Econo-Ecolo

Comparatif des différents type de lampes et d’ampoules

Accueil > Economies d’électricité > Eclairage > Ampoules écologiques > Comparatif des différents type de lampes et d’ampoules
dimanche 15 juin 2008, par Econo-Ecolo
8 commentaires
Share

Les articles les plus populaires du même thème :

Que cela soit par souci écologique et par souci économique, l’éclairage est un vecteur important de dépense énergétique qu’il est possible de réduire par quelques gestes simples.

Le premier d’entre eux est le choix judicieux du type de lampe adapté à l’usage que vous souhaitez en faire

Chaque utilisation requiert un certain type de lampe. Par exemple :
- une ampoule LED pour une lampe de chevet dans une chambre,
- une ampoule basse consommation fluorescente compacte pour la salle à manger,
- une ampoule à incandescence pour le couloir,
- une ampoule au sodium ou aux halogénures métalliques pour un grand jardin,
- une ampoule à induction sur une lampe peu accessible située sur votre toit.

Vous trouverez dans les lignes qui suivent un comparatif des différents types de lampes existantes afin de vous éclairer dans votre choix…

Ampoules LED (Light Emitting Diode) ou diode electro-luminescente

Pour débuter ce comparatif des ampoules, c’est une des ampoules les plus économiques et les plus écologiques. L’ampoule Led est largement à privilégier. Son principal inconvénient qui est en train d’être résolu est qu’elle est peu disponible en forte puissance.

Avantages :
- La durée des ampoules led de vie est exceptionnelle : 50 000 à 100 000 heures d’utilisation !
- De plus, les ampoules led sont très solides et résistantes aux chocs, ce qui permet de profiter de leur durée de vie…
- Enfin, leur durée de vie n’est pas altérée par des allumages répétés comme les ampoules basse consommation.
- Leur rendement est très bon : de 50 à 60 lumens par watt. Elle ne dégage que très peu de chaleur et reste froide ; il n’y a donc que peu de déperdition d’énergie.
- L’intensité lumineuse de l’ampoule Led est variable et peuvent donc être utilisées avec un variateur.
- Leur taille est très petite : elles peuvent ainsi être intégrées dans des luminaires plus discrets.
- Ce type de lampe led existe également en basse tension ce qui en permet l’utilisation en pièces humides ou à l’extérieur.

Inconvénients :
- Le prix de ces lampes led est leur principal inconvénient car il est assez élevé. Toutefois, c’est un investissement qui peut être assez vite amorti en fonction de votre utilisation et au vu de leur coût de consommation. En outre, le prix est en ce moment en chute libre.
- Le rendu des couleurs est plutôt moyen, bien que ce point ait été grandement amélioré ces dernières années.
- Il existe peu de fortes puissances disponibles, mais ce point est en fort progrès.

Les ampoules LED sont idéales pour un éclairage ponctuel comme une lampe de chevet, un spot d’éclairage, une veilleuse…

Ampoule basse consommation, lampe à fluorescence ou néon

La lampe fluorescente ou ampoule basse consommation est une solution économique et écologique pour éclairer de grands volumes ou le jardin. Elle est à éviter dans les pièces qui sont éclairées par intermittence comme les WC, la cave ou les couloirs.

Il convient de privilégier des marques afin de bénéficier des récents avantages (moins de substances nocives, usure moindre, meilleur rendu des couleurs…).

La lampe fluocompacte est un néon torsadé pour prendre moins de place mais utilise la même technologie.

Avantages :
- La durée de vie des ampoules basse consommation est importante : 10 à 20 fois plus qu’une ampoule à incandescence, mais 5 fois moins qu’une ampoule LED.
- Le rendement énergétique est très bon (5 fois meilleur que les ampoules classiques à incandescence) ; l’ampoule reste tiède.
- Il existe de nombreuses puissances disponibles.

Inconvénients :
- Le prix est plus élevé qu’une lampe classique à incandescence, mais reste moins élevé que les ampoules LED. Leur prix d’achat est vite amorti par leur coût de consommation moindre.
- Le rendu des couleurs de l’ampoule basse consommation n’est pas très bon, notamment lors de la phase de chauffe.
- Les lampes à fluorescence sont de taille assez conséquente, limitées par le fait que la lumière provient d’un tube long dans le cas d’un néon ou courbé dans le cas d’une lampe basse-consommation. Elles ne conviennent pas à tous les luminaires.
- Ces ampoules fluocompactes contiennent des substances dangereuses comme le mercure ou le plomb. Il convient de privilégier les grandes marques qui minimisent ces éléments nocifs.
- Elles sont assez fragiles, beaucoup plus que les LED.
- Les ampoules basse consommation ne sont pas utilisables avec un variateur.
- Elles supportaient mal les allumages répétés. Ce point a été résolu sur les modèles les plus récents et de bonne qualité.
- Elles mettaient un certain temps avant d’atteindre leur puissance lumineuse maximale. C’est toujours le cas des modèles bas de gamme.

Une variante : la lampe à ioniseur

La lampe à ioniseur est une ampoule fluocompacte qui intègre un ioniseur.

Son rôle est de revivifier l’air, comme les lampes à sel.

Elle utilise la photocatalyse pour dépolluer l’air en tentant de le débarrasser des germes, composants organiques volatils, formaldéhyde, benzène, allergènes et poussières présents dans nos intérieurs.

Les milieux naturels sont riches en ions négatifs. En milieu urbain cette ionisation est très faible et quasiment absente dans les logements où l’on trouve de nombreux micro-polluants en suspension dans l’air (COV, benzène, toluène, formaldéhyde, éther de glycol...). Les polluants sont émis par les bois traités, agglomérés, contreplaqués, colles, moquettes, peintures, isolants...

Les ions négatifs revitalise l’atmosphère, élimine la micro-pollution, neutralise l’électricité statique et réduit les perturbations électromagnétiques (ordinateur, télévision, téléphone...)

L’ioniseur émet des électrons qui s’attachent aux micro-polluants en suspension dans l’air. Ces particules vont se déposer progressivement au sol et ne seront donc plus inhalées

Son inconvénient est sans doute son prix plus important qu’une ampoule fluocompacte classique.

Pour plus d’information : www.zone-ecolo.com

Ampoule classique incandescente

La lampe à incandescence est l’ampoule classique à bas prix et à l’éclairage très naturel, mais dont le coût de consommation est très important et la durée de vie très faible : une lampe peu écologique !

Avantages :
- Le prix de l’ampoule incandescente est très faible comparativement aux autres ampoules.
- Leur taille est très variable et peut s’adapter à des multiples types de luminaires. Elle existe dans de nombreuses variétés de couleur et de forme.
- Le rendu des couleurs est excellent. C’est son gros point fort !
- Ce type de lampe peut être utilisé avec un variateur.
- Les gaz inertes contenus dans l’ampoule ne sont pas polluants.

Inconvénients :
- La durée de vie de ce type de lampe est faible : 1 000 heures contre 100 000 heures pour les ampoules LED…
- L’ampoule incandescente n’est pas particulièrement solide et est sensible aux chocs.
- Le rendement est très mauvais : seulement 5% de l’énergie consommée est restituée en lumière, le reste est perdu en chaleur. Ce type d’ampoule chauffe beaucoup et peut donc s’avérer dangereuse.

Il est à noter la suppression progressive des ampoules à incandescence jusqu’en 2012. Les ampoules à incandescence de puissance supérieure à 75 W sont en 2011 retirés de la vente. Au 1er septembre 2011, ce seront les ampoules de puissance de plus de 60 W et au 1 septembre 2012, ce sera au tour des puissances supérieures à 25 W.

Ampoule halogène

L’ampoule halogène n’est adapté que dans un éclairage indirect car le flux lumineux est trop éblouissant.

C’est un mauvais calcul économique : le prix d’achat est pratiquement aussi élevé que les ampoules basse consommation pour un coût de consommation beaucoup plus élevé lié au rendement, mais également au fait que ce type de lampe est utilisé en lumière indirect.

C’est la lampe à éviter : peu économique et peu écologique.

Avantages :
- Le rendu des couleurs des ampoules halogènes est excellent et est comparable à la lumière naturelle.
- Les tailles sont très variables et il en existe de multiples formes.
- La lampe halogène existe en basse tension et est donc adaptée pour l’utilisation dans une salle de bain ou une cuisine.
- Il existe une grande variété de puissance d’ampoule halogène.

Inconvénients :
- La lampe halogène résiste peu aux chocs et vibrations.
- Le rendement est particulièrement mauvais, bien que légèrement meilleur que celui des lampes à incandescence. L’échauffement de l’ampoule est très important et dangereux.
- Ce type de lampe peut être installé sur un variateur, mais en réduit la durée de vie du filament qui s’oxyde en raison d’une température plus basse.
- Le gaz halogène est toxique et polluant.

Lampe au sodium

La lampe au sodium est utilisée surtout pour les éclairages publics.

Son rendu des couleurs et son éclairage peu agréable sont des inconvénients de taille pour ce type de lampe.

Elle adaptée pour éclairer un grand jardin par exemple.

Avantages :
- La durée de vie est longue, comparable aux ampoules basse consommation fluorescentes.
- Le rendement et la puissance dégagée sont les principaux atouts de ce type de lampe.

Inconvénients :
- Ces ampoules au sodium ne sont pas solides.
- Le rendu des couleurs est très mauvais, donnant une lumière blafarde peu agréable.
- La taille des ampoules est assez imposante et peu adaptée à certains luminaires.
- Elle est difficile à trouver dans les grandes enseignes.

Lampe à induction

Ce sont des lampes à décharge basse pression à vapeur de mercure. C’est une lampe sans filament qui combine la technologie des tubes fluorescents et de l’induction.

Du fait de sa longue durée de vie et de son prix, la lampe à induction est utilisée là où la maintenance est difficile ou coûteuse, et dans des situations requérant de longues périodes de fonctionnement.

Avantages :
- La durée de vie des ampoules à induction est extrêmement longue : jusqu’à 100 000 heures !
- Procure un éclairage instantané.
- Le rendu des couleurs est bon

Inconvénients :
- Le prix est assez cher.

N’oubliez pas de recycler vos ampoules usagées.

Le recyclage des ampoules permet de :
- préserver des ressources naturelles : 93% du poids des lampes sont recyclables. L’utilisation de débris de verre, appelés calcin, permet d’économiser 700 kg de sable par tonne de verre fabriqué. On économise également 150 kg de soude ou potasse et 100 kg de calcaire. Par ailleurs, les composants recyclés sont autant de déchets en moins à mettre en décharge ou à incinérer.
- économiser de l’énergie : Produire des tubes fluorescents à partir de calcin nécessite moins d’énergie qu’à partir de sable puisque le verre fond plus facilement que le sable. 1 tonne de calcin utilisée permet d’éviter le rejet de 500 kg de CO2 en moyenne.
- évite la pollution due au mercure : Le mercure est le composant qui permet aux lampes de consommer peu d’énergie tout en éclairant très efficacement. Si le mercure contenu dans une lampe en infime quantité (0,005 %) ne représente aucun danger en cas de « casse », il devient potentiellement dangereux pour l’environnement à l’échelle des dizaines de millions de lampes arrivant en fin de vie chaque année si elles ne sont pas traitées. Le recyclage des lampes permet de récupérer et réutiliser le mercure et d’empêcher son rejet dans l’atmosphère ou dans les sols.

Toutes les ampoules à filament, classiques et halogènes, peuvent être jetées à la poubelle.

Leur composition ne nécessite pas de traitement particulier, ce qui permet leur élimination avec les déchets ménagers.

Toutes les autres ampoules doivent être collectées, notamment les tubes fluorescents appelés couramment “néons”, les lampes fluocompactes appelées couramment “ampoules basse consommation” et les ampoules LED.

Nous vous conseillons :
- Le livre Luminaires déco pour lampes éco - Conseils et créations pour bien éclairer sa maison
- Un large choix d’ampoule économique et écologique
- Le dossier Comment choisir ses ampoules électriques, économiques et écologiques ?
- L’article Quel type d’ampoule électrique choisir ?

Pour plus d’information : www.malampe.org

Pour en savoir plus : Achetez des ampoules écoénergétiques

<< article précédent article suivant >>



Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.



8 Messages de forum

  • Comparatif des différents type de lampes et d’ampoules 18 septembre 2008 10:43, par Cuisinier alias Confucion

    J’attendais ce comparatif avec impatience, mais j’aurais aimé y trouver, pour transmettre à mes proches, une définition plus différenciée entre les types d’éclairage, par exemple entre lampes à basse consommation et tubes néon.

    En ce qui concerne les lampes dites au néon, j’ai souvent entendu dire qu’elles ne consommaient qu’à l’instant de l’allumage. Est-ce vrai ? qu’en est-il sur ce point des lampes que l’on appelle aujourd’hui lampes à faible consommation, qui ne semblent pas faire l’objet d’une distinction bien évidente dans votre article par rapport aux "tubes néon".

    De toute manière, merci pour cet article, et merci pour votre réponse.

    Michel Cuisinier

    Voir en ligne : Comparatif des différents type de lampes et d’ampoules

    Répondre à ce message

  • Ce que j’aurais aimé connaitre en plus des infos données c’est un comparatif aidant au remplacement de mes ampoules actuelle pour les lampes led par exemple
    un spot halogene 20w 12 v peu etre remplacer par une lampe led de Xw pour avoir un éclairage si ce n’est equivalent du moins proche et ne pas perdre d’éclairage

    Répondre à ce message

  • Comparatif des différents type de lampes et d’ampoules 21 février 2010 08:30, par tantine

    j’ai acheté une suspension dans une grande enseigne de luminaire
    les ampoules étant trop cher chez eux j’ai acheté les ampoules dans un autre magasin à 2,75€ les 2 au lieu de 6€ l’une dans le premier magasin
    mais ma suspension ne m’éclaire pas beaucoup il y en a 20
    ce sont des halogènes culot G4 10w. 12v.
    pensez- vous que la difference de prix joue beaucoup sur le rendement de lumière

    Répondre à ce message

  • Avant toute chose merci pour votre note tout autant limpides et posées. Sans critiquer certains passages auraient pu comporter davantage de développement notamment dans la conclusion. C’est juste une manière de dire que je suis empressé de découvrir la suite

    pneu pas cher albi


    Le dernier pneu pas cher nancy


    Un univ pneu pas cher pour avoir un pneu pas cher haguenau. pneu pas cher d’hiver - pneu pas cher tracteur agricole - pneu pas cher en belgique

    Répondre à ce message


Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 
Une sélection d'artisans de bon rapport qualité/prix pour les travaux électriques







Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés