Econo-Ecolo

Economies d’électricité lors d’une fête écologique

Accueil > Tourisme et loisirs > Fêtes > Economies d’électricité lors d’une fête écologique


mardi 31 janvier 2012, par Econo-Ecolo
Share

Les articles les plus populaires du même thème :

L’éclairage, les équipements audiovisuels et hi-fi sont des éléments souvent indispensables à une fête mais consommateurs d’argent et d’électricité.

Installation électrique

De manière générale, il convient toujours d’éteindre tous les appareils électriques et ne pas les mettre systématiquement en veille en cas de non utilisation. Le mode veille consomme de l’électricité, assez peu, mais pendant une longue durée.

Le plus pratique est de brancher tous les appareils électriques sur des multiprises dotées d’un interrupteur. Il suffit ainsi d’appuyer sur l’interrupteur pour éteindre l’ensemble des appareils. Il vaut mieux utiliser des appareils fonctionnent sur secteur qu’avec des piles ou des batteries qui sont polluantes et ont une durée de vie limitée. Si vous ne pouvez pas utiliser le secteur, choisissez alors des batteries ou piles rechargeables qui seront réutilisables.

Si vous êtes obligé d’installer un groupe électrogène, il faut absolument vérifier que celui-ci dispose d’un pot catalytique et d’un moteur le plus compatible possible avec les normes Euro 4. Il convient également de contrôler son insonorisation.

L’éventuel groupe de secours disposant d’un onduleur doit s’allumer uniquement quand c’est nécessaire.

Concernant l’utilisation éventuelle de vidéoprojecteurs, il convient d’être attentif à l’usage qui pourrait en être fait : la puissance de l’appareil, et donc sa consommation électrique, doit être proportionnelle à la dimension de la salle.

Sonorisation et audiovisuel

De manière générale, il convient de limiter les décibels : non seulement la pollution par le bruit peut entraîner des nuisances sur la santé de vos invités, mais également énerver vos voisins, et plus il y a de décibels, plus il y a de consommation d’énergie, et donc gaspillage d’argent et de CO2 ! Le matériel compact est à privilégier afin de réduire l’impact lié au transport.

En outre, les microphones sans fil (micros HF, Haute Fréquence) sont à éviter au profit de micros avec fil qui sont plus écologiques et plus sûrs. N’utilisez pas d’appareil photographique jetable et privilégiez les photos numériques.

Eclairage

Il convient toujours de privilégier la lumière naturelle qui est abondante (la journée !) et gratuite. Vous pouvez également vous renseigner sur la météo du jour afin d’adapter vos compléments d’éclairage électrique en fonction de la luminosité naturelle.

Si un éclairage est nécessaire, il faut essayer d’utiliser les luminaires existants avant d’en installer de nouveaux et louer localement le matériel additionnel nécessaire.

Les lampes classiques à incandescence sont à proscrire. Les lampes fluocompactes ou les LED, particulièrement adaptées pour des éclairages festifs, sont à privilégier largement : plus chères à l’achat, elles sont amorties grâce à leur consommation moindre.

Un programmateur permet de gérer les lumières afin de ne les allumer que lorsque cela est nécessaire.

Un détecteur de présence gère l’allumage des lumières uniquement quand une personne croise le détecteur.

Une option originale et romantique est d’éclairer la salle ou les tables avec des bougies végétales : ce choix convient particulièrement dans certains dîners intimistes ou romantiques.

Décorations lumineuses

Si vous souhaitez décorer votre salle, votre extérieur ou votre sapin de Noël avec des lumières colorées, il convient de privilégier les guirlandes électriques à LED. Ce type de lampe plus chère à l’achat est un investissement plus rentable car moins consommateur.

N’abusez pas de guirlandes lumineuses et plafonnez la consommation par guirlande à 25 Watts maximum.

Allumez vos décorations lumineuses au dernier moment afin de ne pas gâcher d’électricité.

Afin de renouer avec certaines traditions, il est possible de choisir des bougies végétales qui sont plus économiques et écologiques, mais qui nécessitent certaines précautions à l’usage afin de ne pas enflammer, au sens littéral, la soirée…

Astuce : afin de conserver sa bougie plus longtemps, mettez-la au congélateur avant de l’utiliser. Elle se consommera ainsi moins vite, car elle doit d’abord décongeler avant de fondre.

<< article précédent article suivant >>



Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.




Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 







Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés