Econo-Ecolo

La surveillance de la température de votre compost et aérateur de compost

Accueil > Jardin bio > Compost > La surveillance de la température de votre compost et aérateur de (...)


vendredi 3 octobre 2008, par Econo-Ecolo
Share

Les articles les plus populaires du même thème :

Un thermomètre de sol et de compost vous permet de mesurer avec précision la température au coeur de votre tas de compost. Cela vous renseigne sur l’efficacité du processus de compostage

Il peut s’agir d’une sonde de 50cm de long en acier inoxydable.

La conversion en compost se produit principalement grâce à des organismes mésophytes (10- 41 ° C) et thermophiles (> 41 °C). Bien que ce soit surtout les organismes mésophytes qui contribuent à une conversion effective, la plupart des experts préconisent le maintien des températures entre 35– 60 ° C pour un compostage rapide.

La conversion en compost produit de la chaleur, suite à l’énergie qui est libérée. Les caractéristiques isolantes du compost peuvent donc entraîner une forte hausse de température. Par accumulation de cette chaleur, les températures peuvent s’élever jusqu’à 70°C. A partir de ce moment-là, les organismes mésophytes en souffriront et la conversion ralentira.

En cas de température trop élevée il faut tourner aérer ou ventiler le tas de compost. Il existe des outils simples pour ce faire comme l’aérateur de compost

Au contraire, si votre température est trop basse, rajoutez des matières fraiches (tonte de gazon, déchets de légumes, mauvaises herbes en ayant supprimé leur graines,…) et activateur de compost (litière de lapin, poule, … ou produit du commerce) en concentrant le tout dans un tas compact. Il vous faut bien sûr une température extérieure suffisante, plus de 10°C, sinon le processus s’arrêtera naturellement.

L’aérateur de compost

L’aérateur de compost est un tige dont les ailettes sont pliées quand on le plonge dans le tas de compost, dépliées quand on le remonte. Il le remue ainsi et l’aère en formant des canaux essentiels au processus de putréfaction.

C’est un accessoire indispensable pour obtenir un bon compost, casser les mottes, et brasser, mélanger la matière organique. Ce geste est à faire 2 à 4 fois par mois, pour apporter de l’oxygène, empêcher le pourrissement et les mauvaises odeurs. De plus, vous accélérerez grandement le processus de compostage.

Pour en savoir plus : Jardins Animés

<< article précédent article suivant >>



Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.




Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 







Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés