Econo-Ecolo

Le muguet écologique du 1er mai et le muguet virtuel

dimanche 19 avril 2009, par Econo-Ecolo
1 commentaire
Share

Les articles les plus populaires du même thème :

La plupart des fleurs coupées ne sont pas écologiques : le chauffage de la serre nécessaire à la croissance de la fleur, le transport, la réfrigération… autant de dépenses d’énergie peu écologiques sans parler de l’eau nécessaire, des pesticides et des conditions de travail.

Mais notre petit brin de muguet pour la fête du travail ne provient pas d’un lointain pays africain. Le muguet est-il écologique ?

Concernant les fleurs coupées, nous vous conseillons de lire l’article : Fleurs virtuelles écologiques et économiques.

C’est comme le chasseur de gallinette : il y a les bons et les mauvais brins de muguet.

Malheureusement, la grande majorité du muguet acheté est dans la catégorie des « mauvais »…

Le mauvais muguet

Le muguet est devenu un marché lucratif qui représente plus de 15 millions d’euros de chiffres d’affaires en France vendus en quelques jours.

Le muguet cultivé à grande échelle est consommateur de ressources énergétiques et aquifères.

Les brins de muguet ne fleurissent qu’après deux années durant lesquelles il a fallu les arroser abondamment et les désherber à l’aide de produits chimiques pour cette petite fleur fragile qui aime à croître dans un endroit humide et frais.

Après une période d’hivernage dans le sable, le petit brin reprend vie dans des serres froides qui nécessitent une énergie significative pour conserver la température idéale.

Une fois la fleur éclose, elle est gardée au froid pour la conserver intacte pour la vente à la date exacte du 1er mai où elle sera transportée quelques jours auparavant aux quatre coins du pays dans des camions frigorifique.

En résumé : produits dangereux, eau, énergie de chauffage et énergie de transport sont nécessaires à notre petit brin de muguet.

Alors le bon muguet kesako ?

C’est le muguet cultivé dans son propre jardin.

C’est le muguet vendu par un particulier qui l’aura cultivé dans son petit carré de terre ou qui aura constaté qu’il avait un champ de muguet sans s’en être occupé.

C’est surtout le muguet cueilli en forêt au cours d’une balade en famille avec les enfants ou des copains.

Attention : la cueillette du muguet nécessite de couper la tige et non d’arracher le rhizome qui, dans ce dernier cas, ne pourra reproduire de fleurs l’année suivante…

Par contre, le bon muguet n’est pas toujours à l’heure : un peu en retard ou un peu en avance et vous n’aurez pas l’occasion d’en offrir le 1er mai.

Le muguet virtuel

Optez alors pour du muguet virtuel : offrez un bouquet ou un brin de muguet par internet. Aucun déplacement, aucun pesticide, aucune réfrigération… juste quelques kilowatts dépensés pour envoyer ce petit présent aux quatre coins du… monde.

Offrir du muguet virtuel

Le muguet est un poison léger

L’innocente fleur de muguet contient des substances proches de la digitaline qui agissent sur le rythme cardiaque.

Elle est donc légèrement toxique : quelques précautions dans sa manipulation et ne la laissez pas à portée des enfants qui pourraient la sucer.

Pour en savoir plus : Offrez du muguet virtuel

<< article précédent article suivant >>



Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.



1 Message


Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 







Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés