Econo-Ecolo

Mon histoire d’amour avec mon compost

Accueil > Jardin bio > Compost > Mon histoire d’amour avec mon compost


vendredi 20 juillet 2007, par Pascal
1 commentaire
Share

Les articles les plus populaires du même thème :

J’ai commencé à composter mes déchets végétaux de cuisine lorsque nous avons acheté une maison. J’ai installée deux bacs à compost au fond du jardin dans lequel je déverse ces déchets. Dans un premier temps, le compost m’a déçu : ayant lu dans les livres que le compost devenait mûr en 6 ou 8 mois, au bout d’un an d’attente, j’ai pensé que je n’étais pas doué dans ce domaine. Et puis, ce fut le coup de foudre.

Avec le temps, j’ai appris que selon les périodes, l’humidité, le type de déchets, le compost est plus ou moins rapide. Et puis, j’ai également appris à attendre : la nature prend son temps et c’est très bien ainsi.

Désormais, j’éprouve une sorte de fascination pour mon compost à qui je rends régulièrement visite pour en surveiller la décomposition. Pour moi, le compost est non seulement le summum du geste écologique, mais également un acte profondément créateur et un retour primaire à la nature. C’est le summum du geste écologique car non seulement il évite de transporter et de traiter des déchets, mais permet également de faire vivre une diversité d’insectes et de ne pas utiliser d’engrais chimiques pour l’amendement de la terre de mon jardin. C’est un acte profondément créateur, car je prends une jouissance particulière à créer de la terre à partir de déchet qui aurait certainement fini dans un incinérateur. Cette douce chaleur dégagée par le compost en pleine décomposition relève du mystérieux. En outre, le compost ne se transforme pas en n’importe quelle terre, c’est une terre chargée de matière organique qui est le meilleur amendement pour mon jardin. J’ai l’impression de disposer de la pierre philosophale et de pouvoir transformer des matières peu nobles en or.

En compostant mes déchets, je sens que je frise le divin… J’en fais un peu trop ?... C’est possible, mais je vous laisse car je dois aller aérer mon compost.

D’autres articles :
- Achetez ou composez votre compost
- Le lombricompostage
- Le composteur : adieu au gaspillage
- Faites pipi, mais pas caca dans votre compost
- Le guide du compostage réussi
- Les bons ingrédients de votre compost
- Un compost prêt à l’emploi
- De l’air, de l’eau, du carbone, de l’azote, du compost…
- Première leçon de compostage : comment débuter un compost
- Compost, composteur et matériel nécessaire au compostage
- Composteur : ensemble sauvons la planète
- Le composteur
- Nous sommes tous des Composteurs
- Mon histoire d’amour avec mon compost

Pour en savoir plus : Article sur le compost

<< article précédent article suivant >>



Commentez cet article


Forum Venez échanger sur le forum
Cet article vous a plu ? Vous pensez qu'il peut intéresser les lecteurs de votre site ou de votre blog ?
Faites un lien vers cet article pour enrichir votre contenu.



1 Message


Proposez un article

Restez informé(e) gratuitement :
 
Actualités écologiques et économiques
Actualités écologiques et économiques Actualités écologiques et économiques

Coaching vert
Recevez un email régulier de conseils écolo
 







Accueil | Sites à visiter | Espace rédacteur | Mentions légales | Qui sommes nous | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés