A lire Mon assiette, ma santé, ma planète de Pierre Weill

Pierre WEILL est Ingénieur agronome. Avec l’INRA, le CNRS, l’INSERM et le CERNh, il a participé à de nombreuses études cliniques qui démontrent les effets de l’alimentation sur la santé humaine. Il est également président fondateur de l’association Bleu-Blanc-Cœur dont le but est le développement des sources végétales traditionnelles et riches en Oméga 3 dans l’alimentation des animaux (herbe, lin, luzerne, lupin, …).

C’est donc en toute connaissance de cause que Pierre Weill a pris sa plume pour nous montrer l’état lamentable de l’agriculture et des modes de production contemporains. Il explique clairement le lien entre l’état de cette agriculture moderne (perte de biodiversité sur la planète en tête de liste), la façon dont l’Homme se nourrit et la façon dont celui-ci nourrit les animaux qui finissent dans nos assiettes.

La présentation de l’éditeur que vous trouverez ci dessous, n’est pas assez représentative de l’extraordinaire optimisme de l’auteur, il ne culpabilise pas le moins du monde. Au contraire, il montre que tout un chacun a son rôle à jouer, que nous sommes tous responsables et capables de résister à l’évolution. Il explique avec une simplicité désarmante comme il est facile de renverser la tendance.

Pour ceux qui trouvent que nous, les écologistes, sommes trop alarmistes, pessimistes, ouvrez vite ce livre !

Pour info, la présentation de l’éditeur :

Nous n’allons pas bien. Obésité, diabète, cancer et infarctus explosent et sont freinés (sans être arrêtés) au prix d’un immense coût social. Personne ne s’intéresse à la genèse de ces maladies de civilisation qui sont autant de maladies environnementales. Pourtant, le lien entre la souffrance des terres cultivées et celle de chacun de nos organes vitaux est connu, de mieux en mieux démontré et largement accepté par la science.

Des friches brûlées d’Amazonie à notre corps inflammé, des terres stressées à nos cellules oxydées, nous mesurons chaque jour sur notre santé les effets des outrances infligées à notre planète, aux animaux d’élevage et… à nos corps. Chaque jour on abat des chaînes alimentaires patiemment construites depuis des millénaires. Les terres sont « soignées » par des épandages de pesticides, tandis que les épandages de médicaments pour les hommes et d’additifs pour les animaux compensent en partie les résultats de nos erreurs.

Un autre mode de production est déjà en train de se construire, en Europe et aux Etats-Unis. Réaliste, rentable, il sera capable de bien nourrir les dix milliards de terriens que nous serons demain. Dans un monde où pesticides et médicaments seront enfin l’exception et où les équilibres naturels redeviendront la règle.

Livre chaudement recommandé par notre cardiologue préféré, le docteur de Lorgeril : http://michel.delorgeril.info/index…