Attention aux biberons toxiques !!

Et VLAN ! Encore un couperet qui nous tombe dessus. A croire que le temps que nous passons sur terre est consacré à 100% à notre autodestruction… à notre insu la majeure partie du temps, heureusement d’ailleurs, sinon pourquoi ne pas imaginer des générations entières de bébé qui refuseraient de naître.

Donc on le sait à présent, dès la naissance de votre bébé, alors que, confortablement installée, vous donnez son biberon à votre petit bout, en posant sur lui un regard plein d’amour et de bienveillance, parce qu’après tout, n’est ce pas un des instants privilégiés entre bébé et sa maman ?

Et bien, vous êtes juste en train de L’EMPOISONNER.

Bébé est petit, il prend jusqu’à 6 petits biberons par jour, bébé grandit, les biberons se remplissent.

Allez ! mon amour, mange, il est bon ce petit biberon tout chaud, voilà c’est bien, tu vas devenir grand si tu manges bien… tu reprendras bien un peu de bisphénol ?

Oh Non, ce n’est pas drôle du tout, c’est grave, c’est écœurant même.

Attention danger : méfiez-vous des biberons en plastique !!

En mai dernier, le gouvernement Canadien a mis en garde contre les dangers d’utiliser des biberons en plastique contenant du Bisphénol A. des études scientifiques ont en effet déterminé que ce produit chimique serait fortement nocif pour la santé, à fortiori celle des bébés. La principale source d’exposition des nouveau-nés et des nourrissons se produirait lorsque le biberon de polycarbonate est chauffé. Le premier ministre Canadien a ordonné l’interdiction de toute vente et publicité des produits contenant du Bisphénol A, la vente de ces biberons est déjà interdite au japon. Des études sont en cours aux USA. En France, une étude a été commandée à l’Agence Française de la Sécurité sanitaire des aliments….

Mais à propos : Qu’est-ce que le Bisphénol A ?

Le Bisphénol A est une substance chimique et un perturbateur hormonal. Dans des études récentes, le Bisphénol A a été reconnu comme étant potentiellement dangereux pour la santé humaine et l’environnement.

La situation est suffisamment sérieuse pour que l’Union Européenne ait introduit un nouveau Standard Européen pour les tests sur les biberons, à compter de février 2005.

Les tests existants portaient déjà sur la présence de substances dangereuses bien connues comme le plomb et le mercure dans les composants des biberons ; ils imposent désormais aux fabricants de rechercher une éventuelle contamination par le Bisphénol A.

La plupart des biberons en plastique transparent sont en polycarbonate et contiennent du Bisphénol A. Il est reconnu depuis un certain temps que ces biberons en polycarbonate rayés et usés libèrent du Bisphénol A. Un rapport publié en mars 2004 au Royaume-Uni a montré que les bouteilles en polycarbonate de tous types libèrent d’autant plus de Bisphénol A qu’elles sont utilisées et stérilisées. Dans le cas des biberons en plastique, le Bisphénol contamine le lait ou autre liquide contenu, notamment lorsqu’il y a élévation de la température (chauffe du lait par exemple).

Bien que le niveau de migration du Bisphénol A soit en deçà du seuil journalier recommandé, de nombreux parents font le choix de ne pas exposer inutilement leurs bébés à une substance chimique potentiellement toxique. Notamment parce que de nombreux scientifiques de renom ont déclaré que les seuils réglementaires étaient beaucoup trop élevés et parce qu’aucune étude prouve que cette substance est totalement sûre.

Evidemment, en France, l’information débarque depuis peu. Gageons d’ailleurs une fois de plus qu’il s’écoulera du temps avant que les choses ne bougent du côté des autorités sanitaires.

Alors autant faire passer l’info nous-mêmes autour de nous.

Les solutions pour éviter toute intoxication :

- Utiliser le bon vieux biberon en verre. Je m’en suis servie à l’époque, lorsque j’ai eu mon premier bébé. Mais évidemment, dès que le biberon en plastique a fait son apparition, il a eu un grand succès ; premier point important : pas de risque de casse, puis facilité d’entretien, et, cerise sur le gâteau, il est plus léger, du coup bébé peut très vite le tenir seul.
- Utiliser un biberon garantit sans Bisphénol. Il en existe plusieurs autres marques sur le marché.

Bon, je ne prétends pas vous avoir annoncé un scoop, j’espère d’ailleurs que beaucoup d’entre vous sont déjà au courant de ce problème, j’attendais pour en parler d’avoir trouvé une alternative à proposer dans la boutique. Voilà qui est fait avec le biberon de la marque Green To Grow, qui a rejoint récemment la liste de nos produits, et qui rencontre déjà un grand succès. Je reviendrai vous en donner tous les détails, mais vous pouvez déjà obtenir des infos complètes dans sa fiche produit.

Pour agir sur les repas bio de bébé.