Avantages et inconvénients d’une pompe à chaleur par géothermie

12

Le principe de la géothermie est de récupérer la chaleur stockée par la terre.

La pompe à chaleur récupère la chaleur de la terre à partir d’un fluide caloporteur circulant dans le réseau de tubes et la retransmet à un plancher chauffant ou des convecteurs.

Avantages de la pompe à chaleur :

pompes-chaleur-centrale

  • Pour 1kWh d’électricité consommé, la pompe à chaleur en restitue de 2 à 7 en fonction des modèles et de l’écart de température, en moyenne 3 ou 4 kWh.
  • La pompe à chaleur est réversible et permet de remplacer la climatisation en produisant du froid.
  • Ce système ne produit pas d’odeur comme une chaudière à fioul par exemple.
  • Il n’y a pas besoin d’espace de stockage d’un combustible pour les pompes à chaleur.
  • Il n’y a pas de rejet et donc pas besoin d’un conduit d’évacuation.
  • Un crédit d’impôt permet d’alléger les dépenses d’installation de pompe à chaleur.

Inconvénients de la pompe à chaleur :

  • Le prix de l’installation d’une pompe à chaleur est relativement onéreux, mais vite amorti par le gain lié à la consommation.
  • C’est une énergie propre car sans rejet, ni combustible, ce n’est toutefois pas une énergie renouvelable car nécessite de l’électricité. Il y a toujours moyen de produire son besoin d’électricité par une éolienne ou du photovoltaïque
  • Attention, l’avantage de la réversibilité peut devenir coûteux et anti-écologique si elle est utilisé abondamment pendant l’été !
  • Le principal inconvénient des PAC est qu’ elles nécessitent l’emploi de fluides frigorifiques qui se révèlent être de puissants gaz effet de serre. Mais la pompe se doit d’être évidemment étanche.

Les différents types de pompe à chaleur

Il existe divers types de pompes à chaleur :

  • Pompe a chaleur air air – aérothermie : elle cherche l’énergie dans l’air extérieur et la restitue en propulsant de l’air. La pompe à chaleur air air est moins chère et plus facile à installer, mais n’est pas un chauffage qui convient dans les régions très froides.
  • Pompe a chaleur air eau – aérothermie : elle cherche l’énergie dans l’air extérieur et la restitue en chauffant de l’eau. La pompe à chaleur air eau peut être raccordé à un système de chauffage central existant. Elle est peu chère et bénéficie du crédit d’impôt.
  • Pompe a chaleur sol sol ou pompe a chaleur sol eau – géothermie : elle peut fonctionner même à très basse température. La pompe à chaleur géothermie nécessite des capteurs dans le jardin (cf ci-dessous) et est compatible avec un plancher chauffant ou un radiateur basse température.
  • Pompe a chaleur eau eau – hydrothermie : elle peut fonctionner même par grand froid. La pompe à chaleur eau eau nécessite une source d’eau ou un plan d’eau à proximité.

Pompe à chaleur sol eau ou sol sol par géothermie

Deux systèmes de pompe à chaleur eau eau par géothermie existent :

Par capteur horizontal

un réseau de tubes est enterré à environ 60 centimètres du sol de votre jardin sur une surface une à deux fois plus importantes que la surface habitable de votre maison.

Avantage :

Le coût d’installation est peu élevé.

Inconvénients :

  • Il faut avoir un jardin de taille suffisante.
  • Il n’est pas possible de planter des arbres à proximité de ce réseau.

Par capteur vertical

un trou d’une profondeur de 70 à 100 mètres est réalisé dans votre jardin afin d’y insérer des tubes.

Avantage :

L’installation dune pompe à chaleur par géothermie peut être réalisée même dans un jardin de petite taille.

Inconvénient :

Le coût d’installation de ce type de pompe à chaleur à géothermie est très élevé (7 à 10000 euros pour 100 mètres carré).

En savoir plus sur les pompes à chaleur et la géothermie sur Défi-énergie

You might also like

Comments are closed.