Avez-vous peur du nucléaire ?

Voici un essai sur les dangers des centrales nucléaires qui donnera à réfléchir à tous les citoyens en général et aux moins de 30 ans en particulier, eux qui ne connaissent pas l’histoire de Tchernobyl, la pire catastrophe technologique du xxe siècle. Tchernobyl, c’est loin, direz-vous, mais, les effets nocifs sur la santé et l’environnement ne connaissent pas les distances et encore moins les frontières, sans parler de leurs durées inimaginables. De plus, la province voisine du Québec, l’Ontario, est truffée de centrales nucléaires…

Voilà pourquoi la chercheuse autonome Julie Lemieux a mené une enquête approfondie dont elle relate les conclusions dans ce livre.

On y apprend, entre autres, que l’histoire post-Tchernobyl est truffée de magouilles et, contrairement à ce qu’on entend parfois, ce n’est pas uniquement parce que ça s’est passé en URSS. Même l’Organisation mondiale de la santé a été muselée dans cette affaire à cause d’une entente secrète méconnue qui la lie à l’Agence internationale de l’énergie atomique.

En effet, l’industrie nucléaire civile est un monde tricoté serré où les experts discutent à huis clos. Leur compréhension du danger pour la santé du nucléaire et leur déni des risques d’accident sont aberrants. Cette industrie génère des polluants toxiques partout dans le monde : au Royaume-Uni, en France, aux États-Unis, au Japon, au Canada…

Il y a des projets de relance de cette industrie dans l’air en ce moment, une industrie qui coûte une fortune et qui est loin d’être propre. C’est le temps de soulever ces questions publiquement. L’actuelle crise des isotopes médicaux de Chalk River révèle des pratiques douteuses chez Énergie atomique du Canada limitée. Hydro-Québec a annoncé, en août 2008, son intention de rénover Gentilly-2 après avoir refusé toute consultation publique. L’Ontario devrait bientôt aller de l’avant pour construire de nouvelles centrales nucléaires.

Ce livre explique en quoi l’énergie nucléaire diffère des autres types d’énergie et ce qui la rend si dangereuse. On y trouve aussi des témoignages post-Tchernobyl effrayants. La souffrance vécue par les gens qui ont limité les dégâts est inimaginable. La dégradation de la santé des populations vivant en territoire contaminé aussi.

Quand on apprend en plus que la contamination radio-active est présente dans cette région du monde pour des milliers d’années, cela donne carrément froid dans le dos.

  • Nombre de pages : 202 pages
  • Date de parution : 06/04/2010