La spatialisation de la biodiversité

Depuis le sommet de Rio de Janeiro en 1992, la diversité du vivant n’est plus l’apanage des biologistes : le concept de biodiversité envisage les relations du monde biologique avec les sociétés. La diversité se trouve en effet à présent au coeur des préoccupations de développement durable et de conservation.

L’Amazonie, considérée comme une région de très grande diversité, attire depuis longtemps toutes les convoitises mais suscite désormais des inquiétudes : la nature inépuisable nous apparaît dès lors comme une biodiversité en péril. Mais, comment évaluer l’état et les transformations de la biodiversité de cette immense région ? Quels sont les effets des nombreuses politiques publiques de développement et de conservation qui s’y sont multipliées ces dernières décennies ?

Cet ouvrage présente d’abord la complexité de quelques situations locales amazoniennes – des systèmes agricoles indigènes aux fronts pionniers associés à l’élevage extensif. L’imagerie satellitale permet ensuite de cartographier les dynamiques de la biodiversité végétale dans l’espace et le temps à partir d’une analyse des paysages et de l’estimation de leur complexité grâce à une démarche pluridisciplinaire (de la botanique à l’anthropologie). Les transformations des paysages et les variations concomitantes de la biodiversité sont par ailleurs mises en relation avec les politiques publiques et les actions privées.

L’approche méthodologique, volontairement simple, a été élaborée avec l’ambition d’être applicable à d’autres espaces forestiers tropicaux.

 

  • Auteur(s) : Jean-Luc Guillaumet, Anne-Elisabeth Laques, Philippe Léna, Pascale De Robert
  • Éditeur(s) : IRD
  • Collection : Latitudes 23
  • Nombre de pages : 128 pages
  • Date de parution : 01/07/2009