Les fondateurs de l’agriculture biologique

L’urgence écologique a mis en lumière les avantages de l’agriculture biologique. L’ère de la production agricole industrielle apparaît comme un échec devant être dépassé. La culture hors-sol ou les OGM ne sont pas des solutions.

Il est plus que temps de reconnaître l’agriculture biologique comme une alternative crédible si nous ne voulons pas aller de catastrophe en catastrophe. Née à la fin du XIXe siècle, elle a été pensée et organisée d’abord par des paysans pour les paysans et la société, et non pour l’industrie agroalimentaire.

Ses fondateurs ont innové et ouvert des pistes dans de multiples domaines : culture, agronomie, savoirs liés à l’agriculture, commercialisation agricole et fonctionnement de l’économie, implication réciproque de la société vis-à-vis de la terre et de celles et ceux qui la travaillent…

C’est pourquoi ils ont été des contestataires et ont refusé le triple massacre des hommes, des cultures et de la nature. Il est indispensable de les connaître, ils ont jeté les bases d’une agriculture saine et respectueuse de notre environnement. Cela nous permet de mieux appréhender notre avenir pour en devenir des acteurs.

 

  • Auteur(s) : Yvan Besson
  • Editeur(s) : Sang de la Terre
  • Collection : La pensée écologique
  • Nombre de pages : 776 pages
  • Date de parution : 03/03/2011