Plantes compagnes au potager bio

Le « compagnonnage  » – ou  » association » – des plantes fait partie du jardinage bio. Il est utilisé depuis l’Antiquité, notamment dans les pays qui n’ont pas troqué leur savoir-faire traditionnel contre des engrais, herbicides et pesticides chimiques.

Savoir associer les plantes permet de profiter des interactions naturelles qui s’installent entre elles et de protéger les cultures des maladies ou des nématodes, d’éloigner des ravageurs, d’attirer des pollinisateurs, d’éviter des carences, d’améliorer le sol, de mieux utiliser l’espace par des développements alternés, d’ombrager, de tuteurer, etc…

Ce livre invite donc à mélanger légumes, fleurs, aromatiques, arbustes…, à exploiter les principales associations de cultures : carotte et poireau, maïs, haricot et potiron, laitue et choux, par exemple. Il propose un répertoire de près de 300 plantes, pour lesquelles il indique les interactions favorables ou défavorables.

A la lettre A, vous découvrirez l’absinthe, très utile auprès des choux, navets, carottes… mais mal tolérée par la tomate, le basilic, la sauge… ou, à la lettre Z, le zinnia, fleur active contre les nématodes de la tomate en culture intercalaire. Pour réaliser cet ouvrage, les auteurs ont fait le point sur l’état des connaissances scientifiques et ont enquêté auprès de jardiniers sur leurs savoir-faire et leurs observations en la matière.

  • Nombre de pages : 190 pages
  • Date de parution : 08/03/2010