Procédés non traditionnels d’assainissement autonome

L’assainissement non collectif concerne plus de 5 millions de logements en France, essentiellement des logements individuels situés en zones d’habitat dispersé. Ce mode d’épuration des eaux usées est en effet bien adapté à ce type de zones pour lesquelles des investissements en matière de collecte des eaux usées seraient particulièrement élevés et injustifiés.

La spécificité des procédés décrits dans ce guide (procédés compacts de filtration, micro-stations et filtres plantés de roseaux) est de répondre aux problèmes d’emprise au sol importante des filières traditionnelles de l’assainissement autonome. Il s’agit d’un ensemble très varié de procédés (à cultures fixes, libres, etc.) ayant des modalités différentes de fonctionnement, de gestion et d’entretien.

Ce guide traite de la conception, de la mise en œuvre et de l’entretien des procédés préfabriqués et/ou assemblés qui entrent dans la procédure d’agrément ministériel. Les étapes de mise en œuvre sont détaillées et illustrées :

  • évacuation des effluents traités ;
  • implantation de l’installation ;
  • choix de la filière ;
  • étude à la parcelle ;
  • matériaux et matériels ;
  • mise en œuvre de la ventilation et des cuves ;
  • spécificités selon les dispositifs.

Le présent guide est basé sur la procédure d’agrément ministériel, les Avis Techniques et la norme 12 566-3 + A1.

Plus de 95 illustrations en faciliteront sa lecture.

  • Auteur(s) : Abdel Lakel
  • Editeur(s) : CSTB
  • Collection : Guide pratique – Développement durable
  • Nombre de pages : 106 pages
  • Date de parution : 13/09/2012