Bio-starter : un bio-stimulant racinaire

26
Evaluez ce post

100% naturel, Bio-starter permet de stimuler l’activité racinaire des plantes, des légumes et des arbres. Ils sont constitués de champignons mycorhiziens.

Ces champignons microscopiques créent dans le sol un « réseau » de micro-racines qui permettent d’échanger de nombreux éléments minéraux avec la plante (phosphore, oligo-éléments) mais également de l’eau. Les plantes ont donc une croissance améliorée (plus de racines, de feuilles, de fruits ou de légumes).

Les plantes résistent également mieux aux maladies car les champignons mycorhiziens diffusent des antibiotiques et des hormones de croissances naturelles.

Invisibles à l’œil nu, des millions de microorganismes bénéfiques peuplent le sol et vivent en symbiose avec les racines des plantes.

De nombreux champignons microscopiques (mycorhizes) aident la plante à capter l’eau et les minéraux en échange de quoi, la plante leur fournit une partie des sucres qu’elle produit. Ces champignons microscopiques s’associent aux racines et créent un réseau plus vaste dans le sol.

La présence de ces champignons bénéfiques augmente la capacité d’absorption de l’eau et des éléments nutritifs. Les plantes ont donc une croissance plus rapide et plus vigoureuse. Ces champignons restent plusieurs années dans le sol s’ils ne sont pas perturbés (fongicides, labours trop profonds,….) De plus, les champignons microscopiques permettent aux bactéries de se développer plus facilement.

Les bactéries qui s’y développent sont les rhizobactéries. Elles jouent un rôle principal en exerçant des effets stimulateurs sur la croissance des plantes et en protégeant leur système racinaire contre des attaques pathogènes (compétition pour l’espace et les nutriments, compétition pour le fer, production d’enzymes hydrolytiques, …).

Ces propriétés leur ont donné la dénomination de « PGPR » (Plant Growth Promoting Rhizobacteria) : rhizobactéries exerçant une action sur la croissance du végétal. Elles améliorent également la germination des semences et la levée des plantules. Elles ont reçu à ce titre le qualificatif de souches « EPR » (Emergence Promoting Rhizobacteria), rhizobactéries qui favorisent la levée.

Sans une bonne activité biologique des sols, les végétaux se développent avec difficulté. Or, l’emploi de produits phytosanitaires et d’engrais chimiques contribuent à l’appauvrissement de la fertilité des sols et à l’affaiblissement des défenses naturelles des végétauxC’est dans ce contexte qu’agissent les Bio-starters à appliquer comme un engrais, lors de la plantation ou du terreautage.

Ces Bio-starters qui contiennent les champignons mycorhiziens doivent simplement être mis en contact avec les racines ou les grainesLes mycorhizes sont sensibles aux excès de fertilisation, ils peuvent être complètement exterminés par un engrais ayant une concentration de plus de 10 % d’un élément minéral (surtout le phosphore).

Les engrais 100 % naturel sont donc conseillés si vous voulez conserver les bénéfices des champignons mycorhiziens pendant plusieurs années.

You might also like

Comments are closed.