Construire une piscine naturelle

En Juillet 2007, après le nombre important de piscines chlorées construites dans mon entourage, je me lance un défi.

Construire ma piscine naturelle.

La démarche avait comme impératif d’être le plus éco-citoyenne possible.

Pour cela il n’y aura :

pas de maçonnerie pour la construction, la terre servira à la confection des abords de la baignade ;

pas d’ U.V. pour la stérilisation de l’eau, le soleil fera son travail ;

pas ou peu d’eau du robinet ; la pluie assurera la quasi totalité du remplissage et continuera de maintenir le niveau constant de la baignade.

Aujourd’hui, il est possible de construire soi-même sa baignade naturelle pour un coût raisonnable en quelques mois. Bien sûr, elle ne ressemblera pas à une piscine biologique d’un catalogue « Suisse ». Mais elle ne vous coûtera pas de 450 000 à 70 000 €uros, les 100 m2 pour 40 m2 de baignade.

Le principe de fonctionnement est naturel et très simple.

L’eau est épurée par les plantes. Les plantes sont installées sur un support minéral qui fixent les bactéries et se nourrissent des micro-organismes contenus dans l’eau et contribue à nettoyer celle-ci.

Après l’avis auprès de professionnels, mon terrain en pente et un sous-sol de glaise s’avère être un point positif pour ma construction. Après un an de collecte d’informations, les démarches administratives effectuées, le budget est enfin défini et l’aventure commence !

Des tonnes de terre sont déplacées lors du terrassement.

JPEG - 41.3 ko
Le terrassement

Une partie délicate ; le support recevant l’étanchéité doit être le plus net possible pour supporter les dizaines de tonnes d’eau et de gravier qui le recouvriront.

JPEG - 51.2 ko
Le remplissage

Un moment agréable ; le choix des plantes aquatiques qui constituent le rein de l’étang et assurent l’épuration de l’eau.

JPEG - 53.1 ko
Les plantes

L’étang en quelques chiffres :

Profondeur maximum 150 cm

Zone de baignade 25 m2

Zone de plantation 40 m2

Gravier et rochers 16 m3

Cubage 60 m3

Coût total de la construction 3000 €uros.

En Juillet 2008, mon objectif est atteint et nous usons et abusons de ce nouvel espace « aquatique ».

JPEG - 51.3 ko
La vue générale, l’été 2008

Cet article, vous prouve qu’il est possible pour un bricoleur d’un bon niveau d’auto-construire son étang de baignade viable avec un budget ajusté.

Pour en savoir plus, je vous conseille la lecture du guide : Construire une piscine naturelle.

A bientôt. Jean-Pierre.

Nous vous conseillons


- Le livre Le guide des piscines naturelles et écologiques
- Le livre Piscines, les solutions écologiques
- L’article de Jean-Pierre Le principe de fonctionnement d’une piscine biologique
- Le dossier sur la comparaison des systèmes de chauffage de piscine