Couche Lavable Fuzzy Bunz : Halte aux idées reçues !

Non, le retour de la couche lavable n’est pas le signe d’un retour au moyen-âge comme j’ai pu le lire sur un commentaire… Je dirais même que c’est une forme de libération… Libérés de la corvée des achats de cartons de couches qui filent à la vitesse de la lumière… qui inondent nos poubelles… Libérés de la domination sur le marché du tout jetable ! Nous réutilisons nos couches … (J’arrête-là le discours Arlette – Bové !)

La première fois que j’ai entendu parler de couches lavables, j’ai imaginé la corvée des langes, le pliage, les tonnes de linges à laver (qui pue !) e puis je les ai aperçues sur le catalogue de Baby-Walz (eh oui les Allemands ont une longueur d’avance sur nous !) et je les ai trouvées … normales… ça ressemble à s’y méprendre à une couche classique jetable…

J’ai corné les pages, cherché, recherché, lu les caractéristiques de l’une de l’autre … Je ne savais laquelle choisir… Alors j’en ai commandé une tout-en-un… Qui était épuisée et n’est jamais arrivée !!!! Honte à moi ! je n’ai pas réitéré ma commande, j’ai laissé passer…

Pour mon deuxième, je m’y suis pris avant la naissance et profitant d’une importante promo, j’ai acheté un lot de 2… rigolotes, avec des tâches façon vache… mon bout de chou les a peu utilisées… petite taille et pas imperméables !

Je ne me suis pas laissée démonter et j’ai trouvé ensuite sur le site bébé au naturel cette marque qui proposait des tout-en-un évolutive de 9 à 16 kg… J’ai dit Bingo ! on fonce…

La couche se présente donc exactement comme une couche classique que l’on ferme avec des pressions (à ajuster à la taille de l’enfant). L’extérieur est en pul (? ne me demandez pas ce que c’est !) une matière imperméable mais souple, l’intérieur est en polaire tout doux ! on glisse dans la poche un coeur absorbant (fourni) et on peut rajouter des feuilles de protection en cellulose (100% compostable, chez popolini par ex) pour éviter de mettre une couche pleine dans la machine… Quand elle est sale, je mets avec le reste de linge de bébé… Voilà, c’est tout… reste à la sécher (éviter le sèche-linge, elle sèche très rapidement à l’air libre, à part l’insert + épais) !

Mon bébé a l’air d’apprécier, ces fesses aussi : moins de rougeurs, il est au sec, sa jolie couche qui peut se montrer (elle existe en plusieurs coloris) et elle peut même s’utiliser en maillot de bain sans l’insert…

Aux détracteurs qui pensent à l’eau utilisée pour le lavage, pensez que les industriels en utilisent aussi pour leurs couches jetables et qu’il y a dans la composition d’autres trucs pas très sympa comme du pétrole … pour les fesses fragiles de nos bébés…

Alors pensez à toutes les couches que vous ne jetterez pas ! aux économies substantielles réalisées (surtout si vous voulez plusieurs enfants !) Intégrez le pack de couches lavables dans votre liste de naissance… Vous êtes une mère (un père ?!) exemplaire !!!