Economies de chauffage

economies-de-chauffageLa facture de chauffage fait partie de ce que les Français sont obligés de budgéter tellement elle peut être importante. Évidemment ce budget ne sera pas le même que vous habitiez en montagne ou sur la Côte d’Azur, mais il reste néanmoins quelque chose que nous souhaiterions tous pouvoir faire baisser. Mais comment faire avec les prix de l’énergie, l’électricité, le gaz ou encore le fuel domestique, qui ne cessent de grimper ?

L’isolation

Le premier réflexe que nous avons, c’est de vérifier l’isolation de notre habitation. Il faut savoir que si elle fait défaut, elle est responsable d’un tiers des déperditions de chaleur… Un sérieux manque à gagner ! Donc, vérifiez votre toit, vos murs, vos portes et fenêtres, et si nécessaire engagez les travaux d’isolation. Et si vous voulez avoir une idée précise de la performance énergétique de votre résidence, vous pouvez aussi faire appel à un thermicien. Non seulement vous réduirez de façon significative votre facture d’énergie, mais en plus vous bénéficierez de crédits d’impôts liés à ce type de travaux. Autre petite astuce au passage : pendant les froides nuits d’hiver, pensez à fermer vos volets, vous garderez ainsi quelques degrés à l’intérieur.

Les anciens systèmes de chauffage

La majorité des systèmes de chauffage que nous connaissions étaient basés sur les énergies fossiles : le chauffage au fuel, celui au gaz naturel ou si l’on voit plus loin, au charbon. Le reste du marché était occupé par le bois et l’électricité. On se souvient tous des radiateurs électriques, souvent surnommés grille-pain qui étaient particulièrement énergivores ! Il est facile de se moquer, mais ces appareils de chauffage correspondaient bien aux énergies en plein essor de cette époque et les préoccupations environnementales n’étaient pas ce qu’elles sont aujourd’hui.

Les nouveaux systèmes de chauffage

Contrairement aux précédents, ceux-ci sont plutôt axés sur des sources moins polluantes, sur des nouvelles technologies et sur les sources d’énergies naturelles. Les pellets, remplaçant le bois de cheminée sont moins onéreux et nettement moins polluants. La chaudière gaz à condensation, allie l’utilisation de l’énergie fossile la moins polluante et un nouveau principe de récupération de chaleur. Elle permet des économies non négligeables de l’ordre de 30 %. Les radiateurs électriques ont également fait des progrès considérables. Quant aux modes de chauffages économiques faisant appel à des sources d’énergies renouvelables, vous avez le choix entre de multiples solutions.

La géothermie est un principe consistant à capter la chaleur de la Terre pour la restituer pour le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire de la maison. Assez coûteux à l’installation, il devient très vite rentable. Important à noter, il fait partie, comme beaucoup d’autres, de la liste des Certificats d’économie d’énergie ouvrant droit à 30 % de réduction d’impôts.

Les panneaux solaires, rentables dès lors que vous avez une très bonne exposition, sont rentabilisables rapidement si vous pouvez produire suffisamment pour revendre les kWh à votre fournisseur d’électricité. Néanmoins, même si vous ne faites que de l’auto consommation, le gain est là ! Votre chauffe-eau devient solaire, votre chauffage aussi, et votre facture d’électricité sera nulle.

Le chauffage air-air, lui, fonctionne grâce aux calories présentes dans l’air, qui sont transformées via une pompe à chaleur. Couplé à un chauffe-eau thermodynamique et, après installations aidées par l’État, la seule facture que vous aurez sera celle de votre consommation électrique.

Faites votre transition énergétique

SI vous avez l’intention de construire votre maison, ou de faire de la rénovation, étudiez sérieusement toutes ses solutions qui vous permettront d’économiser sur votre facture de chauffage. Par contre, si vous êtes dans le cas où tout est installé et en état de fonctionner, alors peut-être que vous pouvez commencer votre transition énergétique en choisissant l’un d’eux en chauffage d’appoint.

Quel que soit votre choix en termes de solutions de chauffage, vous pouvez toujours adopter les éco gestes, comme d’éteindre les appareils électriques qui ne tournent pas, d’éteindre les lumières, de faire tourner la machine à laver pendant les heures creuses, d’installer des robinets thermostatiques, de baisser la température du chauffage central quand vous partez, etc. Ces gestes simples et quotidiens, à eux seuls, participeront à la baisse de vos factures énergétiques.

Sous-rubriques

 

    • Adaptez la température à l’activité
      Selon le code de la construction français (article 131-20), la température moyenne des pièces d’une habitation pendant leur occupation est fixée en moyenne au maximum à 19°C. Selon le code la (…)

 

    • Faites le bon choix de chauffage
      Lorsque vous envisagez l’installation d’un système de chauffage, vous devez prendre en compte les critères suivants : le prix de l’équipement et de son entretien, le confort procuré par le système, le (…)

 

  • Utilisez une bouillotte
    Lors des grands froids de l’hiver, utilisez une bouillotte plutôt que de chauffer la totalité de votre chambre à coucher. La bouillotte vous permet à la fois d’économiser du chauffage et d’avoir une (…)

 

    • Chauffage et petite cogénération
      Le principe ? Combiner la production d’électricité avec la production de chaleur pour limiter les pertes énergiques de manière significative ! Ainsi, la cogénération permet d’économiser entre 25 et 35% (…)

 

    • Chauffage, isolation et ventilation écologiques
      Réduire ses coûts de chauffage, vivre dans une maison plus saine et plus confortable, été comme hiver : ces préoccupations nous intéressent tous… La clé du succès de ce guide est d’avoir associé le (…)

 

  • Eco-confort
    Concevoir et réaliser un bâtiment à la fois sain, confortable, à basse consommation d’énergie et à faible impact sur l’environnement ? Oui, c’est possible ! Claude Alain Roulet, ingénieur spécialiste du (…)