Faire de la lessive à partir de la cendre de bois

3

Il existe de nombreuses recettes et techniques qui varient suivant les lieux, les méthodes, les ingrédients…

Comme pour la fabrication de son pain ou de son huile, il ne faut pas être pressé et compter rentabiliser son temps.

Le poids des cendres varie pour une même plante avec la nature du terrain. Les différentes parties d’une même plante ne fournissent pas la même quantité. Dans les arbres, l’écorce en donne plus que les feuilles, celles-ci plus que les branches, les branches plus que le tronc.

La quantité de potasse dans les cendres varient effectivement selon l’espèce de bois (ou de plantes d’ailleurs) et aussi le climat, le sol etc.

Exemple pour 1000 parties de bois :

 

Cendres Potasse
Sapin 3,40 0,47
Hêtre 5,80 1,27
Frêne 12,20 0,74
Chêne 13,50 1,50
Orme 25,50 3,90
Saule 28,00 2,85
Vigne 34,00 5,50
Fougère 36,40 4,25

Première technique

Traditionnellement, la base est de la lessive obtenue à partir de cendre de bois dur . Pour cela, prendre un tonneau, percer des trous dans le fond, mettre dans l’ordre, 10cm de gravier, 10cm de paille et remplir le reste de cendre de bois dur, puis verser de l’eau de pluie dessus. Mettre dessous un récipient pour récupérer la lessive. La densité de celle ci est la même qu’ une solution saline saturée.

On va donc mélanger du sel dans de l’eau, jusqu’à ce qu’il ne se dissolve plus, c’est la solution saturée. A un bâton, on fixe un petit poids pour qu’il reste horizontal quand il est plongé dans la solution. Quand le bâton est fixe, tracer un trait là où il affleure à la surface de la solution. Votre densimétre à lessive est prêt, vous pouvez le tremper dans la lessive. Le trait est au même niveau que le liquide, la lessive est bonne. Le trait est plus haut, ajouter de l’eau en remuant pour avoir la bonne densité. Le trait est sous l’eau, la lessive est pas assez forte, la repasser dans le tonneau en ajoutant éventuellement de la cendre neuve.. .

Deuxième méthode

Pour faire sa lessive avec des cendres de bois : Mélanger deux verres de cendre de bois dans un litre d’eau. Laisser reposer pendant 24 h au minimum dans l’eau en remuant de temps en temps.

Filtrer le résultat en le plaçant dans un entonnoir constitué de plusieurs torchons avec un filtre à café (si vous en avez) Il ne doit rester que 1 ou 2 particules de cendres qui auront réussit à traverser le filtre.

Utiliser deux verres du liquide abtenu (on dirait de l’eau) pour le mettre directement dans le compartiment du linge ou dans le compartiment de la lessive.

Troisième méthode

De la lessive à partir du lierre :

Le lierre grimpant contient de la saponine, élément naturel qui nettoie et mousse comme le savon.

Recette :

  • Faire bouillir des feuilles de lierre pendant 10 minutes.
  • Égoutter les feuilles, puis les broyer et les filtrer.
  • Récupérer le jus qui pourra être utilisé pour laver le linge.

Quatrième méthode

De la lessive à partir des plantes :

Extrait du « Guide de l’anti-consommateur » (Martine Grapas/Dorothée Koechlin-Schwartz – le livre de poche 1975)

Lessive à la saponaire : La saponaire (saponaria officinalis), appelée aussi herbe à foulon ou herbe à savon, est une plante très commune en France et dans toute l’Europe. Elle pousse sur les talus, au bord de l’eau, dans les bois, etc. Ses fleurs sont rose pâle, à 5 pétales ; regardez un guide de botanique pour voir à quoi elles ressemblent. Repérez les plants à la floraison, en mai-juin, puis, en automne, arrachez-les. Seule la racine est intéressante : vous la lavez soigneusement pour enlever la terre, vous la coupez en morceaux, vous la séchez une heure à four doux, ou plusieurs jours sur un radiateur.

Préparation :

Coupez les racines de saponaire en petits morceaux, jetez-les dans l’eau (non calcaire) lorsqu’elle bout, mettez le linge dans cette eau et faites bouillir comme s’il s’agissait d’une lessive du commerce. Vous pouvez aussi faire une décoction (100g de saponaire pour 100 litres d’eau) ; faire bouillir cinq minutes, retirez les racines. Mettez ce jus en bouteilles : cela fera une lessive très douce pour la laine et les tissus de couleurs fragiles (mais légèrement jaunissante pour les tissus blancs).

You might also like

Comments are closed.