Installez des double vitrages

4

Le double vitrage apporte un réel gain de chauffage l’hiver. Ce gain d’énergie provient de la plus faible déperdition de chaleur que le simple vitrage tout en permettant de profiter de la chaleur du soleil. Le double vitrage peu émissif à lame d’argon est le plus efficace. Le double vitrage peu émissif a une face spéciale piégeant les rayonnements à infra rouges à l’intérieur.

Les fenêtres représentent jusqu’à 30 % des pertes de chaleur d’une maison de conception traditionnelle (une fenêtre perd jusqu’à 10 fois plus qu’un mur d’une même superficie). Par ailleurs, l’installation de double vitrage permet de diminuer la condensation car la surface intérieure d’un simple vitrage est plus froide qu’un double vitrage ; l’humidité contenue dans l’air chaud de la pièce se condense moins.

Il existe des façons économiques de remplacer un double vitrage :

  • Une feuille plastique de 3 mm d’épaisseur fixé avec de l’adhésif double face permet de gagner 3 ou 4 degrés en le collant sur vos fenêtres.
  • Pour plus d’efficacité (mais aussi plus d’opacité…) utilisez une couverture de survie.
  • Il existe également une pellicule thermorétrécissable avec ruban à double face adhésive qui permet de garantir une bonne étanchéité et une bonne visibilité en collant l’adhésif sur le cadre de la fenêtre et en tendant la pellicule à l’aide d’un séchoir. Cette pellicule ne peut être utilisée qu’une fois.
  • La pellicule de plastique transparente avec rainure et languette rapportée est réutilisable pendant plusieurs années.
  • Les feuilles d’acrylique rigides transparentes avec joint d’étanchéité à pression ou magnétique sont plus durables et offrent un plus beau fini.
  • La pellicule de polyester multicouche est de couleur noire d’un côté et argent de l’autre ; ce produit est très efficace pour réduire les fuites d’air mais il tend à bloquer la lumière du jour et à assombrir la pièce.

Du matériel possédant un certificat ACOTHERM vous garantit les performances thermiques et acoustiques.

A la construction, pensez également à choisir la taille des surfaces vitrées à bon escient afin de maximiser le gain de chaleur procuré en hiver lorsque le soleil tape sur ces vitrages et minimiser la déperdition de chaleur. En effet, les fenêtres isolent moins qu’un mur. Une baie vitrée orientée vers le sud permet une économie de chauffage de plus de 30 %, ce qui amorti rapidement le surcoût à l’achat. L’inconfort d’une surchauffe l’été sera compensée par la construction d’un auvent.

Économies :

Vous pouvez économiser 148 kWh/m² pour un double vitrage peu émissif avec lame d’argon situé plein sud, contre 121 kWh/m² pour un vitrage peu émissif et 41 kWh/m² pour le double vitrage ordinaire. La perte de chaleur est donc réduite de 40% par rapport à un simple vitrage et 30 % par rapport à double vitrage ordinaire. En supposant que vous installiez 8 m² de double vitrage peu émissif dans votre maison, l’économie s’élève à 103 euros avec un chauffage électrique, pour un investissement de moins de 1000 euros, soit une économie nette de l’amortissement sur 15 ans de 40 euros.

You might also like

Comments are closed.