Installez une pompe géothermique

18

La pompe à chaleur géothermique consiste à faire passer de l’air en provenance de l’extérieur dans des tuyaux enterrés dans le sol afin de profiter de la fraicheur de la terre l’été pour refroidir l’air et la chaleur relative de la terre l’hiver pour réchauffer l’air. Cette solution se base sur l’inertie du sol dont la température bouge moins vite que celle de l’air.

Ce gisement calorifique se renouvelle en permanence, alimenté par le rayonnement du soleil, l’air et l’eau de pluie. Son niveau fluctue selon les saisons, mais reste suffisant pour répondre aux besoins de chauffage d’une maison individuelle et n’est pas dépendant des variations climatiques.

Cette solution idéale vous permet de bénéficier d’une énergie quasi-gratuite (consommation électrique de la pompe), permet de mettre votre maison hors gel l’hiver et de bénéficier d’un système de climatisation écologique (cela permet de diminuer la température de 5 à 8°C les jours chauds).

pompes-chaleur-centraleL’installation d’un tel système nécessite d’avoir un jardin. Deux systèmes existent pour grand et petit jardin : un enterrement horizontal nécessitant une certaine surface et un enterrement vertical plus cher. Il s’agit d’un réseau de canalisations enterrées dans lesquelles circule un liquide appelé fluide caloporteur. Il permet de capter l’énergie sous forme de joule pour la transporter vers votre maison à l’aide d’une pompe à chaleur. Attention : il faut penser à bien isoler phoniquement la pompe à chaleur un peu bruyante.

Économies :

L’installation d’un tel système est plus cher que les autres équipements de chauffage : environ 9 200 € pour une maison de 120 m2.

Par contre si cet investissement est prévu dès le départ, il peut se limiter à 300 euros. Par contre, l’entretien est limité et le rendement est très avantageux : 90% d’économie d’énergie par an par rapport au chauffage électrique, 60% par rapport au gaz Propane, 40% par rapport au fioul ou au gaz naturel.

Pour chauffer une maison de 100 mètres carré, dotée de planchers chauffants, cela revient à 185 euros par an, soit une économie de plus de 2000 euros par rapport à l’électricité pour une consommation annuelle de 21 000 KwH, soit près de 1600 euros pour un amortissement de l’investissement sur 20 ans.

En outre, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux vous permettant de payer une partie des travaux d’installation.

Les avantages et les inconvénients des pompes à chaleur ?

You might also like

Comments are closed.