L’écologie au féminin (partie III)

Après la femme en tant que mère et l’hygiène et la beauté, voici la fin de ce dossier consacré à l’écologie au féminin sur la mode et la cuisine.

Mode

Les accessoires de mode classiques sont de plus en plus disponibles en version écologique : des chaussures, des T-shirts, des chemises, des pantalons, des sacs, des bijoux et même des sous-vêtements.

Le caractère écologique de ces produits peut être souvent doublé par un aspect équitable dans leurs conditions de travail et d’achat. Il existe quelques labels permettant d’orienter et de sécuriser son choix.

Voici un bref aperçu des différentes alternatives aux fibres synthétiques : coton bio, bambou, chanvre, lin, laine… Ou des alternatives aux matières plastiques pour les bijoux et les sacs : . du corail de bambou, de la perle de fibre de bananier, des écailles de poissons… Vous trouverez plus de détails dans la rubrique Habillement.

Le coton bio est une alternative au coton classique

Pour lutter contre les parasites du coton, on l’arrose de pesticides toxiques, par hélicoptère tous les 3 ou 4 jours. On empoisonne ainsi des régions, les habitants, leur eau, leurs terres, leurs animaux. On les prive des moyens de vivre au pays en mécanisant les récoltes et pour ce faire on « brûle » les plantes avec des produits tels que les défoliants utilisés par l’armée américaine pendant la guerre du Vietnam. En outre, 75% de ces cultures sont OGM. On asservit ainsi définitivement les cultivateurs du coton en les obligeant à acheter chaque année les graines dont le coût s’avère exorbitant.

Le chanvre et le lin

Le chanvre et le lin ont, depuis des millénaires, fourni à l’homme, la principale fibre du vêtement quotidien. Ces plantes poussent facilement, sans beaucoup d’eau, ni beaucoup de soins, sur des terres relativement pauvres, par des climats tempérés ou méditerranéens.

La laine

La laine est la fibre naturelle qui apporte le plus à notre santé, notre confort, et qui a le meilleur coefficient écologique.

Cuisine

Le secret de la cuisine bio réside dans la provenance des aliments :
- privilégiez les achats de produits locaux,
- privilégiez les produits frais bio que vous trouverez dans les marchés et les boutiques bio ou directement chez le producteur, et les produits finis bio, y compris les bières et vins,
- ne mangez pas trop de viande,
- buvez l’eau du robinet,
- préférez les plats cuisinés soi-même que les plats préparés. Pour approfondir ces conseils, vous trouverez d’autres éléments dans la rubrique Alimentation.

Vous voulez cuisiner bio et n’avez pas d’idée ! Rien de plus facile : rendez-vous sur les pages de recettes bio.

Rosbif au thé, mayonnaise bio, thé chaï maison bio, soupe à la courge musquée, sauté au tofu, risotto aux légumes bio, quiche lorraine bio, chili sin carne….

Entretien

Nous ne nous étendrons pas sur ce domaine, dont vous trouverez plus de détails dans la rubrique Entretien/hygiène, de peur de passer pour un article machiste…

De nombreux produits sont disponibles en version écologique et sont aussi efficaces que leur homologue non écolo : gel WC, anticalcaire, lessive, produit pour le lave-vaisselle, noix de lavage, boule magique… Nous vous conseillons l’utilisation d’un nettoyant multi-usage permettant de réduire le nombre de produits et les fonds de bouteille finissant en déchets.

Autres

Venez également :
- consulter les avis sur les produits bio testés par les internautes.
- échanger vos expériences et partagez les conseils des autres internautes sur le forum.
- envoyer un bouquet de fleurs virtuelles ou une carte postale.
- rigoler et vous détendre en visionnant les vidéos humoristiques sur l’écologie.
- gérer et réduire vos factures d’électricité, d’eau, de carburant…

Pour en savoir plus : Lire la partie I du dossier