L’inconscience de l’industrialisation

8

industrialisation-viandeQuand on pense à un peuple végétarien, on vise spontanément l’Inde. Du fait de leurs différentes cultures (les hindouistes sont végétariens, les bouddhistes respectent la vie, la religion jaïn considère la vie comme sacrée,..), traditionnellement, les indiens ne mangent quasiment pas de viande.

Malheureusement, dès que le pays a commencé à se développer, il a également commencé à oublier sa tradition. C’est en tout cas ce que nous apprend une végétarienne qui vit en Inde. D’après elle, « le nouveau culte que les riches indiens vouent à la viande reflète leur désir d’être considérés comme de bons vivants au palais raffiné. »

En réalité, ce phénomène n’est pas propre à l’Inde. Avant elle, le Japon et la Crète ont remis très sérieusement en question leur alimentation traditionnelle, pauvre en viande et riche en végétaux.

En Crète, comme au Japon et bientôt en Inde et dans les pays en développement en général, les fast food et autres chaînes remplacent les petits restaurants typiques. La viande remplace les plats végétaux et locaux pour montrer une nouvelle situation de « riche ».

Voilà à quoi est réduit le progrès…. Un progrès qui détruit l’humanité. Manger moins de viande est une nécessité absolue pour préserver une planète accessible à l’Homme. Les vieux pays industrialisés commencent doucement à en prendre conscience (? ?). Mais l’attirance pour les choses qui brillent (la viande doit briller aux yeux de certains) est plus forte que la raison.

Pourtant, le progrès matériel n’est pas le seul. Développer sa conscience, son sens de la solidarité, bref, faire progresser nos capacités cérébrales relatives aux émotions et aux sens seraient une bien plus grande évolution !!!

 

You might also like

Comments are closed.