Le végétarisme

6

vegetarismeDe nombreuses raisons peuvent vous amener à devenir végétarien. Nous ne nous étendrons ici que sur les motivations liées à la protection animale (et environnementale) et à la santé.

Le végétarisme est une pratique alimentaire qui exclut la consommation de chair animale. Il faut cependant savoir que dans une vie sociale ce régime peut s’avérer contraignant (incompréhension de la famille, choix restreint dans certains restaurants, etc). Si vos motivations ne sont pas assez fortes pour accepter cette contrainte il existe des alternatives. Vous pouvez en effet trouver de la viande, du poisson et tous les produits frais (beurre, lait, yaourts, œufs) en agriculture biologique ce qui garantit la qualité du produit et le respect de la vie animale.

1. La protection animale et environnementale

Les animaux d’élevages conventionnels (non biologiques) sont élevés dans des conditions indignes : les poules pondeuses de batterie se voient couper le bec, sont exposées à la lumière artificielle et reçoivent des doses quotidiennes d’antibiotiques afin d’éviter les contaminations dues à la promiscuité. Les porcs « hors sols » sont élevés dans les mêmes conditions et polluent, par leur lisier, nos rivières, nos champs, et plus encore, nos belles plages de Bretagne. Pour ne pas parler des bœufs, agneaux, chevaux qui sont maltraités dans les abattoirs et doivent souvent subir des conditions de transport atroces.

Les poissons aussi y ont droit… Le saumon d’élevage, par exemple, contient une dose massive d’antibiotiques et a séjourné dans des élevages sans le moindre espace pour se détendre les nageoires.

De plus chaque année, plusieurs millions de tonnes de soja transgénique arrivent en France pour nourrir ces animaux. Ces antibiotiques et ces OGM se retrouvent ensuite dans vos assiettes. Et dire que l’on vous fait payer le prix fort pour une viande qui contient en majorité de la graisse, de l’eau et des substances toxiques. Vous pouvez refuser de cautionner cette torture et pollution inutiles en devenant végétarien ou vous pouvez simplement décider de consommer de la viande biologique ou provenant d’éleveurs que vous connaissez et qui élèvent leurs animaux dignement. Il faut également faire attention aux œufs et au lait produits par ces animaux d’élevage car si eux aussi vous ne les consommez pas bios, vous participez indirectement à la maltraitance animale.

Parce que les images sont toujours plus parlantes que les mots nous vous recommandons « The Meatrix », parodie de ce film bien connu de tous : http://www.themeatrix.com/international/movie/French

2. Les raisons de santé

De nombreuses études montrent que l’abus de viande (surtout la viande rouge) est nuisible à la santé. La consommation excessive de viande est en effet responsable de nombreux problèmes cardiaques, d’hypertension, de cancers et j’en passe et des meilleurs.

Le lait est également montré du doigt par les scientifiques moins « conventionnels ». Il serait trop riche en hormones, non adapté aux besoins du corps humain et mauvais pour la digestion car nous ne disposons tout simplement pas de l’enzyme pour le digérer. Seul le lait maternel serait adapté à nos besoins jusqu’à un certain âge.

Sans entrer dans les détails scientifiques, tout le monde reconnaît que consommer une viande saturée de graisse (le muscle n’étant pas développé du fait de la passivité de l’animal) et d’antibiotiques, un lait (et tous ses dérivés) et des œufs riches en antibiotiques et en substances OGM ne peut être que néfaste pour la santé. La prise indirecte d’antibiotiques réduit en effet leur action contre les bactéries et affaiblit les défenses immunitaires et la consommation excessive de graisse est très mauvaise pour les artères. Sans pour autant supprimer totalement votre consommation de produits animaux, il est sage de la diminuer et de veiller à consommer des produits issus de l’agriculture biologique et donc exempts de toute substance non désirée.

Vous pouvez consulter le site de l’Alliance végétarienne pour en savoir davantage à ce sujet : http://www.vegetarisme.fr/

 

You might also like

Comments are closed.