Les autorités sanitaires européennes disent OUI à MONSANTO…

Après des mois de résistance , l’Europe ( plus exactement, l’autorité européenne de la sécurité alimentaire – EFSA) a accepté la culture du maïs génétiquement modifié MON810 de la firme Monsanto. D’après l’EFSA, ce maïs est « sans risques pour la santé et l’environnement ».

Les avis scientifiques et indépendants sont pourtant tous d’accord sur le fait que la culture de ce maïs peut être dangereuse du fait d’une grande méconnaissance et d’un manque réel de recul quant aux conséquences de la culture d’organismes génétiquement modifiés. Cela s’appelle le principe de précaution.

Heureusement, pour le moment les Etats membres sont libres de ne pas tenir compte de l’autorisation européenne. C’est ainsi que l’Allemagne, la France, la Grèce, l’Autriche, la Hongrie et le Luxembourg refusent cette culture… jusqu’à maintenant en tout cas.

Est-ce que ça va durer ? Nous le souhaitons. Pourtant la France par exemple, va revoir sa décision après la consultation de l’Afssa et le Haut conseil des biotechniques qui renforcent leurs méthodes d’évaluation en ce moment. Oui… mais l’Afssa ne s’est jamais montrée objective lorsqu’il y a de gros enjeux financiers.

Il y a donc des risques réels que les Etats membres finissent par céder à la pression commerciale…