Les chiffres de la consommation responsable en 2007

La consommation responsable n’en est qu’à ses débuts et très souvent encore, si les intentions d’achats affichées par les consommateurs sont supérieures à 40%, les parts de marché effectives des offres alternatives ne dépassent pas 4%. Mais le potentiel est important, puisque sur tous les marchés considérés, ces offres plus respectueuses des personnes et de la planète affichent une croissance à deux chiffres, toujours supérieure à celle de leur marché de référence.

C’est pour rendre visible ce phénomène et mieux le comprendre, à l’heure où certains comme l’enseigne Wal-Mart aux Etats-Unis établissent des indices de consommation responsable composés de produits emblématiques de cette tendance, que Mescoursespourlaplanete.com a conçu la première édition de ce rapport « Les chiffres de la consommation responsable » qui sera publié chaque année.

L’objectif est de mettre en évidence le dynamisme de ces offres et de stimuler la prise en compte de cette tendance par les entreprises, les pouvoirs publics… et les consommateurs eux-mêmes.

Ce guide est extrêmement intéressant et bien structuré. Vous apprendrez que :
- l’agriculture biologique ne représente encore que 2% de la surface agricole utile (SAU) de l’Hexagone ;
- un Français dépense 2,8 euros par an sur les produits labellisés Max Havelaar, ce qui est plus qu’en 2003 (0,61 euros) mais encore loin des 19,21 euros dépensés chaque année par le consommateur suisse ;
- seulement 2 à 3% de la population française se déclare végétarienne contre 9% en Grande-Bretagne et 8% en Allemagne ;
- 1,5 million de logements utilisait du chauffage au bois en milieu urbain en 2001 ;
- environ 60% des Français déclarent posséder au moins une lampe basse consommation ;
- 17% des consommateurs français ont ainsi acheté un produit d’entretien écologique ;
- 43 % des femmes sont prêtes à remplacer leur cosmétique actuel par un cosmétique bio et 14 % ont déjà essayé un cosmétique bio ;
- et plein d’autres informations intéressantes…