Les gestes écocitoyens du printemps (partie 1)

Le printemps est une saison caractérisée par le renouveau : le soleil et les beaux jours refont leur apparition, la nature se réveille après un assoupissement hivernal et les être humains retrouvent un dynamisme et une vigueur exacerbée par la fraîcheur et les premiers rayons du soleil.

Nous vous proposons donc deux articles retraçant les gestes éco-citoyens : 
-  Partie 1 : sur le ménage de printemps, 
-  Partie 2 : sur la préparation de votre jardin au printemps.

Traditionnellement, le printemps est la saison des grands ménages : grand nettoyage de la cave au grenier, mais également grand rangement.

Ménage

Les produits ménagers traditionnels contiennent des produits toxiques pour l’environnement. Afin de minimiser l’impact de votre ménage sur l’environnement, vous pouvez suivre 3 pistes :

- A minima, vous pouvez utiliser un unique produit d’entretien multi-usage qui permet de nettoyer tous les types de surface avec une efficacité bien souvent identique à un produit spécialisé. Cet achat d’un unique produit permet d’éviter de jeter des fonds de multiples bouteilles non utilisés.

- En achetant des produits verts, vous minimisez la quantité et la dangerosité des produits toxiques contenus dans votre détergent. L’éco-labellisation européenne permettra de guider votre choix vers ces produits verts. Par exemple, la marque l’Arbre vert possède une gamme complète de détergents respectueux de l’environnement possédant l’éco-label européen.

- Fabriquer son propre détergent à partir de produits naturels est certainement un peu contraignant, mais c’est non seulement un geste écologique, mais également économique. De nombreux produits naturels ou à base de produits naturels peuvent être utilisés comme détergents :
- L’argile verte lave et désodorise le linge.
- Le bicarbonate de soude décape le four (à saupoudrer dans le four et laisser reposer toute la nuit puis rincer).
- Le bicarbonate de soude permet d’enlever les mauvaises odeurs du réfrigérateur.
- La terre de Sommières enlève les tâches des moquettes et des tissus.
- Le blanc de Meudon lave les carrelages.
- L’huile de lin protège le bois et le métal de l’humidité.
- Le sel fin ravive les couleurs des tapis et le nettoie (saupoudrer, brosser et laisser agir 15 minutes puis aspirer).
- Le vinaigre très chaud détartre.
- Le vinaigre blanc nettoie les vitres.
- Le vinaigre blanc fait briller le carrelage.
- Le savon noir pour nettoyer le sol.
- Le jus de citron détartre les robinets.
- Le jus de citron permet de redonner une seconde jeunesse aux éponges. ……. Vous trouverez de multiples conseils très détaillés dans le guide de Raffa « le Grand ménage ».

Entretien

Le ménage, c’est aussi l’entretien de vos différents appareils pour en augmenter la longévité et réduire leur consommation.

Les appareils de production de froid :
-  Dégivrez vos appareils de production de froid : le givre augmente la consommation d’électricité. Une couche de givre de 3 mm augmente de 30 % votre consommation (en moyenne 40 euros par an) !

Il est conseillé de dégivrer au moins tous les 3 mois.

Nettoyez l’appareil à l’eau vinaigrée ou avec une mesure de cristaux de soude mélangés à ½ litre d’eau. L’enceinte et les éléments amovibles sont lavés avec de l’eau tiède additionnée d’un peu de détergent vaisselle ou de bicarbonate de soude (1 cuillère à soupe pour 2 litres d’eau). Nettoyez les parois internes au jus de citron mélangé à de l’eau afin d’éliminer les éventuelles mauvaises odeurs. Les « rigoles » récoltant les eaux du dégivrage doivent être séchées et propres.

Pour en savoir plus.

-  Nettoyez la grille à l’arrière de votre réfrigérateur : pour favoriser l’évacuation de la chaleur et donc améliorer la performance énergétique de votre appareil ; l’accumulation de poussière oblige le compresseur à tourner plus pour un résultat équivalent.

Astuce : mettez votre réfrigérateur sur roulette pour faciliter son déplacement lors du nettoyage.

Pour en savoir plus.

-  Vérifier l’étanchéité de votre réfrigérateur et de votre congélateur : vérifiez cette étanchéité régulièrement (une fois par trimestre). Une absence d’étanchéité cause une déperdition de froid et donc une consommation supérieure d’électricité. Un joint défectueux peut vous augmenter de 20 % votre facture liée à la production de froid.

Afin de réaliser cette vérification, fermez la porte sur une feuille de papier puis essayez de la retirer. Si la feuille ne tient pas, c’est que vos joints sont à revoir.

Pour en savoir plus.

Les appareils de production de chaud :
-  Nettoyez régulièrement vos plaques de cuisson : récurez vos plaques et brûleurs de cuisinière afin d’éviter les pertes d’énergie inutile. Il est à noter que les plaques à induction, ne chauffant pas, sont plus faciles à nettoyer que les plaques électriques traditionnelles ou vitro-céramiques.

Pour en savoir plus .
-  Vérifiez l’état du tuyau d’alimentation du gaz : une fuite peut être dangereuse et consommatrice d’énergie.

-  Espacez les pyrolyses du four : la pyrolyse est très gourmande en énergie. Nettoyez plutôt manuellement votre four.

-  Vérifiez votre four régulièrement : un joint défectueux sur votre cuisinière ou une porte qui ferme mal engendre rapidement des pertes importantes de chaleur.

Pour en savoir plus.

-  Détartrez vos appareils : lorsque votre eau est très calcaire, vos appareils peuvent s’entartrer très rapidement. Le tartre abîme vos appareils et surtout augmente le temps nécessaire pour chauffer l’eau. Vous pouvez utiliser du vinaigre pour détartrer votre bouilloire électrique ou votre fer à repasser par exemple, mais n’oubliez pas de bien la rincer.

Astuce : même pour vos machines à laver, mettez de l’acide phosphorique dilué dans votre machine et faite la tourner.

Pour en savoir plus.

La voiture :
-  Entretenez votre voiture : un bon réglage de votre voiture (carburateur, allumage, filtre à air, système antipollution…) permet de réduire la pollution et la consommation de carburant. Cela permet de réduire en moyenne de 10 % la consommation et de 20 % la pollution.

Pour en savoir plus.

-  Videz régulièrement votre coffre de voiture : après la saison d’hiver, vous pouvez enlever tous les équipements d’hiver inutiles accumulés dans votre coffre ; ils augmentent le poids de votre véhicule et donc sa consommation. 50 kg de poids superflu représente 0,5 litre pour 100 km supplémentaires.

Pour en savoir plus.

Divers :
-  Vérifier les fuites d’eau dans votre habitation : vérifiez que votre compteur d’eau ne bouge pas lorsque vous n’utilisez pas d’eau (par exemple pendant toute la nuit).

Les chasses d’eau sont souvent une source de fuite parfois difficilement détectables. Pour vérifier des éventuelles suintements dans la cuvette des toilettes, versez du colorant alimentaire dans le réservoir : si les parois de la cuvette se colorent, c’est qu’il y a une fuite.

En moyenne, les fuites représentent 20 % de notre consommation totale !

Pour en savoir plus.

-  Dépoussiérez vos convecteurs : cela permet d’optimiser le transfert de chaleur.

Consultez la deuxième partie de l’article.