Les toilettes sèches, c’est écologique, pratique et économique

2

Les toilettes sèches sont un type de toilette qui n’utilise pas d’eau et qui permet la transformation des excréments en compost. Facile à utiliser, elles sont, en plus d’être écologiques et très économiques, une solution idéale pour installer des toilettes dans un endroit sans point d’eau, ni évacuation.

Comment ça marche ? 

Nos déjections sont riches en azote, en y ajoutant un apport de carbone avec de la sciure de bois par exemple, une décomposition aérobie va se produire et transformer l’ensemble en composte. Les toilettes sèches sont composées d’un sceau (en plastique ou en inox), d’un cadre en bois et évidemment d’un abattant. Il suffit de remplir le fond du sceau avec de la sciure de bois (gratuit) et après chaque utilisation de jeter par-dessus deux grosses poignées de scieurs de bois. Le compostage se fera alors sans odeur.

Les toilettes sèches nous permettent donc de faire des économies à triples titres :

  • Sur l’eau puisqu’il n’y en a plus besoin.
  • Sur l’engrais : Les toilette sèches vous permettent de produire un engrais de qualité gratuitement (sciure de bois).
  • L’installation de toilettes sèches et vraiment peu onéreuse et facile à mettre en œuvre.

Les inconvénients :

  • Il faut prévoir de stoker la sciure de bois et un petit coin du jardin pour laisser se développer votre compost. Rassurez vous le volume final, après décomposition, fait moins d’un tiers du volume initial.
  • Trouver de la sciure de bois non traitée (pour ne pas polluer votre terre avec votre compost) ou de la cendre. Les scieries vous les fourniront souvent gratuitement ou pour un coût modique, n’hésitez pas à les contacter.
  • La vidange du sceau (en inox de préférence) dans le compost et l’entretien du sceau sont à faire régulièrement (une fois par semaine environ). Le poids du sceau remplit et à prendre en compte pour sa manipulation (de 5 à 20 kg pour les plus grand). Prévoyez des anses pour le porter.

Les erreurs à éviter :

Inutile d’utiliser des toilettes sèches qui séparent l’urine et les matières fécales : Elles sont plus onéreuses, prennent plus de place et la décomposition naturelle ne se fera pas complètement. Il vaut mieux mélanger l’ensemble des déchets pour avoir un mélange humide favorisant une bonne décomposition. C’est le système le plus simple et le plus efficace.

Comments are closed.