Maquillage et cosmétiques pour les fêtes et grands événements

5

La consommation de cosmétiques bio a le double avantage de s’inscrire dans une démarche éco-citoyenne (à base d’ingrédients naturels issus de l’agriculture biologique, sans additifs ni conservateurs, sans parfum de synthèse, sans colorant artificiel, non testés sur les animaux, et sous emballages recyclables), mais également de proposer des produits plus sains : pas de conservateurs chimiques, pas de composants pétrochimiques, mais surtout des substances naturelles issues de l’agriculture biologique.

Qu’est-ce qu’un cosmétique naturel ?

A première vue, la définition semble simple : un cosmétique naturel est fabriqué avec des matières premières naturelles et renouvelables, si possible végétales, comme par exemple les huiles végétales.

Les substances minérales, animales ou synthétiques sont moins onéreuses, mais aussi beaucoup moins efficaces ou même plus nocives par rapport aux alternatives végétales et naturelles, sans même compter l’impact écologique entraîné par l’exploitation de composants non adaptés (pétrole épuisable, engrais, souffrances animales…).

La culture biodynamique ou la collecte sauvage contrôlée garantissent un respect pour la nature et une efficacité cosmétique optimale. Le choix spécifique des ingrédients entrant dans la composition d’un cosmétique naturel est également d’une importance capitale. Enfin, ce sont les méthodes de transformation et de fabrication elles-mêmes qui décident de la qualité d’un cosmétique naturel.

La composition des produits bio

Il faut faire attention aux cosmétiques proposant des produits sans conservateur, sans parabène, sans phenoxyethanol… De tels arguments publicitaires ne signifient pas qu’il ne contient pas d’autres produits chimiques pouvant se révéler tout aussi nocifs.

Les parabènes (ou paraoxybenzoate pour les initiés) sont utilisés en tant que conservateurs et sont très controversés. L’innocuité ou la relation directe avec la survenue du cancer du sein n’ont jamais été réellement établis. Mais le principe de précaution entraînerait plutôt à ne pas utiliser ce type de produit, ni aucun autre produit chimique dans la composition d’un cosmétique.

Les conservateurs sont nécessaires à la stabilité du produit et permettent de stopper la prolifération bactérienne. Ainsi les conservateurs utilisés en cosmétique bio sont naturels (huile essentielle, extrait de pépins de pamplemousse, extrait de propolis, extrait de fèves de soja…). Selon les labels, les produits certifiés bio peuvent contenir jusqu’à 5 % de produits synthétiques définis par une liste stricte et mentionnés sur l’emballage de manière très lisible.

Le guide Cosmétox de Greenpeace a pour objectif d’informer les consommateurs sur la présence de substances dangereuses pour leur santé et pour l’environnement dans les produits qu’ils utilisent quotidiennement. Il liste les principales marques de cosmétologie et de parfumerie disponibles sur le marché français et les classe en vert, orange et rouge selon les réponses données par les fabricants à Greenpeace sur le contenu chimique des produits qu’ils commercialisent. Plusieurs analyses viennent compléter et valider ce classement.

En complément du guide Cosmétox, Greenpeace a créé le site Vigitox : « 100 000 substances chimiques sont commercialisées en Europe. Or pour 99% d’entre elles, nous n’avons aucune idée de leurs effets sur la santé et l’environnement. Certaines molécules, dangereuses sont présentes dans nos produits de consommation. L’ignorance et l’irresponsabilité ont dominé ces cinquante dernières années. Résultat : on retrouve aujourd’hui des substances chimiques industrielles dans l’écosystème le plus reculé… Jusqu’au corps humain, si bien qu’aujourd’hui les enfants naissent pollués ! Cette pollution invisible participe à la croissance de nombreuses maladies chroniques telles que certains cancers ou les troubles de la reproduction. […] »

Les labels

Il existe de nombreux labels permettant de garantir le caractère écologique des produits BDIH, Cosmébio, Nature&Progrès, AIAB, ECOCERT… Toutefois, ces labels ont des exigences diverses plus ou moins strictes sur le caractère biologique du produit.

Voici un aperçu de la diversité des cahiers des charges européens concernant les cosmétiques bio :

Nature et Progrès : Association de consommateurs et de professionnels

  • 100 % de bio parmi les ingrédients végétaux ;
  • certification : produit et marque : 70 % de la gamme doit être bio au démarrage ;
  • contrôle : indépendant + enquête de l’association ;
  • transparence du cahier des charges ;
  • démarche solidaire

BDIH : Association de professionnels

  • pas de minimum requis dans le % de bio parmi les ingrédients végétau ;
  • certification : produit et marque : 60 % de la gamme doit être bio au démarrage ;
  • contrôle indépendant ;
  • pas de transparence du cahier des charges ;
  • pas de démarche solidaire

Cosmebio : Association de professionnels

  • de 50 à 95 % de bio parmi les ingrédients végétaux ;
  • certification du produit ;
  • contrôle indépendant ;
  • pas de transparence du cahier des charges (payant) ;
  • pas de démarche solidaire

Ecocert : SARL de contrôle

  • de 50 à 95 % de bio parmi les ingrédients végétaux ;
  • certification du produit ;
  • contrôle non indépendant ;
  • pas de transparence du cahier des charges (payant) ;
  • pas de démarche solidaire

Natrue : Association de professionnels

  • de 0 à 95 % de bio parmi les iv ;
  • contrôle indépendant ;
  • transparence du cahier des charges ;
  • pas de démarche solidaire Le label européen Natrue possède un système à 3 étoiles permettant de différencier les cosmétiques naturels dont les ingrédients naturels ne sont pas obligatoirement bio de produits issus majoritairement de cultures biologiques ou d’une cueillette sauvage contrôlées.

Cosmos standards : Regroupement d’associations et d’organismes certificateurs

  • 95 % de bio parmi les IV ;
  • certification du produit ;
  • contrôle indépendant ;
  • transparence du cahier des charges ;
  • pas de démarche solidaire

Les points communs des cahiers des charges sont l’exclusion des paraffines, silicones, parfums ou odorants de synthèse, des composants irradiés, des OGM, des matières premières d’origine animale (vertébrés), matières premières éthoxiylées. Seuls les conservateurs alimentaires sont autorisés mais en quantité limitée.

Les marques

Couleur Caramel, Sante, Dr. Hauschka, Melvita, Lavera, Logona… sont des marques de cosmétiques bio proposant des produits soumis à labellisation. Mêmes les marques conventionnelles, conscientes de la tendance écolo et de l’image plus saine des produits bio, lancent leur propre gamme bio (Origins et sa gamme Origins Organics, Marionnaud avec sa gamme bio Marionnaud, Nuxe et sa gamme Bio Beauté, Olivier & Co et sa gamme de soins certifiés Ecocert, l’Occitane et sa ligne Tomate et Olive certifiée Ecocert, Yves Rocher avec sa gamme Culturebio, Saint-Algue, L’Oréal, Carrefour et sa gamme bio…) ou rachète des sociétés longuement implantés dans le bio comme Clarins et Kibio, L’Oréal et Sanoflore ou l’Occitane et Melvita.

Des cosmétiques pour hommes

Les hommes disposent également d’une gamme de cosmétiques bio chez Logona ou Santé : gel douche, shampooing, déodorant, mousse à raser, lotion après-rasage… remplis d’huiles essentielles bienfaitrices aux vertus complémentaires (anti-chute des cheveux, hydratant, micro-circulation, anti-pelliculaire…).

Maquillage

Désormais, vous pouvez aussi trouver l’intégralité de votre trousse de maquillage en bio : bases de teint, fonds de teint, anticernes et correcteurs, poudres en tout genre, ombres à paupières, fards à joues, mascaras, liners, crayons, rouges à lèvres, gloss sans oublier les vernis à ongles.

Il faut reconnaître que le maquillage bio souffre de quelques inconvénients par rapport au maquillage classique : le maquillage résistant à l’eau, le fonds de teint opaque et le maquillage sans trace n’existent pas en bio, la tenue du maquillage peut parfois être moins durable, le prix un peu plus élevé en moyenne et l’accessibilité essentiellement sur internet ou dans quelques rares magasins spécialisés.

Les produits naturels

Vous trouverez dans les lignes ci-dessous les propriétés de quelques composants naturels. Vous trouverez plus d’informations sur le site canadien Natures-secrets.ca.

Les acides de fruits sont excellents pour la peau parce qu’ils aident à dissoudre la colle entre les cellules mortes laissant la peau du visage très lisse et douce.

L’aloès est un hydratant naturel, réparateur, apaisant pour la peau d’un adulte et assez doux pour la peau d’un bébé. L’avoine agit comme un doux exfoliant, particulièrement adapté pour les peaux sèches.

Le thé vert est reconnu pour ses propriétés antioxydantes. Il est aussi anti-inflammatoire, anti-bactérien et peut protéger la peau contre les dommages causés par les rayons UVB et UVA.

Le vinaigre de pommes a un effet tonifiant qui active la circulation sanguine dans les capillaires qui irriguent la peau. C’est aussi un antiseptique qui dissout les dépôts de gras à la surface de la peau. Le beurre de karité revitalise, adoucit et maintient l’humidité de la peau sans sensation de gras. Il aide à prévenir les rides prématurées ainsi que les ridules sur le visage, soulage les peaux sèches, gercées et aide à adoucir les cheveux secs ou abîmés.

Le miel est un hydratant naturel contenant des antioxydants. Il permet ainsi à la peau de demeurer douce, souple et élastique.

Les hydrolats ou eaux florales sont des sous-produitx de la distillation des plantes dans le but de fabriquer une huile essentielle. Ils sont obtenus lors de la distillation par entraînement à la vapeur d’eau des fleurs, feuilles ou rameaux des plantes.

A titre d’exemple

  • L’eau florale de bleuet est indiquée pour soulager les yeux fatigués, irrités ou rougis. On peut appliquer des compresses sur les yeux pour les désenfler.
  • L’eau florale de camomille a une action apaisante et adoucissante, notamment sur les peaux sèches, sensibles et irritées et l’atténuation des cernes.
  • L’eau de fleur d’oranger assouplit et adoucit tous les types de peau.
  • L’hydrolat d’immortelle ou d’hélicryse italienne améliore la circulation et est recommandé pour réduire les cernes.
  • L’eau florale de lavande rééquilibre les peaux grasses.
You might also like

Comments are closed.