Mes repas bio a petits prix

4

pierrade-boeufPierrade de bœuf bio et purée de pommes de terre bio.

Pierrade de bœuf pour 3 personnes : 3,50 €

Ingrédients :

  • 0,5 kg de pommes de terre 0,8 €
  • O,25 l de lait 0,25 €
  • 25 g de beurre 0,25 €
  • 5 cl de creme fraiche 0,18 €
  • Un sachet de gruyere 2,20 €

Total 7,18 €. Soit 2,39 € par personne le repas entièrement bio !!!

C’est bio, c’est bon

Ces dernières années, les produits bio ont explosé dans les grandes surfaces, comme a Auchan qui vient de sortir une gamme sous son nom, très complète de 120 références. Tout ceci a permis de faire baisser les prix et d’offrir de nombreux produits. Les grandes marques traditionnelles n’ont pas ou quasiment pas sorti de produits bio. Les marques bio sont nouvelles et uniquement spécialisées en bio, telles que « les jardins de gaïa », « jardin bio » ou « bonjour campagne » pour la charcuterie, vous pourrez trouver ponctuellement un produit unique d’une petite société tel un excellent comte ou un gruyère râpé à Auchan.

Mais il existe aussi une chaine de magasins bio, les biocoop dont voici la liste, ou vous pourrez trouver une gamme complète de produits bio, non seulement alimentaires, comprenant aussi bien d’excellents plats cuisines qu’un large choix de boissons, mais aussi une grande gamme de produits cosmétiques, allant du dentifrice a la crème anti-rides, ainsi que des produits écologiques pour la maison. Les biocoop, dont le nombre de magasins ne cessent de croitre, veillent a garder des prix abordables.

Autres lieux pour trouver des produits bio, les boutiques offrant des produits du commerce équitable, ceux-ci sont également bio dans la plupart des cas, même s’ils n’ont pas le label car cette labellisation coute cher au producteur, ce cout est répercute sur les produits bio et en augmente donc le prix. Si l’état, dans le cadre du développement durable et de la promotion du bio pouvait prendre cette charge a son compte et rendre ce service public et gratuit, cela permettrait a un plus grand nombre de personnes d’accéder au bio.

Autre solution : que Bruxelles donne ses subventions ou aides aux petits agriculteurs qui entretiennent les paysages et permettent aux campagnes d’exister et dont font partie les agriculteurs bio, plutôt qu’aux plus gros propriétaires terriens tel le Prince Albert de Monaco qui possède des terres en Picardie ou quelques comtes ou ducs en Angleterre. Citons également la chaine de magasins « la vie claire ».

 

You might also like

Comments are closed.