P’ tit mot d’ Tête du jour : SME

Dans notre série des maux et des …mots, le « P’tit mot d’Tête du jour » ; je vous propose comme promis lors d’un précédent article (en date du 11 juin 2010 sur la NORME) d’approfondir la notion de SME « Système de Management Environnemental ».

Un SME s’applique d’abord et exclusivement d’une entreprise, il tient aujourd’hui une place très importante et devient un atout très influent.

Un système de management environnemental représente l’ensemble du système d’organisation qu’une entreprise met en place pour s’assurer que les produits et services qu’elle conçoit, fabrique et met sur le marché ne menacent pas, directement ou indirectement, l’environnement. Il s’agit donc de mettre en œuvre la structure organisationnelle, les responsabilités, les pratiques, les procédures, les procédés et les ressources nécessaires aux objectifs que l’entreprise se fixe en matière de protection de l’environnement, ceci de façon compatible avec les autres critères de gestion.

Il n’est pas nécessaire d’être certifié ISO 9001* pour mettre en œuvre un système de management environnemental, mais un système qualité existant facilite la mise en œuvre du système de management environnemental. Les deux normes sont construites sur un modèle équivalent qui permet de mettre en œuvre des systèmes de management intégrés, sans documentation excessive.

On devra analyser les nuisances de l’activité de l’entreprise à plusieurs niveaux : l’eau, l’air, le sol, le bruit, les odeurs, impacts sur les collectivités. De plus, l’analyse devra porter sur des conditions normales de fonctionnement et dans des situations d’urgence. Il s’agit donc d’un état des lieux initial à l’issue duquel on connaîtra exactement l’influence de l’entreprise sur le milieu local. On évaluera donc les performances environnementales de l’entreprise.

Etapes de mise en œuvre d’un système de management environnemental

Analyse environnementale : état des lieux, exhaustif, de la situation environnementale de l’entreprise

• Description du milieu initial

• Analyse des activités de l’entreprise et des pratiques existantes

• Identification des impacts environnementaux en situation normale et anormale

• Identification des exigences légales et règlementaires applicables

Elaboration du programme environnemental

• Hiérarchisation des impacts environnementaux significatifs

• Choix des objectifs et des cibles

• Politique environnementale

Mise en œuvre du programme environnemental

• Définition des responsabilités

• Formation, sensibilisation

• Communication interne et externe

• Maîtrise des activités associées aux impacts environnementaux

• Identification des situations d’urgence et prévention

Suivi de la mise en œuvre

• Mise en place d’un tableau de bord

• Contrôle

• Traitement des non conformités environnementales

• Audits

• Revues de direction

L’entreprise peut être certifiée même si, dans un premier temps, elle n’est pas conforme aux exigences légales. Mais elle doit alors :

•Décrire la non-conformité

•Donner un délai de mise en conformité

Et toujours comme de …Bien entendu la « conduite Environnementale » peut faire partie des mesures prise lors de la réalisation d’un tel plan. Le SME demande à l’entreprise et à chacun de ses collaborateurs de devenir ACTEUR…Alors êtes vous encore une fois prêts à A G I R ?

A bientôt dans un « P’tit Mot d’Tête du jour »…