Que faire et comment agir contre l’huile de palme ?

11

contre-huile-palme

Réduire et chercher des alternatives

Agir contre l’huile de palme, c’est protéger l’environnement et sa santé. Il existe deux types d’actions : 

  • Les actions individuelles : notamment décrypter les étiquettes et réduire sa consommation de produits agroalimentaires industrialisés. Ces actions en masse ont des conséquences collectives car elles obligent les industriels à s’adapter à la demande du marché.
  • Les actions collectives : en militant activement ou en soutenant des associations cherchant des solutions pour réduire l’impact de l’huile de palme classique.

Lisez les étiquettes

La lecture des étiquettes mentionnant les ingrédients d’un produit n’est bien souvent pas suffisante. Après avoir chaussé ses meilleures lunettes afin de lire les caractères microscopiques décrivant les produits contenus dans votre achat, vous pourrez trouver parfois mentionnée huile de palme. Mais les mentions huile végétale ou matière grasse végétale cache bien souvent sournoisement l’huile de palme.

En conséquence, si vous lisez huile végétale ou matière grasse végétale, il y a de fortes (mal)chances pour que cela soit de l’huile de palme, car sinon le fabriquant aurait mentionné huile d’olive, de colza ou de tournesol. Quant au pourcentage d’huile de palme contenu dans le produit, il est absent quasiment sur toutes les étiquettes.

Pour identifier l’huile de palme dans les cosmétiques, il faut quelques notions linguistiques ou de chimie, car vous la trouverez sous les vocables suivants :

  • son nom latin : Elaeis guineensis,
  • Palm acid
  • Sodium palmate

De toute façon, il faut être vigilant sur tous les produits agroalimentaires industriels, comme les plats cuisines, les biscuits, les pâtes à tarte, les sauces… notamment les produits 1er prix.

La présence d’une autre huile (colza ou tournesol par exemple, ou la mention pur beurre est un signe qui permet de penser qu’il n’y a pas d’huile de palme.

Réduisez votre consommation de produits alimentaires industriels

Comme il est difficile de détecter l’huile de palme dans les produits et que la plupart des produits provenant de l’industrie agro-alimentaire en contiennent, il convient d’en réduire sa consommation (chips, biscuits, sauces…).

Cette réduction a d’autres effets bénéfiques :

  • sur l’environnement car ce sont des produits consommateurs en énergie et emballage,
  • sur votre santé car ils contiennent des produits pouvant nuire à votre santé (sel, acide gras trans..)
  • sur votre porte-monnaie, ces produits étant plus chers que les substituts faits maison ou provenant du rayon frais ou fruits et légumes.

Demandez au restaurateur

Lorsque vous êtes au restaurant, vous pouvez poser la question et savoir si les aliments servis contiennent de l’huile de palme. Même si le restaurateur vous répondra ou pas… n’importe quoi, cela contribuera à sa sensibilisation.

Informez-vous

Greenpeace a mis en place un groupe se nommant Zéro déforestation. Vous pouvez suivre leur actualité sur Facebook : http://www.facebook.com/zerodefores…

Parlez-en

Parlez-en autour de vous, plus les gens seront informés, plus les industriels seront contraints de modifier leur processus industriel et les gouvernements seront encouragés à prendre des mesures pour réduire la consommation d’huile de palme.

Il est à noter que le parc des félins en Seine et Marne organise une séance de 30 minutes de sensibilisation sur les méfaits de l’huile de palme pour les adultes et les enfants dans un petit train faisant le tour de la réserve.

Lire aussi notre article, tout savoir sur l’huile de palme

 

You might also like

Comments are closed.