Rainett SdB Dégraissant au sel marin pistolet : un geste pour l’environnement

Dans mes dernières courses (cf avis sur produit nettoyant pour vitres) j’avais pris tout un tas de produits ménagers « écolos ».

Parmi eux il y avait le RAINETT au sel marin, dégraissant.

Pourquoi lui ?

J’en ai toujours eut marre d’avoir et un produit pour dégraisser, et un pour les carreaux de la cuisine, un pour les carreaux de la salle de bain, un anti calcaire, un pour les sols, un pour les boiseries etc …

Alors j’ai décidé d’économiser et de la place et mon argent en n’achetant qu’un éventail de produits plus restreint.

Qu’est ce qui est le plus difficile à enlever dans une cuisine ? La graisse (bêrk).

Alors si le produit enlève la graisse il doit bien enlever le reste des saletés, et puis si il fait briller après avoir dégraissé, il doit aussi fire briller « tout court ».

Voilà, c’est décidé : mon dégraissant sera le produit d’entretient de la cuisine et de la salle de bain. Point.

En plus je l’ai choisi au rayon « écolo » de mon supermarché. Il contiendra nettement moins de produits nocifs et a été élaboré dans le respect de l’environnement.

La Grenouille (symbole de RAINETT) me rappelle que cette entreprise a toujours été orientée « écolo ».

ATTENTION ce produit RAINETT n’a pas l’éco-label, juste un label WWF dont je ne connais pas les normes.

Le produit est présenté dans un flacon de 500mL avec pulvérisateur deux positions : STOP / jet.

Le jet n’est pas bien large et vise une zone bien localisée. Le produit est bleu turquoise et n’a pas d’odeur vraiment acre, chimique, dérangeante ou autre.

Le dégraissant est labellisé « au sel marin ». Sa composition exacte est inscrite au dos :
- agents de surface (? ????) biodegradables (conforme à la reglementation en vigueur 648/2004)

> cf : http://europa.eu.int/eur-lex/lex/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CELEX:3200 4R0648:FR:HTML

- <5% d’agents de surface anioniques
- conservateurs (phenoxyethanol (! !!)
- parfums
- contient aussi : sel marin, épaississant biodegradable, colorant

L’abscence de label « écologique » autre que WWF et cette composition me troublent un peu.

Question efficacité, je ne le nie pas : il est très efficace. Il agit rapidement et complètement sur des surfaces comme autour des plaques de cuisson, carreaux etc …

Seul bémol : un four à micro-onde rongé de graisses et de saletés : le produit a bien travaillé, mais n’a pas réussi à venir à bout. Mais le résultat est tout de même satisfaisant. Il faut dire que ce teste était LE test suprème, je le pardonne, donc.

Bémol peut-être plus important que mes test de l’extrème. Les chiffons impreignés de produits ne sont pas si efficaces que celà. je conseille de vaporiser tout de même le produit directement ur la graisse, de le laisser gir à peine une seconde puis essuyer. Passer directement un chiffon plein de produit ne suffira pas.

On a tendance alors à voir le niveau du liquide dans le flacon s’amoindrir au fur et à mesure de notre séance de grand nettoyage. C’est dommage.

Conclusion : Le produit est satisfaisant, plutôt efficace pour un entretient régulier ou un grand ménage (pas pour un décrassage quinquénal sans entretient depuis).

Quelques doutes sur la véracité de l’expression « écolo »