Renovagreen Papier hygiénique : le PQ ami de la forêt

Qui eut cru qu’un jour j’écrirai un avis sur du papier toilette ? Certainement pas moi !

Et pourtant… c’est qu’il est un peu spécial.

En effet il est… écologique !

Et pourquoi ? eh bien parce que qu’il est en papier 100% recyclé, blanchit sans chlore, n’est pas coloré et ne contient pas de parfum. L’emballage est également en plastique recyclé.

Eh oui, faut pas oublier que le papier, ça tombe pas du ciel, et que notre consommation de papier participe grandement à la déforestation et à toutes ses conséquences.

Si j’essaye de remplacer tout ce qui est jetable par du tissu, je ne me voyais pas faire de même avec le papier toilette !

Alors KESAKO ?

C’est en longeant les rayons du supermarché que j’ai vu un paquet qui ne me disait rien, ah tient, quelque chose de nouveau. On voit de l’herbe et du ciel bleu au-dessus. Une petite feuille verte…

Ca attire mon attention. Je vois un logo 100% recyclé. Hum hum. Je m’approche. Je le prends dans mes mains pour y voir plus clair. En plus petit est écrit : papier et emballage ont déjà eu une vie antérieure. Blanchiment sans chlore. Ne contient pas de parfum. Ne contient pas de colorant.

Le paquet contient 12 doubles-rouleaux donc équivalent à 24 rouleaux. C’est du double plis.

Je me dis « Super ! » puis aussitôt : « Dommage, ça doit coûter la peau du c… ».

La mort dans l’âme, je cherche le prix.

4,99€ les 12 doubles rouleaux = 24 en Rénovagreen. Je compare avec le rénova classique que je prends d’habitude parce que c’est un des moins cher (mon Leclerc est pauvre en marque Leclerc…) : 6,20€ pour 18+6 gratuits = 24.

Tiens, c’est même moins cher !

Hop, c’est dans le caddie.

Ensuite, pas besoin de vous faire un dessin sur son utilisation. Il remplit très bien son rôle, n’arrache pas le derrière, est résistant. Je n’en demande pas plus.

J’ai vu que la gamme Rénovagreen existe aussi en papier essuie-tout et en mouchoir. Pour l’instant pas testé ni d’ailleurs acheté car j’en utilise très peu, c’est plutôt mouchoirs en tissu et éponge chez moi.

Le mot de la fin

On oublie facilement l’impact qu’on peut avoir en faisant les gestes quotidiens, tant ils nous semblent naturellement ancrés dans nos vies. Voici ce qui est écrit sur l’emballage du papier Renovagreen : Si chaque foyer européen achète un emballage de 12 rouleaux Renovagreen 100% recyclé au lieu d’un emballage de papier toilette vierge, nous pourrions économiser :
- 12 millions d’arbres soit 12.000 ha de forêt équivalent à 12.000 stades de foot.
- 600.000 m3 de déchets = 60.000 bennes à ordure
- 10 millions de m3 d’eau c’est à dire la consommation annuelle de 91.000 foyers.
- 640.000 tonnes de gaz à effet de serre.

Ca se passe de commentaires…