Semaine Internationale des Couches Lavables……

Cette fois, aucun doute, les couches lavables sont incontournables, et bel et bien au cœur des débats, on en parle, partout, et de plus en plus…..

Alors duel couches jetables, couches lavables ? Pas question de déchaîner les passions, il s’agit simplement de faire passer l’info : voilà, les couches lavables aujourd’hui, ça existe, c’est un fait, que l’on ne peut plus négliger, tant le produit mérite, de part ses qualités, sa place sur le marché de la puériculture. Et libre choix doit être laissé à tout à chacun de les utiliser ou pas.

Les couches lavables ne sont pas le signe d’un retour en arrière, bien au contraire, c’est, à mon avis, un réel progrès. L’utilisatrice de couches lavables n’est pas une maman marginale, mais bien au contraire une maman souvent jeune, active et moderne, qui est épaulée par un papa non moins moderne. Les couches lavables sont une affaire de couple, tout comme aujourd’hui le maternage.

Presque une évidence, en toute simplicité…

Depuis l’arrivée des couches jetables sur le marché, la couche lavable a été complètement délaissée. Elle n’a pourtant plus rien à voir avec la culotte hermétique, ou les langes difficiles à mettre, attachés avec des épingles à nourrice, que l’on utilisait il y a quelques années. Aujourd’hui, les couches lavables ressemblent de très près aux couches jetables, et sont aussi simples d’utilisation, grâce aux contours élastiqués à la taille et aux cuisses, et aux fermetures pratiques, auto agrippantes ou à boutons pressions. Malgré cela, la couche lavable, de part son passé, a bien du mal à se débarrasser de son image d’antan.

Véritable accessoire de mode…..

S’il est un article complètement indispensable à bébé, dès la naissance, c’est bien sa couche, et cela va durer pendant un certain temps. Alors, pas question d’utiliser des couches très moches. Grâce au vaste choix proposé actuellement sur le marché, il y en a vraiment pour tous les goûts.

Différentes matières adaptées à chaque besoin : le coton (éponge, flanelle, jersey, sherpa, molleton), biologique ou pas, désormais concurrencé par le bambou et le chanvre, beaucoup plus absorbants, ainsi que le polaire et la suédine pour un effet ’’bébé au sec’’ ; sans oublier les matières respirantes des culottes imperméables.

Des couches plus jolies les unes que les autres : grâce à toutes sortes de motifs, de coloris ; des cotonnades imprimées, ou brodées, des boutons pressions de couleurs et autre bandes velcros décorées.

Pourquoi s’en priver, puisque les bébés d’aujourd’hui vont être les fashion victimes de demain ; en résumé : « montre moi ta couche, je te dirai qui tu es !! »

Côté argumentation

Les couches lavables sont une alternative pour la protection de l’environnement.

De plus en plus de personnes choisissent d’utiliser les couches lavables pour des préoccupations d’ordre écologique. Les parents prennent conscience de la nécessité de protéger la planète, et utiliser des couches lavables, est un pas dans cette direction, ne serait-ce qu’en réduisant de façon non négligeable leur production de déchets ménagers. Un exemple concret que j’aime à citer : un bébé âgé de trois semaines a déjà généré 15 kg de déchets, uniquement en couches jetables…..Pour un seul enfant, et durant les 3 ans qu’il lui faut pour acquérir la propreté, les couches jetables représentent : 4,5 arbres, 25 kg de plastique obtenu grâce à 67 kg, plus de 6000 couches jetées aux ordures ménagères, non valorisables et qui mettront jusqu’à 500 ans pour se décomposer.

Les couches lavables, un investissement de départ, pour des économies à long terme.

Le budget que représente l’achat de départ d’un stock de couches lavables dépendra du choix de chaque famille, selon le type de couche, la fréquence des lessives, ou encore le mode de séchage…il est certes conséquent, mais si l’on regarde la dépense globale sur 3 ans, les couches lavables sont bien moins chères que les jetables, avec au final une réduction des coûts de moitié, voir plus si elles sont réutilisées ensuite pour un autre enfant. Et puis, il est toujours possible de se fournir en plusieurs fois, ou mieux encore de proposer cet article dans la liste de naissance.

Les couches lavables préservent la santé de bébé.

Une couche lavable est majoritairement composée de tissu. Utiliser des couches lavables permet de protéger la peau de votre bébé, en excluant tout contact avec des produits chimiques que l’on trouve dans les couches jetables, tels que le benzol, les dioxines, le TBT, le polyacrylate de sodium qui est un gel absorbant, et autres parfums et capteurs d’odeur…..une cinquantaine de produits chimiques dont on ne connaît pas encore les effets à long terme, et qui sont, une fois la couche manufacturée, emballés dans du plastique. Le tissu des couches lavables, quant à lui, permet à la peau de bébé de respirer. La chaleur et les vapeurs d’ammoniaque de l’urine peuvent s’échapper plus facilement et empêcher ainsi l’érythème fessier.

Voilà donc en quelques mots les raisons pour lesquelles de plus en plus de parents utilisent à nouveau les couches lavables, alors qu’à notre époque, il est si facile, en apparence, de jeter une couche souillée à la poubelle…

Cette prochaine édition de la Semaine Internationale des couches lavables se tient du 21 au 27 avril prochain et s’annonce très prometteuse. Cette édition est pourtant la 12ème de ce nom, manifestation britannique à l’origine, elle est devenue internationale en 2005, avec la participation de pays, comme l’Australie, la Grèce, l’Afrique du Sud…etc… Gageons que la France sera à la hauteur de l’évènement.