Tant à gagner avec les couches lavables…

7

Lorsque l’on met un enfant au monde, de nouvelles questions se posent. Ce qui semblait, de loin, tellement anodin et simple, devient tout à coup un vrai choix. Ainsi, même les détails du lange de son bébé peuvent devenir un réel engagement. S’engager, bien souvent, laisse imaginer des difficultés supplémentaires, des efforts.

’est tout particulièrement le cas lorsque l’on choisit d’utiliser des couches lavables. Pour chasser quelques idées reçues, il convient de préciser, concrètement, que les couches lavables présentent des avantages qui dépassent largement l’écologie, tout en participant à lutter contre la pollution pour offrir un monde en bon état aux générations nouvelles.

Les couches lavables font gagner de l’argent

Cela surprend au départ, quand on considère le prix des culottes imperméables, des couches en tissu, des inserts, et des couches Tout-en-Un. Mais une fois le trousseau constitué, celui qui conviendra à votre quotidien et à la morphologie de votre enfant, les couches achetées vont être utilisées de très nombreuses fois. Bien souvent, elles peuvent même, à l’aide de réglages par boutons pressions, convenir dès la naissance et suivre la croissance de votre bambin jusqu’à la propreté.

Les couches lavables sont aussi très solides. Elles peuvent donc être utilisées pour plusieurs enfants, car le trousseau que vous achetez pour votre premier-né pourra donc revenir à vos autres enfants, l’absorption des couches et des inserts augmentant d’ailleurs au fil des lavages. Quant à vos essais, à vos erreurs, vous pouvez aussi louer un kit de départ pour essayer et voir, à l’usage, ce qui vous est le plus commode, et vous pouvez aussi revendre d’occasion les couches et culottes qui vous plaisent moins ou dont la taille ne convient plus.

Le prix de revient, de toute façon, de vos lavables et de leurs lavages, comparé aux deux années et demi, voire trois, d’achat de couches jetables, est moindre.

Les couches lavables font gagner du temps

Parce que laver du linge fait forcément partie de votre vie. Ajouter quelques couches dans la machine ou bien programmer une machine en sus une à deux fois par semaine pour les couches ne vous donnera donc pas vraiment de travail supplémentaire. En revanche, aller au magasin acheter régulièrement des couches jetables, c’est cher, c’est long, c’est lourd. Et gare à la panne de couches ! Avec les couches lavables, on n’est jamais à court, il y a toujours des couches à la maison.

On imagine parfois que les couches lavables peuvent sentir mauvais, mais il n’en est rien car avec un lavage tous les deux à trois jours – une fois jetées les selles dans les toilettes, tout simplement, et les couches placées dans un seau fermé avec un couvercle et quelques gouttes d’huile essentielle – on se sent rien.

Par contre, il faudra penser à jeter régulièrement les poubelles contenant des couches jetables usagées, qui doivent être sur emballées dans des sacs en plastique pour ne pas empester, avant d’être jetées d’urgence hors de la maison. Voilà toute la différence entre manipuler des déchets et prendre soin de son linge.

Les couches lavables font gagner du style

On pense souvent à tort que les bébés qui portent des couches lavables seront encombrés. Hors, la plupart des couches Tout-en-Un sont aussi fines que des couches jetables. Il existe en outre une véritable palette de coloris et une infinité d’imprimés pour les couches lavables, que l’on peut à volonté les assortir à toutes les tenues de son enfant. Si vous optez pour le blanc, il sera immaculé : votre bébé ne sera pas un enfant-sandwich pour des marques irrespectueuses de la planète.

Faites vos comptes, et voyez si vous avez envie de gagner argent, temps et style grâce aux lavables.

You might also like

Comments are closed.