Un nettoyant écolo pour les pinceaux

C’est peut-être la fin du nettoyage pénible, odorant et polluant des rouleaux et pinceaux utilisés pour faire de la peinture.

Un M. Je Trouve Tout habitant dans la Marne (Thierry Hatat) a mis au point une solution qu’il a nommée : rollers cleaner. Voici ce qu’il en dit : « Les rouleaux et les pinceaux sont en rotation dans un bain végétal qui agit pour déstructurer les liants. Ils sont ensuite séchés et aussitôt réutilisables. Le produit est régénéré en passant dans une poche filtrante. Les polluants sont ainsi piégés et le bain végétal peut à nouveau servir ».

Son produit est entièrement biodégradable, l’utilisateur du pinceau ou du rouleau ne se salit plus les mains et n’a donc plus besoin de les nettoyer à leur tour avec des produits agressifs et polluants. Bien entendu certaines peintures se nettoie à l’eau, mais alors les polluants de la peinture passent dans l’eau de nettoyage qui passe où, ainsi chargée ?

Son bain de nettoyage entièrement biodégradable est à renouveler ou plus exactement « à recharger en matière active » tous les 10 nettoyages, précise l’inventeur. Il estime que le coût d’un nettoyage revient à 15 centimes d’euro. Le bidon de 5 litres de sa solution coûte 80 euros. Son procédé est breveté et va au devant d’une loi qui limite les produits qui libèrent des composés organiques volatiles, et ce dès 2010.