vaisselle

On n’y pense pas forcément, mais tout ce qui se trouve dans nos intérieurs a un impact écologique ! Un impact qui peut aussi se répercuter sur notre santé, lorsque nos meubles, éléments de décoration et autres ustensiles sont fabriqués ou traités avec des produits nocifs. Heureusement, il est possible d’avoir un intérieur 100% écolo. Et, la plupart du temps, c’est aussi un choix économique !

Des meubles écologiques, c’est possible !

L’éco-design débarque

La fibre éco-responsable a enfin atteint les entreprises du secteur du mobilier ! De nombreuses marques travaillent aujourd’hui à créer une chaîne de production qui limite le plus possible l’impact écologique du produit final. De la conception à la distribution en passant par la fabrication et la logistique, tout est étudié pour être le plus « vert » possible.

Résultat, il est de plus en plus facile de trouver sur le marché des meubles éco-designés. C’est-à-dire que leur conception a pris en compte toute leur durée de vie, de la fabrication au recyclage. Les matériaux utilisés sont bien sûr inoffensifs pour la santé et l’environnement. Ils ont généralement une durée de vie bien plus longue que les meubles traditionnels, même les plus chers. Les colles, vernis et traitements de transformation ou de finition sont bien sûr exempts de solvants chimiques, ce qui est très important pour la santé, particulièrement si vous avez des enfants.

Le bois reste très utilisé pour la fabrication de meubles écologiques mais il est alors issu de forêts éco-gérées. Les différentes certifications (FSC, PEFC, TFT) attestent qu’il y a eu un contrôle strict du lieu d’exploitation du bois jusqu’au produit final. Mais il faudra être attentif au lieu de production de votre meuble écologique. Car certaines entreprises surfent sur la vague écolo mais leurs meubles ont en fait parcouru des milliers de kilomètres !

Le seconde main, toujours aussi efficace

Pour l’heure, ces meubles éco-designés sont plus chers que leurs équivalents disponibles dans les grandes surfaces spécialisées. Si vous ne voulez pas casser la tirelire pour vous meubler mais que la réduction de votre impact environnemental vous tient à coeur, tournez-vous tout simplement vers le seconde main ! Les meubles d’occasion sont bien moins chers et vous évitez de créer une nouvelle demande de production. Sur internet, en brocante, vide-grenier, vous trouverez des meubles d’occasion en très bon état, à prix vraiment attractif et de tous les styles ! Si vous êtes fan des meubles Ikea, vous en trouverez facilement sur Le bon coin par exemple. Amateur de meubles anciens ? Les brocantes vous permettront de dénicher des perles rares !

Autre avantage d’acheter ses meubles d’occasion, et pas des moindres : même si des substances nocives ont été utilisées lors de la production ou de la finition, elles se seront pour la grande partie déjà évaporées. Toutefois, si vous choisissez de repeindre ou vernir un meuble acheté d’occasion, choisissez des substances naturelles ! Vous trouverez ce genre de fournitures facilement dans les magasins de bricolage.

La décoration écolo, un style imparable

Un intérieur, ce n’est pas juste des murs et des meubles. Même si ces derniers sont écolos, ça reste triste ! Pour votre déco, vous pouvez aussi opter pour des pièces écolos. Des marques se sont spécialisées dans la production et/ou la distribution de décoration écologique. Toute la chaîne de production est contrôlée, les matériaux sont naturels et sains et parfois même recyclables ! Et, contrairement aux meubles, la différence de prix par rapport à des produits conventionnels est vraiment moindre. Seul bémol : on n’en trouve quasiment que dans des magasins spécialisés, plutôt implantés dans les grandes villes. Autrement, il faut les commander sur Internet. Attention alors à leur provenance !

Upcycling, seconde main, créateurs : la déco écolo est partout

Sans passer par des marques de déco écolo, vous pouvez facilement habiller votre intérieur avec un moindre impact écologique. Par exemple en optant pour l’upcycling, qui consiste à donner une seconde vie à un objet normalement destiné à être jeté. Il y a les basiques comme faire des pots de fleur avec des boîtes de conserve, un terrarium avec des ampoules, etc. Mais vous pouvez trouver mille et une idées, en laissant libre cours à votre créativité ou en collectant des idées sur des sites comme Pinterest.

Et si le « do it yourself » n’est pas votre truc, vous trouverez ce type de décos upcyclées sur les sites ou les marchés de créateurs. Vous faites un geste pour la planète et pour l’économie locale en même temps ! Pour un style rétro, vous pouvez aussi chiner de la déco ancienne sur les brocantes et vide-greniers. Vous évitez ainsi de créer une nouvelle demande de production et vous donnez une nouvelle vie à des objets qui auraient certainement fini à la poubelle.

On bannit le jetable, on mise sur le réutilisable et le durable

Avoir des meubles et une décoration écolo, c’est chouette. Mais c’est encore mieux si le reste de vos objets suit aussi ! Pour cela, une règle simple : miser sur le réutilisable et le durable. Exit la vaisselle jetable, le papier aluminium et tous les ustensiles en plastique qui ne servent qu’une fois. On trouve aussi, pour tout cela, des alternatives réutilisables. Plus globalement, pour les objets de votre maison, recherchez des matériaux durables et non toxiques. Par exemple, des boîtes de conservation en verre (sans BPA), des saladiers en inox, de la vaisselle en céramique, etc.