Immobilier

eco-constructionL’éco-construction, également appelée construction durable, consiste à construire ou rénover un bâtiment ou une pièce de la manière la plus respectueuse de la nature qui soit. Éco-construire, c’est donc appliquer un ensemble de techniques de développement durable dans l’objectif de créer un espace le moins polluant possible.

Petite histoire de l’éco-construction

Un construction durable, ou éco-construction, s’appuie sur un ensemble de techniques qui visent à valoriser aussi bien les économies d’énergie que la protection de l’environnement. Certaines de ces techniques sont très anciennes, d’autres beaucoup plus récentes. Théorisée dans les années 1970, l’éco-construction connaît un essor depuis les années 1990, à mesure que les enjeux environnementaux deviennent de plus en plus préoccupants.

Éco-construire peut être une démarche individuelle ou portée par des entreprises et des collectivités. Le secteur du bâtiment s’ouvre d’ailleurs ces dernières années aux démarches et pratiques liées à la construction. Par exemple, les magasins spécialisés proposent de plus en plus de matériaux non-polluants.

Suite à la prise de conscience collective des enjeux environnementaux, une réglementation – nationale et européenne – est venue encadrer l’éco-construction. Un cahier des charges a été établi pour le choix des matériaux, des solutions thermiques et des procédures. Ainsi, respecter ce cahier des charges garantit que la construction aura le moins d’impact possible sur l’environnement, qu’il s’agisse de consommation énergétique ou d’émissions de gaz à effet de serre. Certains de ces critères sont désormais pris en compte dans les appels d’offres publics, ce qui représente une grande évolution des mentalités.

On peut toutefois regretter que la norme française qui a pour but d’encadrer les constructions économes en énergie n’aille pas assez loin. Il s’agit du label Haute qualité environnementale (HQE). Malheureusement, il ne prend pas en compte l’ensemble des paramètres qui composent la conception d’une habitation. Par exemple, il autorise l’utilisation de la laine de verre comme isolant, alors qu’elle n’est pas considérée comme économe en énergie et reste traitée chimiquement dans la majorité des cas.

Enjeux et principes de l’éco-construction

L’éco-construction est donc une démarche durable qui s’appuie sur des enjeux et principes. Voici les cinq principaux.

Une démarche intégrée

L’éco-construction est une démarche intégrée. C’est-à-dire que tous les acteurs concernés doivent travailler ensemble pour s’assurer de la pertinence du projet. Par exemple dans le choix des matériaux et des moyens mis en œuvre. Ou encore en s’inspirant de réalisations durables déjà effectuées.

Pour en savoir plus sur la construction des bâtiments

Une prise en compte des contraintes géographiques

Le parti pris de l’éco-construction, c’est de prendre en compte toutes les contraintes environnementales. Mais aussi de s’appuyer sur tout ce que peut offrir l’environnement. Ainsi, un éco-constructeur étudie le terrain, son orientation, son dénivelé, les arbres et plantes présents mais aussi la disposition des bâtiments voisins. Le projet s’adapte aux contraintes géographiques au lieu d’essayer de les contourner.

La prise en compte du climat et de la végétation est également importante : vents, taux d’ensoleillement, humidité, température minimales et maximales, etc. La connaissance de tous ces paramètres va permettre de tirer parti de l’environnement (disposition des pièces, panneaux photovoltaïques, récupération d’eau) et de s’adapter à certaines contraintes.

Un choix réfléchi des matériaux

Un paramètre très important en matière d’éco-construction est le choix des matériaux, qui peut se réfléchir longuement. Les matériaux choisis doivent être à la fois performants et respectueux de l’environnement. Ils viendront par exemple éviter les ponts thermiques et garantir la performance énergétique du bâtiment, que ce soit pour les sols, les murs ou la toiture. Isolation thermique, phonique et circulation de l’air doivent être optimisés grâce aux matériaux. L’impact environnemental de ces derniers est étudié de près. Exit les matières polluantes et peu durables. On privilégie le naturel, le local, le durable et le recyclé.

Une maîtrise de l’énergie et de la haute performance énergétique

Au coeur de l’éco-construction, on trouve la volonté de maîtriser l’énergie et de parvenir à une haute performance énergétique. Cela peut aller jusqu’à l’autonomie énergétique et garantit toujours des économies financières et une réduction des émissions polluantes. Pour cela, l’éco-construction s’appuie sur un équilibre entre efficacité énergétique (isolation, menuiseries extérieures, système de chauffage, ventilation), recours aux énergies renouvelables (énergie solaire, éolienne, hydraulique, géothermie, biomasse, etc.) et sobriété énergétique au quotidien (réduction des besoins).

En savoir plus sur les économies de chauffages

La santé et le confort des usagers

L’éco-construction vise à protéger l’environnement mais aussi tous les êtres vivants. Y compris les humains ! C’est pourquoi la santé et le confort des usagers est aussi pris en compte. Les habitants d’une éco-construction profitent d’un confort thermique, acoustique et visuel. La qualité de l’air, de l’eau, des champs électromagnétiques et le taux d’humidité créent un lieu sain où il fait bon vivre.

En savoir plus sur les économies d’électricité