Les bonnes températures pour conserver des aliments dans votre réfrigérateur

1 941

La température de son réfrigérateur est cruciale pour sa santé, pour son porte-monnaie et pour l’environnement.

thermometre-frigoLes températures optimales dans votre réfrigérateur

Selon une étude du Cemagref, un quart des foyers possède un réfrigérateur dont la température moyenne est supérieure à + 8°C qui est la température maximale tolérée pour les aliments dans l’arrêté du 9 mai 1995 réglementant l’hygiène des aliments.

11 % des réfrigérateurs présentent une température inférieure ou égale à + 4 °C. La température moyenne des réfrigérateurs de l’enquête est de 6,6°C et les températures varient de 1°C à 11°C.

Régler la température correcte de son réfrigérateur répond à plusieurs enjeux importants :

  • Une température suffisamment basse pour empêcher le développement des bactéries comme les salmonelles, les listérias et les staphylocoques dorés.
  • Une température juste permet de conserver les qualités gustatives des aliments.
  • Une température pas trop basse permet de réduire sa consommation d’électricité et donc d’engendrer des économies écologiques.

Un degré supplémentaire consomme 5 % d’énergie en plus : un écart de deux degrés peut engendrer une dizaine d’euros de dépenses inutiles.

Chaque aliment a son étage

Voici quelques indications qui vous permettront de mieux connaître les températures idéales de votre réfrigérateur. Chaque zone n’a généralement pas la même température.

Les écarts de température constatés sont surtout importantes pour les appareils combinés réfrigérateur-congélateur pour lesquels il est particulièrement important de connaître les zones froides et chaudes de son appareil.

Ces différences de température s’expliquent par le sens de circulation de l’air et en raison du cloisonnement des compartiments, notamment pour les bacs à légumes.

Ces écarts de température permettent d’affecter à chaque étage les aliments les plus adéquats.

Découpons le frigo en 5 parties :

  • la partie du milieu,
  • la zone froide,
  • la zone la moins froide,
  • les bacs à légume,
  • les rangements sur les portes.

La zone froide pour la viande et le poisson

La zone la plus froide de votre réfrigérateur doit offrir une température idéale de 2°C (entre 0 et 4°C). En effet, les températures ne sont pas homogènes dans le réfrigérateur.

La zone la plus froide se situe généralement en bas. Toutefois, selon les modèles et notamment le positionnement des aérations du réfrigérateur, il est possible que la zone la plus froide se situe en haut. Il convient donc de lire attentivement la notice du réfrigérateur ou de tester avec un thermomètre.

C’est à ces étages qu’il convient de conserver les produits sensibles comme la viande et le poisson. Par ailleurs, ils éviteront ainsi d’éventuellement dégouliner sur les autres aliments du dessous. Il est également conseillé d’y mettre les desserts lactés, les fromages frais ou au lait cru, les produits déjà commencés, certaines charcuteries fraîches… La plupart des réfrigérateurs sont désormais munies d’un bac à viande et poisson afin d’optimiser la circulation de l’air sans geler les aliments.

La zone la moins froide pour les fromages et les desserts

La zone la moins froide est donc généralement en haut, mais cela dépend des appareils, notamment lorsque ceux-ci possède un freezer en partie haute. Les gâteaux, les fromages à pâtes dures, légumes et fruits cuits, les yaourts et les restes sont à garder sur l’étagère du haut.

Les tiroirs du bas pour les légumes

Les bacs à légumes dans le bas de votre réfrigérateur doivent avoir une température inférieure à 10°C et sont donc parfaits pour conserver les fruits et les légumes qui nécessitent une ambiance fraiche mais pas froide afin de conserver leur qualité gustative et pour ne pas les endommager : un bac pour les légumes et un bac pour les fruits. Vous pouvez y ranger également les fromages en cours d’affinage.

Les compartiments du bas sont généralement conçus de façon à régulariser le taux d’humidité.

Les rangements sur la porte

C’est la partie la plus chaude du réfrigérateur autour de 10°C où vous pouvez mettre vos boissons. Vous pouvez y mettre aussi le beurre, le lait, les œufs, la moutarde, les cornichons…

Conserver en dehors de votre réfrigérateur

Certains aliments ne nécessitent pas de réfrigération, comme les tomates, les haricots verts, les cucurbitacées (courges, courgettes, concombres), le pain ou le saucisson.

Concernant les œufs, ou certains fruits et légumes, vous pouvez les entreposer dans un endroit frais comme une cave. Il faut surtout éviter la condensation sur les œufs qui favorisent l’entrée de salmonelles en son intérieur.

Il convient de lire correctement les étiquettes de vos produits alimentaires pour savoir s’ils doivent être conservés au frais, notamment sur les compotes, le lait ou les jus qui existent en produit normal ou en produit frais.

Vérifiez la température de son frigo

La température moyenne de votre réfrigérateur et celle de la partie du milieu doit être de 5°C : au-dessous, votre réfrigérateur sur-consomme de l’énergie, et au-dessus, vous prenez un risque sanitaire.

Un thermomètre est très utile pour vérifier la température de votre réfrigérateur. Il convient d’attendre systématiquement 24 heures lorsque vous mettez votre thermomètre dans le réfrigérateur ou le bougez à l’intérieur. La température sera encore plus précise si vous plongez votre thermomètre dans un verre d’eau, car cela permet de mieux estimer la température des aliments et non de l’air du réfrigérateur. L’eau augmente également l’inertie thermique et la température y varie donc moins vite notamment par l’action de l’ouverture des portes.

En fonction de la température, vous pouvez :

  • Augmenter ou baisser le thermostat de votre appareil si tous les étages sont en dessous ou au-dessus de la température souhaitée.
  • Espacer les aliments afin de favoriser la circulation de l’air si la température n’est pas adéquate dans un ou deux étages.

Si vous n’avez qu’un thermomètre, placez-le en permanence dans la zone la plus froide qui est la plus sensible.

Réglage de la température

Le réglage du thermostat n’est pas le seul facteur d’ajustement de la température ; la température dépend également du nombre d’ouvertures de portes, de la couche de givre, de la proximité d’une source chaude, de l’encastrement du réfrigérateur, de la température de la pièce et de la circulation de l’air à l’intérieur.

La notice de l’appareil renseigne également sur les meilleurs réglages pour obtenir la température souhaitée.

Voici quelques conseils pour optimiser la température de votre appareil :

  • Il convient de régler votre thermostat légèrement plus froid en été qu’en hiver et ne pas oublier de le baisser lorsque la température de la maison repasse en dessous-des 20°C.
  • Il ne faut pas mettre trop de choses dans un réfrigérateur car cela bloque la circulation d’air.
  • Dégivrez régulièrement votre réfrigérateur.
  • Éloignez les appareils de production de froid et de chaud.
  • Évitez d’encastrer le réfrigérateur.
  • Laissez les plats refroidir à l’extérieur.
  • Nettoyez la grille à l’arrière de votre réfrigérateur.
  • Vérifiez l’étanchéité de votre réfrigérateur.

Voici quelques conseils sur le choix de votre appareil :

  • Achetez un réfrigérateur adapté à vos besoins.
  • Changer votre vieux réfrigérateur.

Placer correctement vos aliments dans votre réfrigérateur et contrôler la température moyenne vous permettra d‘économiser de l’énergie et de préserver la qualité nutritive de vos aliments.

La consommation électrique de son réfrigérateur dépend bien entendu du réglage du thermostat, mais également de beaucoup d’autres facteurs comme l’épaisseur de la couche de givre ou l’étanchéité du joint. Quelques gestes simples permettent d’assurer une moindre dépense financière et un souci de protection de l’environnement.

Mais le réfrigérateur sert également à éviter la prolifération bactérienne et conserver le goût des aliments. Quelques conseils permettent de garantir ces fonctions.

Utilisation et entretien de votre réfrigérateur

Vous trouverez quelques conseils généraux sur l’utilisation et l’entretien de votre réfrigérateur :

  • A chaque aliment son emballage : emballez systématiquement vos produits afin d’éviter les contaminations croisées. Les germes se transportent simplement par contact ou par la circulation de l’air intérieur. Mettez vos restes de repas dans des récipients en plastique, les viandes et fromages dans un film étirable, les charcuteries et gâteaux du papier d’aluminium et les fruits dans des sachets plastiques perforés. Cela permet également d’éviter la dispersion des mauvaises odeurs, notamment de viande ou de fromage, et la conservation de l’humidité et de l’arôme des aliments.
  • Nettoyez régulièrement votre réfrigérateur (une fois par mois) avec un produit de nettoyage écologique ou à l’eau chaude et au vinaigre : cela permet de désinfecter et désodoriser. Lavez l’intérieur en partant du haut pour ne pas salir les étagères déjà lavées, vous pouvez utiliser une brosse à dent pour les joints et essuyez les éléments amovibles avec un chiffon avant de les replacer.
  • Rangez votre réfrigérateur en fonction des dates limite de consommation : les produits les plus anciens devant. Cela permet de diminuer le gaspillage lié à la péremption des aliments.
  • Nous vous préconisons de trier les fruits et légumes les plus endommagés afin qu’ils ne contaminent pas les autres : vous pouvez retirer ces produits pourris ou écrasés et les utiliser tout de suite.
  • Il ne faut pas couper ou laver les produits avant de le mettre dans le réfrigérateur, mais les consommer tout de suite, car le lavage leur ôte leur protection naturelle et la coupe déclenche une réaction enzymatique dommageable.

 

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.