Tourisme et loisirs

Focus sur le tourisme écologique

À l’heure où nous prenons enfin conscience qu’il faut faire attention à la nature, à l’heure où nous développons les nouvelles énergies, à l’heure où nous redécouvrons les vertus du bio et de la culture respectueuse, il est logique que le secteur des activités touristiques adopte le concept de tourisme responsable.

Agir pour un tourisme responsable

Le voyageur d’aujourd’hui en a assez du tourisme de masse. Tous dans le même hôtel, la visite des mêmes sites touristiques de préférence, les mêmes photos pour tout le monde, etc. Il devient demandeur d’autre chose, d’un voyage responsable et unique, d’une découverte de régions ou de pays hors des sentiers battus. Il veut découvrir ce que les tour-opérateurs cachaient jusqu’à il y a peu : la vraie population locale. Il veut comprendre comment fonctionne le pays, comment vivent les indigènes. Il parle développement économique local et commerce équitable. Bref, il veut voyager autrement.

Les voyagistes l’ont bien compris, cette prise de conscience collective devait impérativement se traduire, dans leur métier, par un changement des offres. Ils doivent désormais promouvoir une destination touristique sous un angle différent : en privilégiant les découvertes de sites plus confidentiels, en associant la population ou les communautés locales à leurs propositions via les hébergements chez l’habitant par exemple, en résumé, en se tournant plus vers le tourisme solidaire.

Pour garantir l’éthique de cette nouvelle démarche, l’association Agir pour un Tourisme Responsable (www.tourisme-responsable.org), labellise des opérateurs de voyages après un contrôle strict.

Écotourisme et tourisme vert

Eux aussi font de plus en plus d’adeptes. L’écotourisme ou le tourisme respectueux de l’environnement axé sur la découverte de la nature, aussi généralement appelé tourisme vert, est pour le moment un peu plus régional qu’international. Ce tourisme alternatif peut prendre plusieurs formes allant du voyage à vélo à l’immersion totale dans un univers inconnu du touriste. Pour les passionnés du deux roues qui décident de découvrir la France, pour être un peu chauvin, à vélo, il existe de multiples circuits qui concilient découverte de l’environnement naturel et visite du patrimoine culturel (La Loire pour ne citer que ce département). L’autre forme de séjours qui a le vent en poupe, c’est le tourisme rural. Réserver un séjour à la ferme où non seulement vous serez logés, mais où vous devrez participer, et là c’est l’immersion totale ! Ce retour à la terre, à la culture, au respect de la nature parce que mère nourricière est vécu comme un besoin au départ et comme une révélation à l’arrivée.

Pour en savoir plus sur les vacances et l’écotourisme.

Préserver le patrimoine naturel

Dans les alternatives touristiques, sont offertes également de multiples propositions pour les personnes soucieuses de la préservation du patrimoine naturel. En tête de liste, l’écovolontariat : participation gratuite, sur son temps de vacances, à la préservation de la biodiversité. De nombreux programmes sont ravis d’accueillir ces bénévoles qui, quant à eux, pourront apprendre beaucoup sur la faune et la flore, mais aussi apporter leur pierre à l’édifice de la sauvegarde environnementale et du tourisme durable, en participant, entre autres, à l’entretien des espaces et des ressources naturels.

Le développement touristique « environnemental » est lancé, et c’est tant mieux. Tourisme social, tourisme responsable, tourisme solidaire, tourisme écologique, tourisme vert, appelez-le comme vous voulez selon vos convictions, ce tourisme qui prend en compte une réalité que l’on ne peut plus nier, est en plein essor et trouve de plus en plus d’adhérents.
Peut-on faire autrement que de s’en réjouir ? Évidemment non, puisque c’est la preuve que la prise de conscience des problèmes environnementaux est bien réelle !

Pour en savoir plus sur les loisirs

Les jeux préférés des écolos

Pour les fêtes improvisées ou les anniversaires des enfants, il est parfois difficile d’éviter les matières polluantes et encore plus le plastiques. Comment préparer et faire une fête éthique sans avoir l’air d’un radin ou d’un grincheux ?

Pour en savoir plus sur les fêtes.

Découvrez nos articles sur les vacances et l’écotourisme.