La boîte à bobos pour partir en vacances

0 25

Quand on part en vacances, il y a un indispensable à ne surtout pas oublier : la boîte à bobos. Le contenu varie évidemment selon que l’on voyage entre adultes ou avec des enfants, que l’on parte à quelques kilomètres de chez soi ou à l’autre bout du monde, que l’on se déplace en voiture ou en avion. Dans tous les cas, mieux vaut faire une liste quelques jours avant le départ de tout ce dont on pourrait avoir besoin.

Pour vous aider, voici deux listes : les médicaments , les produits indispensables et les produits naturels et la boîte à bobos spéciale enfants.

Les médicaments et produits indispensables de la boîte à bobos :

soigner-naturellement

Médicaments

– Un antalgique (contre la douleur) et un antipyrétique (pour faire baisser la fièvre), comme le paracétamol si vous n’y êtes pas allergique.
– Un antidiarrhéique.
– Un antiémétique, contre le mal des transports, si vous y êtes sujet.
– Un antihistaminique si vous êtes sujet aux allergies.
– Un antispasmodique pour traiter les spasmes musculaires, notamment du système digestif.
– Un laxatif pour traiter la constipation, assez fréquente lorsque l’on change ses habitudes.
– Si vous partez dans un pays infecté par le paludisme : un antipaludique à usage préventif et un répulsif contre les moustiques.

Produits utiles

– Un thermomètre pour vérifier votre température ;
– Du collyre et/ou du sérum physiologique pour se nettoyer les yeux ;
– Une pince à épiler, pour retirer les échardes et les tiques notamment ;
– Une crème solaire ;
– Une crème contre les brûlures ;
– Des pansements classiques, des pansements gras (spécial brûlures et plaies suintantes) et des pansements spécial ampoules ;
– Des compresses de gaze ;
– Du sparadrap ;
– Un antiseptique local en spray ;
– Un désinfectant hydroalcoolique pour les mains ;
– Un produit pour désinfecter l’eau de boisson ;
– Des sachets de sucre en cas d’hypoglycémie.

Les produits naturels :

– Un complément alimentaire à base d’argent pour stimuler l’immunité et traiter l’eau de boisson ;
– Des oléocapsules d’huile essentielle d’origan (en pharmacie) pour lutter contre les problèmes intestinaux infectieux, particulièrement en zone tropicale ;
– De l’huile essentielle de citronnelle pour éloigner les moustiques ;
– De l’huile essentielle de tea tree, antibactérienne et antivirale ;
– De l’huile essentielle d’épinette noire pour un regain d’énergie (lors d’une grande randonnée par exemple) ;
– De l’huile essentielle de lavande aspic pour calmer les piqûres et brûlures, aider à cicatriser (mélanger 1 à 2 gouttes à de l’huile végétale et masser, ne pas s’exposer au soleil directement après) ;
– De l’huile essentielle de citron jaune ou de menthe poivrée, à respirer pour éviter les nausées ;
– Du gel d’aloe vera pour soulager les coups de soleil et les petits problèmes de peau.

Note : les huiles essentielles ne doivent jamais être consommées telles quelles ! Il convient de mélanger quelques gouttes avec de l’huile végétale ou du miel, ou encore de les déposer sur du pain. En application cutanée, il faut également mélanger l’huile essentielle avec une huile végétale. Les huiles essentielles ne sont pas toutes adaptées aux enfants et beaucoup sont interdites aux femmes enceintes.

La boîte à bobos spéciale bébés et enfants :

– Une lotion anti-moustiques spéciale enfants ;
– Du sérum physiologique pour nettoyer les yeux ;
– Un gel d’arnica pour soulager les bleus ;
– Une émulsion apaisante à base de calendula et de vitamine E pour apaiser les coups de soleil et favoriser la réparation de la peau ;
– Un gel calmant spécial démangeaisons adapté à l’âge de vos enfants ;
– Des sachets de soluté de réhydratation orale, pour traiter la diarrhée du nourrisson et les coups de chaleur ;
– Des pansements classiques et waterproof ;
– Des steri-strips pour les plaies ouvertes ;
– Un spray hémostatique en cas de coupure ou d’écorchure.

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.