Comment voyager éco-responsable et économiser de l’argent

0 63
Comment voyager éco-responsable et économiser de l’argent
5 (100%) 1 vote[s]

voyage-ecotourismeAvez-vous déjà réfléchi, lors de l’organisation d’un voyage, à l’aspect écologique de vos choix ? Quelles sont les meilleures façons d’aider l’environnement lorsque vous voyagez ? Certains vacanciers décident de ne pas voyager pour vivre de manière durable. Ils passent alors leur période de congé à la maison en staycation et réduisent les émissions liées aux déplacements touristiques (notamment en avion).  D’autres personnes moins radicales, pour leurs vacances, leur travail ou autres occasions spéciales, organisent leurs déplacements en tenant compte du bien-être de l’environnement.
Si vous songez à voyager ou si vous aimeriez le faire mais pas trop loin dans le futur, voici quelques conseils pour rendre votre expérience plus durable. Vous découvrirez comment prendre plaisir à voyager tout en étant respectueux de l’environnement et en économisant de l’argent.

Limiter son empreinte écologique

L’empreinte carbone est définie comme la quantité totale de gaz à effet de serre produite pour soutenir, directement et indirectement, les activités humaines. Celle-ci est généralement exprimée en tonnes équivalentes de dioxyde de carbone (CO₂).

Les activités quotidiennes comme conduire votre voiture, cuisiner, garder votre maison au chaud ou au froid, s’habiller  et tout le reste s’ajoutent à votre empreinte carbone.  Avez-vous conscience que la plupart de vos activités nuisent à l’environnement ? Déjà rien que lorsque vous lisez cet article ou lorsque vous le partagerez.

Il est vrai que vous devriez chercher des moyens d’aider l’environnement à partir de votre maison. Cependant, que faire si vous n’êtes pas à la maison ? Plus précisément, et lorsque vous partez en vacances?

Cet article vous parlera des actions que vous pouvez faire pour continuer à prendre plaisir à voyager tout en étant respectueux de l’environnement et en économisant de l’argent en même temps.  Pour commencer,  demandez-vous si vous devez vraiment voyager et être loin de chez vous. Cette question est un vrai conseil.

Avant de partir,  prenez le temps de suivre les recommandations suivantes pour voyager de manière durable. Pour  ne pas devenir fou lors de votre escapade 😉

Trois conseils pour voyager de façon écologique

1. Réduire ses bagages

Plus vous réduisez vos bagages (en dimension et en poids), moins la consommation de carburant sera importante. Votre voyage sera donc plus respectueux de l’environnement. Emballez le plus léger possible. Plus l’avion est lourd, plus il consomme de carburant, ce qui signifie que plus il émet de dioxyde de carbone. Mais ceci est valable pour tous les moyens de transport que vous avez décidé d’utiliser : bus, voiture, avion, etc.

Essayez de garder la dimension standard pour vos bagages. Cela peut sembler impossible, mais si vous regardez sur Pinterest ou Youtube, vous trouverez de nombreuses suggestions pour maximiser une petite quantité d’espace dans les bagages en choisissant les bons vêtements.

Vous pouvez souvent laisser certains objets à la maison, comme votre sèche-cheveux, que vous pouvez généralement trouver gratuitement dans la chambre d’hôtel.

Parfois, ou probablement la plupart du temps, vous avez tendance à dépenser beaucoup d’argent avant la date réelle du voyage. C’est parce que vous achetez impulsivement des choses dont vous pensez avoir besoin. Vêtements neufs, chaussures, bagages, hôtels de luxe et restaurants à votre destination – tout cela s’ajoute à vos dépenses.

En premier lieu, vous n’avez pas besoin d’acheter des vêtements neufs . Vous allez à l’étranger, et les gens ne se soucient pas de votre tenue vestimentaire (dans la mesure où elle est adaptée à la culture autochtone). Et si vous en avez vraiment besoin ,  achetez des vêtements d’occasion dans les magasins de seconde-main, par exemple, cela vous fera économiser beaucoup d’argent.

2. Pour se loger et se nourrir

Essayez de camper plutôt que d’aller à l’hôtel. Cela vous permettra d’économiser beaucoup d’argent et de réduire votre empreinte carbone puisque vous n’avez pas à utiliser autant d’électricité pour le chauffage ou la climatisation. Assurez-vous simplement de rester dans les emplacements de camping désignés car il peut être illégal de camper dans certains endroits.

Si vous séjournez dans un hôtel, essayez d’en trouver un  plus écologique.

Votre hôtel est-il  soucieux de l’environnement ?

Comment le savoir ?  Recherchez un hébergement sur le site Ecobnb, la plateforme qui relie les hôtels, chambres d’hôtes, maisons de vacances et fermes écologiques (l’application mobile gratuite est également disponible).

Tous les hébergements listés sur Ecobnb ont au moins 5 des 10 exigences environnementales importantes : par exemple 100% d’énergie provenant de sources renouvelables, alimentation biologique et locale, réduction de la consommation d’eau, détergents naturels et promotion de la mobilité douce… et après le séjour, vous pouvez laisser votre propre avis sur l’attention écologique que vous avez remarqué dans cet hôtel.

Alternativement, vous pouvez trouver un hôtel qui vous propose des systèmes de traitement des déchets, des programmes de recyclage, des initiatives d’efficacité énergétique et même l’utilisation de l’énergie solaire ou de l’énergie hydroélectrique.

Les questions auxquelles vous devez répondre avant de réserver sont :

  • A-t-il d’autres références écologiques ou est-il labellisés ?
  • Fait-il partie d’une association environnementale ?
  • Que fait cet hôtel pour réduire sa consommation d’énergie (lampes fluocompactes, énergie solaire, etc.) ?
  • Puis-je choisir de ne pas avoir des serviettes et des draps propres tous les jours ?
  • Utilisent-ils le km 0  achètent des produits locaux et/ou des aliments biologiques pour le petit-déjeuner et le dîner ?

À l’hôtel, vous pouvez aussi faire certaines choses vous-même. Traitez votre chambre d’hôtel comme si c’était la vôtre. Il peut être tentant de profiter de tous les services que l’hôtel a à offrir mais refusez-les. Lorsque vous êtes à la maison, vous essayez d’économiser autant de ressources que possible, alors faites de même. Par exemple :

  • Éteignez et débranchez tous les appareils et la climatisation lorsque vous sortez de la pièce.
  • Réduire l’utilisation de la climatisation ou du chauffage, comme vous devriez le faire à la maison.
  • Dites non au service de nettoyage quotidien et aux nouvelles serviettes et draps tous les jours pour économiser l’eau et l’énergie. Il suffit de ne pas déposer vos serviettes dans la douche.
  • Prendre une douche plutôt qu’un bain.
  • Ne prenez pas de longues douches.
  • Apportez vos propres affaires de toilette.
  • Si possible, suspendez vos vêtements mouillés au lieu d’utiliser la sécheuse.
  • Accueillez la lumière du soleil et l’air frais en ouvrant les fenêtres ou la porte de la véranda.

Ce n’est pas parce que vous êtes en vacances que vous devez compromettre vos valeurs écologiques.

Un touriste respectueux de la communauté locale

Il est recommandé de manger de la nourriture locale, comme vous le faites à la maison et comme vous pouvez le faire partout dans le monde. Les aliments locaux sont plus frais et ont meilleur goût puisqu’il n’était pas nécessaire de les transporter par camion ou par avion. Il y a de fortes chances que vous mangiez des fruits et des légumes fraîchement cueillis.
Les aliments qui n’ont pas eu à parcourir de longues distances sont respectueux de l’environnement. Moins de temps de déplacement signifie moins de carburant consommé. Lorsque vous consommez moins de carburant, votre empreinte carbone est également réduite.
Vous soutenez la communauté locale et vous aidez les agriculteurs locaux et entretenez la végétation verte de la région.
Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, les aliments locaux sont beaucoup plus sûrs. Moins il y a d’étapes entre votre source de nourriture et votre table, moins il y a de risque de contamination.
Et comme pour la nourriture, achetez de l’alcool local.

N’achetez plus de bouteilles d’eau en plastique. Ces choses sont faites de plastique qui ne disparaîtra jamais de la surface de la terre. De même, les pailles en plastique devraient être évitées car elles constituent également une menace pour l’environnement et polluent les mers et les océans. Utilisez des gourdes et des pailles en bambou, en acier inoxydable ou en verre pour siroter votre cocktail.
Lorsque vous allez dans les supermarchés locaux, utilisez uniquement des sacs réutilisables au lieu de ceux en plastique.
Soyez responsable. Ne jetez pas vos déchets n’importe où. Réduisez les déchets pendant les vacances et cherchez des centres de recyclage dans la région.

Si vous vous rendez à la plage, n’oubliez pas votre écran solaire, car la sécurité de vos enfants et de vous-même est une priorité absolue. Cependant, choisissez un écran solaire sans danger pour les coraux ou les océans. Sinon, ces écrans solaires détruiront les récifs coralliens lorsqu’ils seront emportés loin de votre corps.

Généralement, essayez de vivre pendant le voyage comme vous le faites lorsque vous êtes à la maison, avec le même effort afin d’avoir une attitude respectueuse envers la nature. Il en va de même pour le recyclage, la marche ou les transports en commun, au lieu de louer une voiture, etc.

3. Eco-conseils sur les transports

Dans la mesure du possible, essayez de prendre l’autobus ou le train au lieu de l’avion, pour les trajets de moyenne distance. L’un des principaux facteurs qui contribuent à l’empreinte carbone d’une personne est le fait de prendre l’avion, ce qui, malheureusement, ne peut pas toujours être évité.

Les vols aériens font maintenant partie de la vie de tous les jours, mais vous ne savez peut-être pas que c’est un grand pollueur de l’environnement. Comme on ne peut l’éviter, le seul choix qui s’offre à vous est de réduire votre impact. Cela peut se faire en choisissant le moins souvent possible l’avion si des alternatives existent. Si vous ne pouvez pas, réservez un vol auprès d’une compagnie aérienne ayant une plus grande capacité et des avions plus efficaces.

Si vous devez passer par les services d’une agence de voyages, choisissez une agence qui répond aux critères écologiques. En cas de doute, il est préférable de demander si l’entreprise avec laquelle vous prévoyez de faire des réservations favorise le développement durable, la sensibilisation à l’environnement et le soutien aux collectivités locales.

Ces dernières années, une nouvelle tendance aux alternatives  s’est développée, et le nombre de personnes qui disent non à l’avion pour vivre le vrai frisson du voyage (en train, en transport public, à pied ou à vélo) est en train de devenir une tendance. Alors pourquoi ne pas essayer un slow voyage pour vos prochaines vacances ?

Si vous avez besoin de voyager en voiture, veiller à diminuer votre consommation de carburant.

  • Assurez-vous que vos pneus soient correctement gonflés
  •  Veillez à changer l’huile  selon les instructions du constructeur
  • Vérifiez également si votre voiture a été révisée récemment.
  • Conduisez comme si vous n’étiez PAS pressé, même si vous l’êtes, car plus votre conduite est agressive, plus votre consommation de carburant est élevée.

Si possible, essayez de partager votre voyage avec d’autres personnes qui pourraient aller dans la même direction. De cette façon, vous pourriez économiser du carburant et diminuer votre impact négatif sur l’environnement, en plus de vous faire de nouveaux amis !

Évidemment, aller à d’autres endroits et lieux touristiques fait partie de votre itinéraire. Donc, évitez de louer des voitures pour vous rendre à ces endroits. Au lieu de cela, faites du vélo si possible ou prenez le train. Cela vous permettra d’économiser de l’argent et n’est pas nocif pour l’environnement. Un autre bonus, c’est que vous aurez la chance d’interagir avec les gens du coin, ce qui peut être une expérience agréable.

Juste avant de partir en voyage

Une chose que la plupart des gens oublient, c’est ce qu’ils laissent derrière eux lorsqu’ils voyagent. N’oubliez pas votre maison, surtout ce qu’il y a dans votre réfrigérateur. Consommez toute la nourriture si possible et évitez de surstocker votre réfrigérateur avec des provisions qui auront été abîmées à votre retour.

Apportez de la nourriture emballée avec vous, pour ne pas avoir à dépenser plus d’argent lorsque vous êtes vous faites la route. Faites ces choses, et vous économiserez de l’argent en évitant le gaspillage.

Il est temps de voyager !

Si vous pensez que votre escapade deviendra ennuyeuse et moins amusante à cause de ces rappels, vous vous trompez complètement. Celles-ci ne devraient pas vous gêner et ne vous gêneront jamais. Après tout, c’est la responsabilité de chacun de prendre soin de la planète, et la vôtre ne s’arrête pas quand vous n’êtes pas à la maison.

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.