Comment raccorder sa machine à laver sur son arrivée d’eau chaude ?

74

Les deux tiers de la consommation des machines à laver le linge ou la vaisselle est lié au chauffage de l’eau.

Comment économiser 50% d’électricité ?

panneau-solaire-thermique

Lorsque vous possédez un chauffage de votre eau plus économique et écologique que l’électricité, comme l’eau chaude solaire, il convient de songer au raccordement de ses machines avec son arrivée d’eau chaude.

Le raccordement direct permet de ne pas utiliser la résistance électrique de sa machine. Cela permet d’économiser environ 50 % d’électricité.

Il existe pour cela 3 systèmes :

  • Acheter une machine compatible avec un double raccordement.
  • Brancher sa machine directement sur un mitigeur.
  • Utiliser un commutateur automatique eau froide/eau chaude muni d’un thermostat.

Une machine à laver avec un raccordement d’eau chaude

Lave-vaisselle

Beaucoup de lave-vaisselles peuvent en principe se brancher à l’eau chaude (lorsque le corps de chauffe est commandé par un thermostat), avec une température maximum qui ne devrait pas excéder 60° C.

Lave-linge

Par contre, la majorité des machines à laver le linge ne possèdent qu’une entrée d’eau froide. Il convient de faire attention lors d’un nouvel achat à privilégier une machine avec de multiples entrées d’eau. Ces entrées d’eau permettent à la fois de brancher une arrivée d’eau chaude et une arrivée d’eau froide, mais également de se brancher sur une conduite d’eau de pluie, afin de diminuer la consommation d’eau potable

Contrairement à nos voisins belges, suisses et allemands, ils existent peu de modèles de machine à laver le linge disponibles à l’achat en France.

L’ Allwater de Miele est un appareil équipé de 2 arrivées d’eau chaude et effectue automatiquement un réglage de la température en alternant l’utilisation des deux arrivées d’eau, l’arrivée d’eau chaude solaire et l’arriveée froide.

D’autres machines à laver disposent également de ce système : BOSCH WAE24410, V-ZUG Adora SLX 258 et SL 257 et SIBIR WA-SL 1600.

Un mitigeur branché sur la machine à laver

Avant d’installer l’eau chaude directement sur sa machine à laver le linge ou la vaisselle, il convient de vérifier que celle-ci peut le supporter, sous peine de casse de la machine. Les modèles classiques peuvent être alimentés directement en eau chaude s’ils sont munis d’un réglage de température.

Le raccordement d’un mitigeur thermostatique sur lequel on visse le tuyau d’arrivée d’eau du lave-linge. Prenez un mitigeur thermostatique de sortie de chaudière et non de douche où la température serait trop basse.

Vous adaptez alors la température du mitigeur à celle du programme de lavage (en rajoutant 10°C car l’eau chaude se refroidit au contact du tambour).

Le gros inconvénient de ce système est l’utilisation d’eau chaude pour le rinçage : cela minimise les économies d’énergie.

Pour compenser cet effet, il faudrait baisser la température du mitigeur pour ne pas effectuer tout le cycle de lavage à l’eau chaude. Pour cela, vous pouvez installer une minuterie réglée sur la durée de remplissage pour revenir baisser la température manuellement.

Un commutateur automatique eau froide / eau chaude

Un commutateur automatique du type Alfa Mix ou Preconnex permet d’obtenir une double alimentation d’eau pour tout type de machine. C’est une bonne alternative si vous possédez une machine à laver en état de marche qui ne possède pas de thermostat dans le corps de chauffe afin de supporter le mitigeur.

Les systèmes Alfa Mix et Preconnex permettent ainsi d’utiliser une source d’eau chaude pour la machine à laver sans que celle-ci soit à double alimentation.

Vous pouvez ainsi régler sur cet appareil la température d’eau souhaitée pour le cycle de lavage (40 ou 60°C par exemple en positionnant la température de la machine à 30° afin que le thermostat électrique ne se déclenche pas). Il est réglable jusqu’à 60°C. Le commutateur automatique permet de passer sur l’eau froide avant le cycle de rinçage, gère les prélavages, mais ne permet de programmer un départ différé.

Son installation est très simple et peut être effectué avec des compétences minimes en bricolage.

Ce système coûte un peu plus de 300 euros en France, mais se trouve beaucoup moins cher en Allemagne.

Un seau et un peu… d’huile de coude

Un dernier système un peu plus… difficile à utiliser est de remplir sa machine à laver le linge avec de l’eau chaude avant son lancement. Il suffit de verser à l’aide d’un seau ou d’un tuyau l’eau chaude dans sa machine à laver, puis d’enclencher le programme.

Bien entendu, ce système n’est valide que pour les machines à chargement vertical et non frontal. Par ailleurs, il ne permet de bénéficier des tarifs de nuit… sauf à être insomniaque !

You might also like

Comments are closed.