Comment calfeutrer vos portes et fenêtres pour éviter les courants d’air

0 382
Evaluez ce post

15 % des déperditions d’énergie se font par les fenêtres et les portes. Si vos portes et fenêtres sont bien calfeutrées, vous pouvez au minimum de réduire ces entrées d’air froid de 50 %. Votre économie de chauffage s’élève à plus de 150 euros pour un investissement minime.

Le calfeutrage pour réduire la note de chauffage

calfeutrer-fenetre-isolationSi votre habitation est mal calfeutrée, les fuites d’air au niveau des portes et des fenêtres sont à l’origine d’importantes déperditions de chaleur. Vous souhaitez améliorer l’isolation thermique de votre logement ?

La première démarche à faire est l’isolation maison. Au premier rang de la démarche pour isoler sa maison, le seul calfeutrement des fenêtres peut vous permettre de réaliser une économie d’énergie évaluée en moyenne à 5 % en habitation collective et à 8 % en individuelle. Un conseil donc, avant d’envisager de poser un double vitrage ou un survitrage, pensez à améliorer l’étanchéité à l’air de vos huisseries.

C’est un moyen peu coûteux de réduire les fuites de chaleur. Le calfeutrage convient pour diminuer les fuites d’air dans le toit, au niveau des portes, entre la cheminée et le mur….

Les types de produits pour calfeutrer

Il existe plusieurs types de calfeutrage :

  • au silicone (pour le métal, le verre et les tuiles vernissée et plastiques),
  • au latex acrylique (pour les matériaux poreux comme le bois et le béton),
  • polyvalent (notamment pour les salles de bain et cuisine),
  • au polyuréthane.

A quels endroits faut-il calfeutrer ?

Calfeutrez vos fenêtres

Sur les fenêtres anciennes, il faut savoir que les déperditions d’air se font souvent par les mauvaises jointures. Calfeutrez le contour du cadre de la porte, mais également le bas des portes. Installez des joints d’étanchéité en mousse derrière les couvercles des prises de courant, des interrupteurs et des luminaires : cela réduit les fuites d’air.

Astuce : Pour repérer les fuites d’air, par une journée froide ou venteuse, placez un petit morceau de soie ou plastique mince contre vos cadres de fenêtre ; si ce papier ou plastique s’agite, vous avez trouvé la fuite.

Autre astuce : Vous pouvez également fabriquer votre propre détecteur de fuites d’air en brûlant quelques bâtonnets d’encens : en passant vos bâtonnets près de vos murs, sols et plafonds, si la fumée s’estompe ou même se dissipe rapidement, cela signifie qu’il y a une fuite d’air. Si la fumée s’efface progressivement, la fuite est légère, si la fumée se dissipe rapidement et le bout des bâtonnets luisent, il s’agit d’une fuite importante.

Calfeutrez une porte

Quand il y a un peu de vent passer doucement votre main sous la porte sans rien toucher, vous allez directement sentir si de l’air froid rentre.

Vous pouvez aussi passer la flamme d’un briquet ou  d’une allumette. Si la flamme vacille, c’est que de l’air froid pénètre chez vous.

Comment calfeutrer portes et fenêtres

Joints de calfeutrage

Les joints de calfeutrage en mousse sont les plus utilisés par les particuliers car ils sont très faciles à poser. Il faudra commencer par nettoyer le dormant de la fenêtre ou de la porte avec du savon noir ou du citron et laisser sécher. Ensuite, il vous faudra dérouler le rouleau de joint de calfeutrage en mousse et l’appliquer. C’est très facile puisqu’ils sont autocollants. Veillez toutefois à laisser libres les rainures d’évacuation.

Si vous souhaitez une solution plus durable et que vous pouvez y mettre un peu plus de budget, vous pouvez opter pour des joints de calfeutrage métalliques, les plus résistants. Il s’agit généralement d’une longue barre métallique, inoxydable et pliable. Vous pouvez en acheter en rouleaux ou choisir la longueur et la largeur en magasin. Pour les installer, il faudra fixer un côté du joint avec des pointes puis relever l’autre partie. Vous serez tranquille pour des années, voire des décennies.

Mousse polyuréthane expansive

La mousse polyuréthane expansive est très pratique. Achetez une bombe de mousse qui peut être utilisée tête vers le haut ou vers le bas. Cela vous permettra d’accéder partout où il faut calfeutrer. Mettez des gants et de vieux vêtements car en plus d’isoler, elle a un fort pouvoir adhésif.

Faites attention de ne pas en mettre trop auquel cas, elle ressortira de partout en gonflant. en effet la propriété de cette mousse est de se dilater en séchant pour elle pouvoir occuper tout l’espace à calfeutrer.

Mastic

Une solution très pratique, efficace et moins onéreuse est le mastic. Ou, plus précisément, les joints de calfeutrage en silicone. Ils s’appliquent à l’aide d’un pistolet, ce qui rend le calfeutrage très précis. Commencez par nettoyer la zone à calfeutrer. Vous pouvez passer un primaire d’accrochage (magasins de bricolage) pour améliorer l’adhérence du joint. Puis il suffira d’appliquer le silicone sur la zone à calfeutrer avec le pistolet prévu à cet effet. Pour vérifier que la jointure soit bien faite, ouvrez et fermez la fenêtre ou la porte. Après quelques minutes, vous pourrez enlever au cutter les éventuels débordements. Et vous serez tranquille pour plusieurs années également !

Bas de porte Coupe vent

Si votre porte d’entrée laisse passer de l’air froid entre le bas de la porte et le sol. vous devrez acheter une barre spécifique qui permet de calfeutrer l’espace entre la porte et le seuil. Ce genre d’accessoire se colle ou se visse dans la porte. Nos grands-parents mettaient des « boudins » au pied de la porte mais c’est peu élégant et peu pratique.

 

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.