Quelle énergie choisir pour chauffer son logement ?

0 45

Il est parfois difficile de concilier écologie et économie quand on parle d’énergie. Pourtant, des solutions existent et elles ne nécessitent pas forcément de revoir toute votre installation. Nous allons voir qu’en matière de chauffage, tout est affaire de complémentarité !

Les énergies classiques

Le chauffage à l’électricité est-il devenu désuet ?

Le chauffage à l’électrique est une solution longtemps encouragée par les politiques publiques mises en place après-guerre. Resté longtemps abordables grâce au faible coût de production de l’énergie nucléaire, plusieurs facteurs ont conduit au déclin progressif de son usage :

  • la hausse discontinue des prix de l’électricité ces dernières années ;
  • son faible pouvoir calorifique donne un chauffage peu efficace ;
  • le parc de logement est mal isolé, ils emmagasinent donc mal la chaleur ;

Et tout ça sans parler du fait qu’extraire de l’uranium, ce n’est pas très écolo ! Aujourd’hui le chauffage électrique est recommandé pour de petites surfaces. La construction de logements biens isolés (norme RT 2012) et de bâtiments à énergie positive (BEPOS) entraîne cependant un regain d’intérêt pour le chauffage électrique. Il peut aussi servir d’énergie complémentaire aux côtés d’une chaudière à gaz ou d’une pompe à chaleur par exemple.

Les types de chauffage électrique

Radiateurs thermoélectriques

Les radiateurs thermoélectriques utilisent une résistance électrique qui chauffe un liquide contenu dans le radiateur. Ils utilisent normalement une huile thermique ayant de bonnes propriétés de transfert thermique.

Ces radiateurs sont branchés sur le réseau électrique de la maison et sont généralement indépendants et peuvent être déplacés.

  • L’avantage de ce type de radiateur est sa portabilité et sa capacité à continuer à fournir de la chaleur une fois éteint.
  • L’aspect négatif est la forte consommation d’électricité. Cette dépense se traduit par une augmentation de la facture d’électricité et, dans de nombreux cas, par une augmentation de la puissance sous contrat.
Chauffage électrique par accumulation/convection

Ce système de chauffage électrique est très répandu, en raison de son prix abordable et de sa sécurité. Le chauffage par résistances consiste à faire passer de l’air à travers des résistances électriques pour qu’il soit chauffé.

Ce type de système est généralement portable et utilise le courant électrique provenant du réseau de la maison. C’est un chauffage très rapide, car il a un effet presque instantané sur la maison.

Les principaux avantages et inconvénients de cette méthode sont les suivants :

  • Son principal avantage est la rapidité avec laquelle ils chauffent la pièce.
  • L’aspect négatif est que sa forte consommation d’électricité peut affecter la facture journalière.

Le chauffage au gaz naturel ou au gaz propane en citerne

Comparé au coût de l’électricité, le prix du kWh en gaz est beaucoup plus bas. Pour cette raison, tant qu’il existe un réseau de distribution, c’est l’option la plus choisie dans les ménages.

En matière de gaz plusieurs solutions existent. Le gaz naturel (ou gaz de ville) est une énergie polyvalente. Une chaudière à gaz couplée à un ballon d’eau chaude, avec éventuellement en plus un plancher chauffant, permettra de répondre à l’ensemble des besoins du foyer. Les particuliers qui ne sont pas desservis en gaz naturel par GRDF peuvent opter pour une citerne de gaz propane.

Même si ce GPL (gaz de pétrole liquéfié) est un plus cher que le gaz naturel, le coût des travaux de raccordement au réseau peut faire pencher la balance en faveur du gaz propane en citerne. Même s’il est moins polluant que le fioul et que sa combustion n’émet pas de particules, le gaz reste une énergie fossile et donc polluante. Son utilisation pourra donc être restreinte grâce à l’utilisation d’autres sources d’énergie, renouvelables, en complément.

Les types de chauffage au gaz

Chauffage avec chaudière à gaz

Ce type de chauffage au gaz est le plus répandu. Ce système de chauffage doit avoir à la fois une chaudière et un circuit de radiateur dans toute la maison.

La chaudière utilise du gaz pour chauffer l’eau qui alimente le circuit de chauffage. L’eau chaude atteint les radiateurs qui dégagent de la chaleur pour chauffer la maison.

La performance de ce type de chauffage dépend de la chaudière installée et du type de radiateurs choisis. Il existe différents types de chaudières à gaz selon les besoins de l’utilisateur.

Actuellement, les chaudières à condensation ont pris le pas sur les chaudières conventionnelles en raison de leur haute performance et de leur fiabilité.

Comme aspects positifs et négatifs de ce type de chaudières, nous pouvons trouver :

  • Ce sont des systèmes très sûrs et efficaces. De plus, le gaz a un prix très économique et le système de radiateurs ne produit aucun type d’émissions nocives.
  • L’inconvénient de ce système de chauffage est son coût d’installation élevé, puisqu’il est nécessaire d’avoir une chaudière et un circuit de radiateur.
Les poêles à gaz

Les poêles à gaz sont des systèmes de chauffage traditionnels qui peuvent utiliser le gaz naturel, le gaz butane ou le gaz propane. L’opération est simple, certains brûleurs brûlent au gaz naturel et à la flamme des grilles chaudes qui fournissent de la chaleur à la pièce.

Ces poêles sont généralement mobiles lorsqu’ils sont alimentés par des bouteilles de butane ou de propane. Ce type de chauffage présente différents aspects positifs et négatifs que l’on peut résumer en deux points :

Ils ont une consommation de gaz très réduite s’ils sont bien utilisés. De plus, le prix du gaz naturel ou du butane est très compétitif du point de vue des économies.
Cependant, le principal aspect négatif de ces poêles est la sécurité. Il est dangereux de s’approcher d’un objet inflammable car il pourrait causer un incendie dans la maison. De plus, en cas de fuite, l’exposition au gaz peut être toxique.

Chauffages à gaz de convection

Ces appareils de chauffage fonctionnent un peu comme un chauffage électrique par convection. Les flammes provenant de la combustion du gaz chauffent un gril, un ventilateur fait passer l’air à travers ce gril et il sort en chauffant la pièce.

Ces appareils peuvent fonctionner avec tout type de gaz : butane, propane ou gaz naturel. Cependant, les chauffages au butane et au propane alimentés par des bouteilles sont plus couramment utilisés. En tant qu’aspects positifs et négatifs pour ce type d’appareils de chauffage, nous trouvons ce qui suit :

Le principal aspect positif est la rapidité d’action. Ils sont capables de chauffer une grande pièce très rapidement.
Cependant, ils produisent des émissions polluantes et peuvent enflammer un objet qui entre en contact avec eux.

La biomasse

Le chauffage au bois : une solution plébiscitée

chauffage-boisLe bois est LA solution écologique du moment. C’est une énergie renouvelable produite localement et dont la production est bien maîtrisée dans les forêts françaises. C’est aussi une énergie très accessible au niveau des tarifs (c’est même la moins chère). Le chauffage au bois a néanmoins quelques inconvénients. La combustion du bois entraîne en effet l’émission de particules fines. Brûler des bûches dans votre vieille cheminée avec un insert ouvert n’est pas la bonne solution !

Heureusement, l’utilisation de matériels récents type poêle à bois et de combustible transformé (copeaux de bois ou pellets) permet de réduire fortement ses émissions tout en augmentant l’efficacité énergétique du système chauffage. Le chauffage au bois nécessite un logement bien isolé avec des pièces ouvertes les unes aux autres pour que le flux de chaleur circule. Pour les habitations conçues avec d’anciennes normes, mais ré-isolées par l’extérieur et par les combles, il pourra être utilisé en complément de radiateurs électriques performants et d’un ballon d’eau chaude thermodynamique

Chaudières à biomasse ou à pellets

Les granulés sont des matériaux qui proviennent de copeaux ou de résidus de sciure de bois provenant de scieries ou de différentes industries. Ensuite, ils sont séchés, broyés et pressés pour obtenir des matériaux très compacts à haut pouvoir calorifique. Autrement dit, ils seraient comparables à quelque chose comme de l’énergie solaire concentrée. Ces granulés sont ensuite brûlés dans des chaudières ou des poêles, servant de chauffage pour la maison.

L’avantage d’utiliser ce type de chauffage par rapport au chauffage habituel, c’est qu’en plus de pouvoir chauffer toute la maison rapidement, l’énergie de la biomasse émet beaucoup moins de CO2.

Les chaudières dans lesquelles il brûle n’ont besoin que de quelques tubes pour la sortie des fumées et elles sont contrôlées au moyen de systèmes électroniques. Ces appareils de chauffage peuvent être utilisés en combinaison avec des systèmes de panneaux solaires, ce qui permet également d’obtenir de l’eau chaude dans la maison.

Les énergies renouvelables

Les pompes à chaleur

La thermopompe est un système de chauffage qui utilise les lois de la thermodynamique pour capter l’énergie d’une source froide (l’extérieur) et la transformer en chaleur pour chauffer la maison. On trouve deux types de pompes à chaleur :

  1. Pompes à chaleur réversibles : elles peuvent être utilisées comme chauffage en hiver et comme climatisation en été.
  2. Pompes irréversibles : elles ne peuvent être utilisées que pour le chauffage ou la climatisation.

Les principaux aspects positifs et négatifs que nous pouvons souligner sont les suivants :

  • Le principal avantage est son rendement élevé et sa consommation réduite. De plus, avec une seule installation réversible, nous pouvons avoir deux services de climatisation.
  • L’investissement initial pour l’installation est élevé et nécessite un entretien. Il n’est recommandé que pour les installations à basse température.

Voir l’article complet sur les pompes à chaleur

Énergie solaire et photovoltaïque, chauffage totalement écologique

panneaux-photovoltaiquesUtiliser le chauffage solaire, ce qui se fait en installant des panneaux solaires et des accumulateurs à la surface de la maison (où il capte l’énergie solaire) est une option surtout si vous bénéficiez d’une bel ensoleillement.

Il est possible de chauffer une maison unifamiliale en utilisant des panneaux. Ces panneaux chaufferont l’eau au-dessus de 45ºC en utilisant l’énergie solaire, mais pour utiliser cette chaleur pour chauffer la maison, il est nécessaire d’installer des murs ou des planchers radiants, des circuits de tuyaux à travers lesquels cette eau chaude circule. Les murs ou le plancher peuvent être faits de matériaux qui transmettent bien la chaleur, comme la céramique ou le ciment. Une alternative aux murs ou aux planchers est d’utiliser un système de radiateurs et quelques accumulateurs.

Ce type de chauffage est très écologique, car il ne produit pas de résidus et en plus c’est un chauffage qui peut être facilement étendu par toute la maison. L’installation de ces systèmes dépendra des caractéristiques de la maison ou de l’espace à chauffer, mais elle n’est pas beaucoup plus difficile que celle des systèmes de climatisation.

Chauffage par le sol

Le chauffage par le sol peut être alimenté par différentes sources d’énergie. C’est la meilleure option si vous pouvez vous le permettre. Cependant, nous devons garder à l’esprit qu’il a besoin d’une hauteur de 10-12 cm. Par conséquent, nous devons effectuer une étude préalable de la maison avant de faire le pas.

Ces types de chauffage utilisent une température d’impulsion de l’eau très basse, entre 30º et 45º. Les radiateurs traditionnels sont entre 80º et 85º. Grâce à cette façon de travailler, ce type de chauffage permet de grandes économies lorsqu’il est combiné à un système de production de chaleur efficace, par exemple avec

  • l’énergie géothermique ou aérothermique,
  • les chaudières à condensation (plus performantes que les traditionnelles),
  • l’énergie solaire.

Comme ce type de chauffage utilise des températures proches de la température ambiante, les pertes sont réduites. Ils sont donc efficaces en termes de performances et respectueux de l’environnement. De plus, ils ne causent pas d’inconfort de sécheresse ou de stratification.

Le principal inconvénient de ce type de chauffage est sans doute son prix. Toutefois, l’investissement initial peut être amorti à court terme. Une installation comprend les bandes de polyéthylène, les panneaux de polystyrène et leur revêtement isolant. Également les tuyaux en polyéthylène, le mortier et la main-d’œuvre. Ce type de chauffage, est l’option idéale, en combinaison avec autres systèmes.

Il est généralement recommandé d’installer un plancher chauffant lorsque la maison est en construction ou en rénovation. L’entretien implique également des dépenses moyennes plus élevées que la moyenne, et parfois même le levage d’une partie du plancher.

Conclusion

L’une des alternatives pour réduire les frais de chauffage dans votre maison, c’est qu’elle soit construite de telle manière et avec des matériaux qui utilisent de manière plus passive la chaleur de l’environnement tout au long de l’année, ce qu’on appelle l’architecture bioclimatique. Cependant, ce type de maisons reste rare, donc l’alternative la plus écologique est d’utiliser un chauffage qui provient de sources d’énergie renouvelables, comme le vent, le soleil ou la géothermie.

 

You might also like

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.