Avantages du covoiturage

3

Le covoiturage consiste à partager son véhicule personnel avec d’autres usagers pour effectuer un trajet en commun.

C’est une pratique en développement qui constitue un mode de déplacement nouveau, complémentaire des autres modes de transport et respectueux de l’environnement.

17 millions de déplacements quotidiens en Ile de France s’effectuent en voiture particulière. Ses déplacements entre domicile et lieu de travail favorisent des facteurs négatifs comme la pollution, le stress, la perte de temps. Les prévisions d’ici 2015 sont de 7 millions de déplacements supplémentaires.

L’image de l’automobile s’est au fil du temps éloignée des concepts de liberté, plaisir, et réussite sociale. Son développement s’associe dorénavant à des phénomènes d’encombrement, de stationnement, de pollution ainsi qu’à des effets négatifs sur notre santé (maladie respiratoire, pulmonaire, cardiaque…). En marge de ces informations, le coût réel de l’automobile (souvent mal évalué) absorbe 17% du budget moyen des ménages derrière l’alimentation 20% et le logement 19%.

Quels sont les avantages du covoiturage ?

Pour les usagers :

Essence, péage, stationnement, contravention, les aspects économiques arrivent en tête des avantages reconnus au covoiturage. Plus le taux de regroupement est élevé plus grande sont les économies. L’utilisation du covoiturage permet également de limiter le stress et la fatigue au quotidien et, par conséquent, réduit les risques d’accidents. Il permet de faciliter la mobilité des autres membres de la famille en affectant le véhicule à d’autres usages qu’aux déplacements professionnels. Avantage non négligeable ou l’automobile est souvent indispensable pour les trajets domicile école, faire ses courses, accéder aux loisirs.

Enfin le covoiturage offre à ses candidats la possibilité d’accomplir un geste en faveur de l’environnement, de réduire le trafic routier afin de garantir une diminution de la pollution atmosphérique ainsi que des maladies s’y afférant.

Pour les entreprises :

Les responsables d’entreprises que ce soit à la Direction du Développement Durable, à la DRH ou à la Direction de la Communication en sont de plus en plus conscients, le covoiturage contribue de façon significative à l’amélioration du climat social de l’entreprise et au renforcement de sa culture.

Il favorise et fait naître des relations positives entre collaborateurs des différents services.

Il permet à l’entreprise de s’inscrire dans une démarche de communication interne nouvelle intégrant les préoccupations en matière de conditions de vie de ses collaborateurs. Il permet également de développer et d’améliorer l’image de marque de l’entreprise et de mener une politique « citoyenne ». Un tel projet crée une dynamique interne qui rayonne rapidement vers l’extérieur.

Enfin, le covoiturage encourage l’accès à des bassins d’emplois plus étendus et permet à l’entreprise de proposer à ses futurs collaborateurs une offre nouvelle et complémentaire des transports publics. Il en résultera naturellement une optimisation de la gestion du stationnement de l’entreprise.

Pour la collectivité :

Les manifestations de plus en plus nombreuses (semaine du développement durable, transport et mobilité, journée sans voiture…) rendent des conclusions identiques : le covoiturage a pour principal objectif de réduire la circulation automobile en augmentant le taux de remplissage des voitures particulières et par conséquent de réduire significativement les embouteillages, le bruit et les accidents de la circulation.

Il permet une meilleure rentabilisation des infrastructures routières et optimise la gestion de la voirie et des parkings en zone urbaine.

Comments are closed.