Pourquoi et comment créer son propre parfum ?

279

Le parfum, on en porte depuis des siècles. Pour se démarquer, booster sa confiance en soi ou encore séduire. On aime tous avoir une odeur agréable et caractéristique. Mais autant le faire sans s’empoisonner. Car les parfums du commerce sont conçus à partir de composés chimiques peu fiables. Pas de panique, il est tout à fait possible de créer son propre parfum en contrôlant la composition. En plus, il sera unique et vraiment représentatif de votre personne. Alors, on se lance ?fabriquer-son-parfum

Pourquoi créer son propre parfum

Avez-vous déjà regardé la liste des ingrédients de votre parfum ? Il y a peu de chances, puisqu’elle ne figure que sur l’emballage, que l’on ne conserve généralement pas. Si vous prenez le temps de le faire, vous vous trouverez sûrement face à une liste de composés chimiques aux noms mystérieux. Et quelques perturbateurs endocriniens feront certainement partie du lot.

Pour se protéger de ces ingrédients peu sains, autant créer son parfum soi-même ! Il sera totalement naturel et absolument unique. En plus, le procédé est assez ludique et vous pourrez être fier(e) de porter votre parfum fait maison. Vous pouvez même en créer plusieurs pour adapter votre parfum aux différentes occasions.

Comment créer son propre parfum

Pour créer son propre parfum, la marche à suivre est relativement simple. En tout cas bien plus que ce que l’on pourrait imaginer ! Mais il faut bien suivre les différentes étapes que l’on vous détaille ci-dessous.

Le choix des huiles essentielles

La base de votre parfum fait maison, ce sera les huiles essentielles. Et vous aurez un large choix puisque toutes peuvent entrer dans la composition d’un parfum. Vous pourrez les choisir pour leur odeur mais aussi pour les sensations qu’elles vous procurent ou encore pour leurs vertus.

Pour que votre parfum ait une odeur agréable, le mieux est de mélanger des huiles de trois catégories : notes de fond, de cœur et de tête.

La note de fond, c’est la base de votre parfum : elle va le stabiliser. Ce sera généralement des huiles provenant de racines, de résines et d’écorces comme la cannelle, la girofle, le cèdre ou encore l’encens.

La note de tête donne son caractère au parfum : c’est celle que l’on sent en premier. On choisira généralement un agrume ou un conifère (orange, pamplemousse, citron, verveine, bergamote, etc.).

Enfin, la note de cœur créera l’harmonie. On privilégie pour cela des essences de fleurs, comme la rose, la lavande, le jasmin ou le géranium.

Vous pouvez choisir une ou deux huiles de chaque catégorie pour créer votre parfum. Ajoutez toujours quelques gouttes de sauge comme fixateur.

Le choix de la base et du flacon

Maintenant que vous avez choisi les huiles essentielles qui composeront votre parfum, il va falloir trouver un flacon pour l’accueillir. Il ne doit pas être transparent, au risque que la lumière altère le mélange. On choisira donc au minimum du verre teinté. Et une contenance d’environ 250 ml. Vous pouvez utiliser le flacon d’un ancien parfum, d’une eau de Cologne ou d’une eau oxygénée par exemple. Ou vous procurer un flacon neuf (magasins de décoration et Internet). Dans tous les cas, il faudra le nettoyer et le stériliser en le plongeant dans l’eau bouillante.

Ensuite, il faudra choisir la base. C’est le moment de décider si vous voulez une eau de toilette (légère) ou un parfum (plus fort, plus concentré).

Pour un parfum, utilisez 100 ml d’alcool à 70°, disponible en pharmacie. Pour une eau de toilette, préférez 200 ml d’alcool à 70° ou un mélange de 150 ml d’alcool à 70° et 50 ml d’eau florale.

La préparation du mélange

Commencez par verser votre base. Puis ajoutez 5 à 15 ml des huiles essentielles choisies, selon que vous souhaitez un parfum plus ou moins persistant. Par exemple, 7 ml de géranium, 4 ml de verveine et 3 ml de cèdre pour un parfum fleuri qui tiendra toute la journée. Fixez avec 5 ml de sauge. Vous pouvez ajouter de l’huile de rose pour une senteur encore plus florale.

Tester, approuver et patienter

Après avoir tout bien mélangé, il faudra faire un test sur votre peau. Si tout se passe bien et que le résultat vous satisfait, ne soyez pas pressée. Car votre parfum devra mûrir. Pour cela, il faudra placer le flacon à l’abri de la lumière et de la chaleur pendant un mois. Au bout de quatre semaines, les senteurs seront bien mélangées. Dernière étape : il faudra filtrer votre parfum (avec un filtre à café par exemple) puis le placer à nouveau dans le flacon, que vous aurez stérilisé entre temps. Côté conservation, ce sera exactement pareil que pour un parfum conventionnel : entre trois et cinq ans. Vous voilà paré(e) !

Il vous faudra quelques essais avant de trouver la senteur qui vous convient… mais quel plaisir lorsque vous le tenez !  Il faudra trouver le bon dosage d’huiles essentielles : n’hésitez pas à testez plusieurs fois « votre parfum » sur votre peau.

You might also like

Comments are closed.