Comment fabriquer un arrosage goutte à goutte

636
Comment fabriquer un arrosage goutte à goutte
Evaluez ce post

Pour économiser l’eau, vous pouvez vous demander comment fabriquer un arrosage goutte à goutte. C’est très simple à réaliser. L’arrosage goutte à goutte est le meilleur système tant pour le jardin que pour le potager. Cerise sur gâteau, il est très facile à réaliser et à installer soi-même. Explications !

L’arrosage goutte à goutte pou réduire sa consommation d’eau

caracteristiques-sol-plantation

Les avantages d’un arrosage goutte à goutte sont nombreux. D’une part, c’est économique et d’autre part c’est écologique puisque l’eau devient une ressource de plus en plus rare.

La diffusion régulière de goutte d’eau permet de conserver un taux d’humidité adéquat pour vos plantes et de les arroser directement aux racines. Avec ce système d’irrigation goutte à goutte, la plante absorbe quasiment 100% de l’eau fournie alors qu’un système traditionnel permet infiltration et évaporation

 Comment concevoir son système d’arrosage goutte à goutte

  1. Tracez sur une feuille le schéma de votre jardin.
  2. Déterminez les zones à arroser et le besoin en eau de vos plantations. 3. Déterminez ainsi le nombre de goutteurs et d’asperseurs dont vous aurez besoin ainsi que leur emplacement (une voie peut contenir jusqu’à 200 goutteurs environ, mais quelques asperseurs seulement).

L’idéal est de construire votre système d’irrigation goutte à goutte en boucle pour obtenir une pression uniforme sur l’ensemble. Pour ce faire, partez d’un côté du jardin et revenez de l’autre en le fixant à la base à un té de dérivation.

A savoir :

La quantité d’eau distribuée à chaque plante est indiquée sur les emballages des goutteurs et des asperseurs. Elle correspond à une quantité d’eau distribuée à l’heure.

Par exemple les réglages conseillés pour l’IRISO :

  • Plantes ligneuses (Yucca, Ficus …) : de 2 à 4 en fonction de la taille.
  • Plantes herbacées (Hibiscus, Kentia …) : de 3 à 6 en fonction de la taille.
  • Légumes (Tomate, Courgettes, …) : de 1 à 6 en fonction de la taille.
  • Plantes extérieures (Rosier, Hortensia …) : de 2 à 7 en fonction de la taille.
  • Jardinières (Géranium, Pétunia …) : de 1 à 6 en fonction de la taille.
  • Agrumes : de 2 à 6 en fonction de la taille.
  • Arbustes : de 5 à 9 en fonction de la taille

Attention :

Évitez de positionner sur le même tuyau (sur la même voie) un asperseur et des goutteurs : la pression ne sera pas suffisante pour arroser correctement.

Mieux vaut donc essayer de regrouper sur une même voie des plantes ayant le même besoin d’arrosage.

Les éléments pour fabriquer votre arrosage goutte à goutte

Un tuyau polyéthylène (Ø 20mm) : il servira de colonne vertébrale à votre installation.

Un tuyau polyéthylène (Ø 1/4) : ce tuyau (micro-tuyau) vous sera utile pour atteindre les plantes excentrées. Vous pourrez placer des goutteurs ou un asperseur à leurs extrémités.

Un tuyau perforé : ces tuyaux sont perforés à intervalles réguliers et permettent par exemple d’arroser une haie sans avoir à installer de goutteurs.

Un tuyau poreux : il délivre en général 4 litres par mètre et par heure d’arrosage. Il est très pratique pour le potager par exemple où les légumes sont peu espacés et dont la disposition change d’une saison sur l’autre.

  • Les goutteurs en ligne (débit : 2 l/h ou 4 l/h) : ils s’installent en série ou aux extrémités.
  • Les goutteurs réglables : ces goutteurs se règlent en tournant une molette. Ils se plantent directement sur le tuyau & Oslash ; 20.
  • Les asperseurs (débit : 40 l/h) : utiles pour arroser les massifs. Il en existe de plusieurs sortes (demi-cercle, plein cercle).
  • Les goutteurs simples (débit : 2 l/h ou 4 l/h) : ils s’installent directement sur le tuyau principal ou au bout d’un micro-tuyau.
  • Les raccords 1/4 : ces raccords se fichent sur le tuyau principal (Ø 20) pour faire partir un micro tuyau.
  • Les bouchons de fin de ligne : pour fermer une extrémité. Ils permettent en principe de purger le circuit au début de l’hiver.

Les étapes de fabrication de l’arrosage goutte à goutte ?

  1. Déroulez les tuyaux au soleil pendant une heure ou deux. Ils seront plus souples et plus faciles à travailler.
  2. Disposez le tuyau de PVC de 20 mm à partir duquel vous ferez partir des dérivations en micro-tuyau 1/4 ou micro-poreux.
  3. Si votre installation n’est pas en boucle [ Cf. page précédente ], installez un bouchon à l’extrémité du tuyau PVC pour stopper l’eau.
  4. Fixez-le au sol avec de simples fils de fer plantés dans la terre.
  5. Reliez ce tuyau PVC au robinet par l’intermédiaire d’un réducteur de pression. Il régulera la pression dans les tuyaux.
  6. Percez le tuyau principal à l’aide d’un poinçon (fourni en général avec les goutteurs) ou avec une vrille à l’emplacement des goutteurs. Le trou doit être orienté vers le sol.
  7. Emboîtez les goutteurs. Il faudra sans doute forcer un petit peu.
  8. Coupez ce tuyau à l’emplacement des dérivations.
  9. Construire les dérivations.

Inutile de vouloir absolument positionner le goûteur ou le tuyau micro-poreux de l’arrosage goutte à goutte directement contre la plante. Un positionnement à 5 ou 10 cm suffit largement.

Installer un programmateur pour l’irrigation goutte à goutte

Il est possible d’installer un programmateur d’arrosage goutte à goutte qui se branche directement sur le robinet d’alimentation. Le gros de l’arrosage sera réalisé à heure dite par votre installation automatique. Mieux vaut alors prévoir un arrosage nocturne. L’évaporation est moins forte et l’arrosage plus efficace.

Quelques trucs pour un montage facile

Relier facilement les tuyaux aux raccords

Installez de préférence votre système d’arrosage goutte à goutte en fin d’après-midi après avoir déroulé les tuyaux en plein soleil toute la journée. Le plastique sera plus mou et donc plus facile à installer.

Montez les raccords, goutteurs, asperseurs et tés de dérivation en utilisant une goutte d’huile de paraffine (huile de serrure).

Passer sous une allée haute

Prenez une tige un peu plus longue que la largeur de votre allée et fixez-y la lance de votre tuyau d’arrosage. Utilisez deux fils de fer ou des collets en plastique.

Réglez sur le jet le plus puissant et enfoncez doucement la tige sous les dalles de votre allée. La pression de l’eau va creuser un trou qui vous permettra de passer votre système d’irrigation.

Arroser en profondeur

Les plantes sensibles doivent être arrosées en profondeur pour favoriser leur développement racinaire. Elles seront moins sensibles à la sécheresse. Pour cela, enfoncez un tuyau PVC dans le sol et enfoncez-y un goutteur.

Votre système d’irrigation goutte à goutte au début de l’hiver

Pensez à rentrer le réducteur de pression avant les premières gelées. Il contient de l’eau et n’apprécierait que modérément le gel.

Traverser un gazon avec un arrosage goutte à goutte

Pour traverser un gazon, coupez une tranche de gazon sur quelques centimètres de large avec une bêche. Retirez cette bande de gazon et creusez une tranchée de 10 à 15 cm de profondeur pour enterrer les tuyaux.

Remettez les mottes en place et arrosez abondamment pour favoriser la reprise.

Conclusion

A présent, vous savez comment fabriquer un arrosage goutte à goutte, passez à l’action pour économiser sur votre facture d’eau ou votre eau de citerne et préserver la ressource en eau. L’idéal est de brancher votre arrosage automatique au goutte à goutte sur votre citerne d’eau. Votre réserve d’eau sera peut entamée car le système est économique et votre jardin potager bénéficiera de l’eau de pluie.

You might also like

Comments are closed.