Utiliser une cup ou la coupelle menstruelle est-ce sans danger ?

98

cup-menstruelleUn grand effort été fait dans la réalisation de la coupelle menstruelle pour apporter souplesse et douceur. Moins longue qu’un tampon, elle épousera la forme du vagin, une fois en place. Elle sera vite oubliée et vous pourrez maintenir toutes vos activités habituelles ou passer une bonne nuit de sommeil.

Qu’est-ce qu’une Mooncup ?

La Mooncup est une coupe menstruelle en silicone souple en forme de cloche de 5 cm de longueur. Elle se porte en interne comme un tampon, adhère aux parois vaginales, et récupère votre flux menstruel sans fuite ni odeur. Généralement disponible en deux tailles, parfois trois, selon l’âge et les maternités éventuelles.

Mise en place correctement, la Mooncup est si confortable que vous oublierez qu’elle existe. Vous aurez peut-être besoin de vous entraîner car il vous faudra trouver l’angle et la position qui vous conviennent. Mais une fois que vous en aurez pris l’habitude, vous serez surprise de voir combien son utilisation est simple et efficace.

Comment utiliser une cup ou coupelle menstruelle  ?

Elle est facile à insérer et le port, pour sa part très agréable, sans fuite, ni inconfort, le dépliage est immédiat et fiable. Le nettoyage est simple aussi. Elle se vide dans les toilettes, elle se rince à l’eau et peut-être de nouveau réinsérée.

Au premier abord, dans la main, l’objet peut sembler impressionnant ! Mais par un système de pliage (il y a plusieurs techniques), vous allez réduire son volume pour la mettre en place.

Elle va se déplier, s’installer dans le vagin en adhérant à ses parois, à la manière d’une ventouse, sans que vous ne la sentiez.

En pinçant sa base, l’effet ventouse cessera, vous permettant ainsi de la retirer. Il suffit ensuite de la vider régulièrement, de la laver puis de la remettre en place. Entre les périodes d’utilisations, il faudra la stériliser à l’eau bouillante.

Retirez, videz, rincez et réinsérez-la toutes les 4 à 8 heures selon l’abondance de votre flux. Vos fluides restent dans la Mooncup. C’est propre et confortable. La Mooncup peut être utilisée sans danger pendant toute une nuit.

Elle est super pour tous les sports, en camping, en voyage et même pour la natation. La Mooncup est fabriquée en silicone hypoallergénique de grade médical. Elle n’irrite pas et ne pose aucun problème aux femmes qui sont allergiques. Pour la nettoyer, stérilisez-la entre deux menstruations. La Mooncup ne perturbe pas la flore vaginale. Elle n’absorbe pas vos mécanismes de défense naturels et ne laisse aucune fibre dans votre vagin.

La cup  se repère grâce à sa tige particulière, longue, rigide et creuse qui démarre à la base, ce qui permet de s’y agripper en cas de difficultés à retirer la coupe. Elle peut-être laissée en place maximum 12 heures sans risque du syndrome du choc toxique.

Les avantages d’une coupelle

Outre ses avantages économiques , une coupe dure 10 ans et coûte environ 30 euros. Si on compte 10 000 serviettes dans une vie à 20 centimes l’unité, l’économie annuelle peut être estimée à 63 euros par an.

La cup est hygiénique et naturelle

Contrairement aux tampons, une coupelle est non-absorbante afin de ne pas perturber le fragile équilibre du vagin, ce n’est pas la cause d’une sécheresse et ne laisse pas irriter les parois vaginales. La cup est idéale pour les femmes qui ont des allergies ou la peau sensible.

Elle est, selon les fabricants, en silicone hypoallergénique (Mooncup), en silicone de qualité supérieure (Diva), en silicone de qualité médicale (Fleurcup, la Mooncup de Keeper, Lunacup, Ladycup, Miacup,) une, en caoutchouc naturel, le latex (Keeper), ce qui peut parfois poser des problèmes d’allergies, rares avec le silicone, et la dernière née (été 2009) en TPE (Thermoplastique élastomère) un matériau utilisé dans le cadre médical, aux propriétés similaires au silicone, un peu moins souple mais plus aisément recyclable, paraît-il. Les caractéristiques point par point :

  • 100% silicone médical, la coupelle menstruelle ne contient pas d’agent blanchissant, ni de parfum, et elle n’assèche pas le vagin
  • elle ne touche pas le col de l’utérus
  • elle peut-être bouillie pour être stériliser
  • la coupelle menstruelle n’est pas souillée lors des mictions et peut rester en place
  • le syndrome de choc toxique n’a jamais été constate
  • peut vous servir pendant 10 ans
  • réutilisable, ne produit pas de déchet au quotidien, limite la pollution à la production
  • existe en deux tailles (taille 1 – règles peu abondantes, taille 2 – règles abondantes)

La praticité au quotidien

Elle est réutilisable et peut-être utilisée tous les jours de votre période, quelque soit le jour de votre cycle. Elle peut-être portée de nuit et ne risquez aucune fuite.

Imaginez : pas de voyages des plus embarrassants entre le bureau et les toilettes avec un tampon dans votre manche, pas plus de sacs à main encombrés de tampons, plus jamais dépourvues quand les magasins sont fermés.

Pas besoin d’acheter régulièrement votre protection, une ou deux coupelles suffisent a votre protection intime pendant de nombreuses années.

Vendue avec une petite housse pour la ranger, elle prend peu de place dans votre sac. Pratique au quotidien mais aussi en voyage, il suffit d’un point d’eau et du savon.

En plus d’apporter une bonne étanchéité, avec coupelle menstruelle rien ne dépasse et vous pouvez sans crainte continuer vos activités favorites sportives (natation, sports d’eau, danse, gymnastique, sauna, hammam…). La coupelle permet de garder le sang à l’abri et évite les odeurs désagréables.

Faire le choix de la cup , c’est choisir l’environnement

La femme utilise en moyenne 11000 tampons et serviettes au cours de sa vie. Ces déchets et emballages finissent chassés par les toilettes ou jetés dans des sites d’enfouissement.

La cup ne produit pas de déchets : imaginez la différence pour l’environnement, si toutes les femmes utilisaient une coupelle ?

La durée de vie d’une Mooncup  est très variable d’une marque à l’autre.Si l’on s’en tient au revendeurs, ils ont tendance à annoncer 10 ans mais tous les fabricants ne sont pas aussi enthousiastes.

Par exemple, si Keeper assument les 10 ans, Ladycup « s’envole » pour 15 ans, Femmecup s’en tient à 5 ans, Fleurcup à « plusieurs années », Luna à « une à deux pour de nombreuses années » et Mooncup ne dit rien.

Seule Diva est plus exigeante en recommandant un renouvellement annuel, basé sur le fait que c’est un produit personnel, intime (le ph vaginal peut intervenir), dont l’entretien (fréquence, produit) peut varier.

Il paraît donc raisonnable de recommander à chacune d’être vigilante sur ces points afin de déterminer sa propre fréquence de renouvellement.

Qu’en est-il de la fabrication de la cup ?

Elles se  fait en Afrique du sud, Allemagne, Australie, aux États-Unis, au Royaume Uni, en Finlande, République Tchèque, et – petit cocorico – en France, avec la Fleurcup qui est proposée en version colorée.

La finlandaise, Luna a aussi sorti sa version bleutée, Ladycup développe un « arc-en-ciel de couleurs », la Miacup est rose opaque, la Meluna ressemble à un petit bonnet coloré surmonté d’une boule, d’un anneau ou d’une tige.

Un large choix de tailles, de formes, de textures, de transparence et même de couleurs (pas toujours très raisonnables…).

Ces coupes sont, de plus en plus disponibles, dans les magasins bio, nature, peu en parapharmacies et encore moins en pharmacies. Bien sur, facilement sur Internet, pour les plus connues sur des sites français, et un petit nombre sur des sites en anglais, allemand.

Quels sont les inconvénients de l’usage d’une cup ?

C’est une protection interne, chacune n’y est pas forcément disposée, ou ne la supporte pas.

Comme toutes les protections internes, elle nécessite de bien connaître son corps, et un certain soin d’utilisation.

Sa mise en place demande un temps d’adaptation.

Les précautions d’usage d’une coupelle

Elle n’est pas recommandée par les fabricants en cas de port d’un stérilet (DIU). Renseignez-vous auprès de votre gynécologue : bien des femmes avec ce mode de contraception utilisent des tampons ; il suffit simplement de le signaler au médecin qui raccourcira alors un peu le fil du stérilet pour éviter tout incident.

Ce sera l’occasion de savoir ce qu’en pense un spécialiste ou … de lui faire connaître l’objet.

 

You might also like

Comments are closed.