Gonflez vos pneus à la pression adéquate

3

Des pneus sous gonflés entraînent une usure prématurée, une consommation accrue de carburant et un risque pour votre sécurité.

Faites particulièrement attention à vos pneus pendant l’hiver, car les températures froides diminuent la pression. Il convient alors de gonfler légèrement vos pneus. Attention : il est impossible d’évaluer l’état de gonflage de vos pneus à l’œil ; vous devez utiliser un manomètre afin d’évaluer la pression.

Achetez vous un manomètre, voire un gonfleur qui s’adapte sur le secteur ou sur votre batterie : cela vous évitera de vous déplacer dans un station service pour vérifier votre pression de pneus. Vérifiez la pression de vos pneus lorsqu’ils sont froids, c’est-à-dire lorsque le véhicule n’a pas roulé depuis 3 heures ou qu’il n’a pas roulé plus de 2 km. La pression recommandée est indiquée dans le manuel du véhicule et se trouve généralement inscrit à un endroit sur le véhicule (boite à gant, sur le montant de la portière…). Attention : la pression indiquée sur le flanc du pneu est la pression maximale et non la pression recommandée.

Le surgonflage entraîne non seulement une tenue de route moins bonne, mais les pneus et la suspension s’useront également prématurément. Les pneus ne sont pas complètement imperméable à l’air et ils peuvent perdre de la pression chaque mois. Ceci est d’autant plus vrai qu’il fait chaud. Vous devez donc vérifier vos pneus une fois par mois.

Pour chaque différence de 5°C de la température, la pression change d’environ 1 lb/po². Les systèmes de surveillance de la pression des pneus permettent de connaître en permanence l’état de pression de vos pneumatiques (par contre certain système n’émettent qu’une alerte quand le pneu est notoirement sous gonflé et qu’il est déjà trop tard).

Économies :

Un sous gonflage de 0,3 bars augmente de 3% la consommation. C’est l’équivalent d’environ 2 semaines de carburant et éviterait l’achat d’un ou deux trains de pneus sur la durée du véhicule.

Une pression adéquate pour vos pneus permet donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 0,13 tonnes par an.

Voici les estimations de surconsommation et d’usure de vos pneus en fonction du sous-gonflement :

  • Sous gonflage de 10 % ==> usure + 5 % et carburant + 2 %
  • Sous gonflage de 20 % ==> usure + 16 % et carburant + 4 %
  • Sous gonflage de 30 % ==> usure + 33 % et carburant + 6 %
  • Sous gonflage de 40 % ==> usure + 57 % et carburant + 8 %
  • Sous gonflage de 10 % ==> usure + 78 % et carburant + 10 %

En conséquence, un sous gonflage de 20 % entraîne une surconsommation d’essence de l’ordre de 76 euros. Il serait nécessaire de changer 1 pneu tous les 2 ans, soit une dépense moyenne supplémentaire de 50 euros par an.

You might also like

Comments are closed.